forums de l'ours Index du Forum

forums de l'ours
Un forum dédié aux jeux de rôles des Livres de l'Ours et de ses comparses

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Deadlands Reloaded] California, Hungry California
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forums de l'ours Index du Forum -> Vos aventures extraordinaires -> Vos CR de parties
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
001


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 540
Localisation: Deadwood
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Juil - 07:59 (2012)    Sujet du message: [Deadlands Reloaded] California, Hungry California Répondre en citant

Un nouveau départ
Séance du 20 avril 2012 - Episode 1 - Saison 2
Chaque joueur tire 3 cartes évènement et trois jetons de poker
Lazarus : 500 + 100 + 5
Tibérius : 500 + 5 + 5
Morgane : 100 + 5 + 5
Billy : 25 + 25 + 5
Léonard : 500 + 100 + 25
 
Epilogue …
La neige tombe mêlée à de la cendre sur le champ de bataille désormais silencieux. Au centre du cercle noir et calciné où se tenait le révérend, il ne demeure que sa bible à la couverture brûlée et encore fumante.
Remplis de tristesse, le groupe rentre sur Deadwood. A quelques miles de la ville, une forte odeur de brûlé et une fumée âcre agressent les narines. De loin, les PJ distinguent les restes calcinés de chinatown. Des cavaliers en uniforme bleu s’activent partout. Des cadavres sont empilés dans des chariots et évacués le plus vite possible. En pénétrant dans les faubourgs de la ville, la population se réjouit du massacre des jaunes et des peaux-rouges.
Des affiches placardées récemment annoncent l’instauration du couvre-feu et de la loi martiale à Deadwood et à son comté. Les PJ estiment qu’il y a entre 150 et 200 cavaliers de l’armée de l’Union. Non loin des avis militaires, ils découvrent d’autres affiches. Des avis de recherche les concernant. Une récompense de 5.000 $ est offerte pour chaque membre du gang.
Comprenant le danger de la situation, les PJ réussissent à récupérer le reste de leurs affaires rapidement et discrètement, aidés par la confusion qui continue de régner en ville. Sans demander leur reste, ils filent se terrer à quelques miles de Deadwood, dans une vieille ferme abandonnée.
L’endroit est situé dans un val encaissé, le chemin qui y mène est défoncé et boueux. La ferme est constituée d’un bâtiment principal et d’une grange. Les deux structures sont encore solides. Les héros se rendent dans le corps de ferme en cherchant à trouver une solution à l’odeur de plus en plus écœurante de décomposition qui émane de Lazarus. En effet, le temps est désormais compté avant que tout le monde s’aperçoive de la véritable nature de mort vivant de l’ancien agent du Secret Service. Tibérius se porte volontaire pour s’occuper des chevaux et les mener dans la grange.
_________________
Question our methods, but not our motives...
Revenir en haut
MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Mer 11 Juil - 07:59 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
001


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 540
Localisation: Deadwood
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Juil - 07:59 (2012)    Sujet du message: [Deadlands Reloaded] California, Hungry California Répondre en citant

Alors vint le docteur Cops
Quelle n’est pas sa surprise d’y découvrir un étrange chariot à vapeur !  La chaudière à roche fantôme est tiède et émet un ronronnement régulier. Le sudiste attache rapidement les montures et s’approche du véhicule. Il ressemble à une diligence traditionnelle en un peu plus massive. La structure et les roues ont été renforcées pour supporter le poids supplémentaire que représente le système de propulsion. Le fait que le conducteur prenne place à l’intérieur de l’habitacle et la chaudière volumineuse accentuent cet aspect trapu. Seul moyen pour accéder à l’intérieur : une porte à double battants situé sur l’arrière.
Tibérius s’en approche et tambourine. Son geste provoque l’ouverture brusque du judas où apparaît une paire d’yeux scrutateurs qui observent les alentours avant de se focaliser sur Tibérius. Avec son chapeau incliné sur l’avant et son foulard qui lui masque le bas du visage, le sudiste n’offre pas une image très rassurante.
L’homme à l’intérieur du chariot est extrêmement suspicieux. Tibérius se voit contraint de relever son couvre-chef et de baisser son foulard. Il révèle alors, dans la chiche lumière de la grange, son visage horriblement balafré. C’est finalement la cicatrice qui fait sortir l’homme de son véhicule. Il se présente comme étant le docteur Léonard Cops. Plutôt grand et bien proportionné, il a les épaules légèrement voûtées. Chauve, son visage est mangé par d’imposants favoris poivre et sel qui se rejoignent sous son nez pour former une imposante moustache de patriarche. Il porte des vêtements de bonne coupe, adaptés à la grande ville plus qu’aux grands espaces sauvages. Léonard Cops semble fasciné par la balafre de Tibérius, il l’analyse avec des termes médicaux précis et informe son interlocuteur qu’il pourrait facilement “l’arranger”. C’est quand il suit le tracé de la cicatrice avec son doigt que Tibérius remarque le gant de cuir noir que le docteur porte à la main gauche.
Il n’échappe pas au sudiste que son interlocuteur passe souvent la tête hors de la grange pour observer les alentours. Un peu comme le ferait un homme traqué ! Tout en se livrant à son petit manège, Léonard Cops se présente rapidement. Ses spécialités sont la médecine, la biologie et la chimie et il cherche par tous les moyens comprendre comment fonctionne la machine humaine. Avec l’apparition de la roche fantôme, de nouveaux champs d’investigation se sont offert aux hommes, en particulier, la possibilité de créer une véritable interface homme-machine. Ses travaux les plus avancés portent sur les prothèses et ses idées audacieuses, sur la supériorité de la machine, lui valurent de nombreuses moqueries de ses pairs. Revenant au moment présent, il se plante devant Tibérius et avoue la raison de sa présence ici : il recherche un homme d’église. Il doit absolument trouver le révérend Gordon Highway !
Tibérius est pour le moins surpris. Il informe alors le docteur Cops qu’il appartient depuis peu à la bande du révérend mais que ce dernier est mort en donnant sa vie pour combattre un grand mal. Il parle aussi de son intention d’offrir une véritable cérémonie funéraire au révérend Higway, même si son corps a été carbonisé. Le sudiste invite le docteur à rencontrer les autres membres du gang qui ont pris leur quartier dans la ferme.
_________________
Question our methods, but not our motives...
Revenir en haut
MSN Skype
001


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 540
Localisation: Deadwood
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Juil - 08:00 (2012)    Sujet du message: [Deadlands Reloaded] California, Hungry California Répondre en citant

Une soirée à la ferme
Lazarus se détériore et son odeur empuantie la salle principale. Morgane et Billy discutent des derniers évènements et passent en revue les options qui s’offrent à eux.
Tibérius introduit le nouvel arrivant qui identifie et nomme les autres membres du groupe. Cela ne manque pas de faire hausser un sourcil suspicieux à Morgane. Elle remarque aussi qu’il ne semble guère être incommodé par l’odeur de Lazarus. Devant un café chaud le docteur Cops raconte à nouveau son histoire et explique son lien avec le révérend Highway.
La fabuleuse histoire du docteur Léonard Cops
Alors qu’il doute et traverse un période de déprime profonde, suite aux moqueries de la communauté scientifique, il est contacté par le baron Von Richthofen, un génie scientifique qui, comme lui, travaille sur la roche fantôme et ses applications. Léonard le rejoint dans l’est et va le considérer dès lors comme son mentor. Disposant de moyens incommensurables il développe son projet d’interface homme-machine. Le temps passe et les échecs sont nombreux mais la persévérance s’avère payante. Un premier appareil, lourd et demandant beaucoup de puissance, est mis au point. Les prototypes suivants gagneront en flexibilité et ce qu’ils perdront en taille.
Les recherches permettent la mise au point de prothèses qui remplacent réellement les membres perdus. Léonard en sera l’un des premiers doté suite au terrible accident de qui lui coûtera son bras gauche. Les expériences vont très loin. Utilisant les condamnés à la peine capitale ou les malades en phase terminale, le Baron Rouge les ampute ou prélève leur cerveau pour les intégrer dans ses automatons. Le cerveau baigne dans une cuve de fluides nutritifs et des électrodes le relient à une boîte noire qui traduit les impulsions électriques en instructions qui sont exécutés par l’automaton ! Un obstacle de taille se présente cependant aux savants : la difficulté de conserver un équilibre mental pour les “volontaires” qui intègrent leur nouveau corps. Sorti de son enveloppe de chair, le cerveau est viable mais l’esprit qu’il renferme bascule irrémédiablement dans la folie au bout de quelques temps. Il faut saturer l’organe de substances psychotropes pour conserver le sujet sous contrôle. Si le sujet prend conscience de son nouvel état les résultats peuvent être catastrophiques.
L’objectif que se fixe Léonard Cops est de capturer l’esprit, ou l’âme, de l’humain pour le stocker dans une matrice au sein d’un automaton. Là encore, Léonard pousse va au bout de sa logique en cherchant à s’affranchir de toute chair. Les avantages sont nombreux, on peut citer par exemple : éviter de transformer les “volontaires” en légume, éviter la phase chirurgicale lourde pour extraire le cerveau de la boîte crânienne et conserver la possibilité de réintégrer l’enveloppe de chair à tout moment. Les applications d’une telle invention sont nombreuses et devraient révolutionner le genre humain.
Léonard imagine la capacité à transférer des consciences, réduites à des impulsions électriques, d’un bout à l’autre du contient pour leur faire “investir” des corps mécaniques. Léonard va travailler redoubler d’effort pour inventer le premier appareil capable de capturer l’empreinte psychique de l’homme, son esprit. Pour le moment, il dispose d’un premier prototype au fonctionnement erratique : le collecteur d’énergie psychique.
Hélas, Léonard s’est finalement rendu compte que les objectifs de son mentor sont très loin de son utopie personnelle.Le baron Rouge ne cherche rien de moins que d'utiliser l'invention de Léonard à des fins d’hégémonie. Il décide de fuir au plus vite en emportant le seul prototype de sa dernière invention : le collecteur d’énergie psychique. Pour ne pas éveiller les soupçons trop tôt, il se fait affecter à l’entretien des automatons sur le chantier de construction de la ligne de chemin de fer vers Deadwood. Là, il dérobe un laboratoire mobile expérimental et prend la route de l'est, vers Deadwood ou il espère trouver une bande d'individus, dirigée par un homme d’église, le révérend Highway, qui a déjà mis les plans de Von Richthofen en échec.
La nuit est tombée, les restes du repas toujours devant eux, les héros assimilent les révélations du nouveau venu. Pour Morgane, le docteur est un savant fou de plus qui n’a rien compris à l’âme humaine. La conversation bat son plein entre la jeune femme et le scientifique quand l’urne de Lazarus se met à émettre un vrombissement qui  interrompt tout le monde, une vague lueur bleutée semble aussi irradier de cette dernière.
En entendant Lazarus parler de son âme enfermée dans le vase chinois, Léonard le prend pour un individu psychologiquement perturbé. Ce qui ne le surprend guère au vu de sa condition de déterré et le piètre état de conservation de son corps. Lazarus, poussé à bout par les sous-entendus de Léonard, finit par dévoiler sa poitrine pour lui montrer le trou à l’emplacement de son cœur. Léonard y insère une petite cuillère et la ressort avec un asticot ! Dans sa tête germe déjà la possibilité d’aider le déterré à conserver son intégrité physique.
Léonard se décide à suivre Morgane dans la cuisine afin de poursuivre leur joute verbale. La jeune femme est très horripilée par l’attitude scientifique, froide, rigoureuse et hautaine du nouveau venu. Leur deux philosophies s’affrontent. Le docteur parle de sa foi dans la Machine et retire son gant pour exhiber sa main gauche artificielle. Il remonte aussi sa manche et  annonce avec une pointe de fierté dans la voix que tout son bras est une merveille technologique qui n’est plus soumise à la faiblesse de la chair. Excédée, la sortiléro transmute une balle en or devant les yeux du docteur afin de lui démontrer l’existence de forces qui dépassent l’entendement du savant. Ce dernier en reste bouche bée. Et plus encore quand la jeune femme lui dévoile son opulente poitrine pour appuyer son discours sur la force de la chair. Soudain, les yeux de Morgane se figent. La jeune femme entre en  transe.
_________________
Question our methods, but not our motives...
Revenir en haut
MSN Skype
001


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 540
Localisation: Deadwood
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Juil - 08:00 (2012)    Sujet du message: [Deadlands Reloaded] California, Hungry California Répondre en citant

La vision de Morgane
Elle est dans une grotte sous-marine, une odeur iodée est très présente. Elle ne semble pas être elle-même, son sang semble même bouillonné dans ses veines et elle retire quelque chose d’une paroi qui ressemble à un glyphe. Depuis l’extérieur provient le bruit caractéristique du ressac. Sous une forme éthérée elle décolle et passe au travers de la masse rocheuse. Au dehors, alors que la nuit tombe, sur un promontoire dominant l’océan, elle se sait être sur une île proche de Shan Fan. Morgane voit Billy et Tibérius se faire face. Les deux hommes sont engagés dans un duel et font parler leur six coups. Le sudiste balafré loge une balle dans la tête de Billy qui s’effondre.
Au loin, en plein océan, une gigantesque vague se lève. Au fur et à mesure qu’elle se rapproche de la terre ferme elle prend de la vitesse et grandit de plus en plus. Tibérius et Morgane fuient en courant devant la masse d’eau. Malgré les évènements qu’elle ne contrôle pas, Morgane lève les yeux au ciel et tente, dans un effort de volonté, de prendre un repère. Les étoiles lui étant familières, elle mémorise leur position, au moment où la vague titanesque engloutit le continent. Morgane sent qu’elle approche de la fin de sa vision. Avec ses connaissances occultes elle localise le lieu qu’elle vient de voir dans l’espace et dans le temps, le 23 août 1880. Il est situé à l’est, en Californie, et dans un futur proche. Alors que le voyage astral contre sa volonté prend fin, la sortiléro sent que toucher le glyphe était une chose à ne pas faire !
_________________
Question our methods, but not our motives...
Revenir en haut
MSN Skype
001


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 540
Localisation: Deadwood
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Juil - 08:00 (2012)    Sujet du message: [Deadlands Reloaded] California, Hungry California Répondre en citant

Un docteur peut en cacher un autre
Quand elle reprend ses esprits, il ne s’est écoulé que quelques battements de cœur. Suffisamment pour que le Docteur Articulus pose ses deux mains, la vraie et l’artificielle, sur les seins de la jeune femme et les pétrisse en poussant des soupirs de satisfaction les yeux exorbités et la bave aux lèvres.
Surprise, Morgane balance un vigoureux coup de pied dans l’entrejambe du docteur qui se plie en deux en couinant. Le docteur Articulus, comme il semble se nommer, peste et la traite d’un peu tous les noms. La jeune femme comprend immédiatement qu’une autre personnalité vient de prendre le dessus chez le scientifique. Cela confirme son impression sur les savants, et celui-ci en particulier, qui sont totalement fous !
Les bruits étouffés qui proviennent de la cuisine ne troublent pas plus que cela les autres membres du gang qui laissent Morgane régler seule ses affaires. Surtout Billy qui connaît bien le caractère entier de sa fiancée. C’est tout juste s’ils remarquent Articulus sortir de la cuisine en se tenant les bijoux de famille et en traitant la jeune femme de salope. Avant de claquer la porte d’’entrée derrière lui, il leur annonce, le souffle court, qu’il se retire dans son chariot car il a des expériences de la plus haute importance à mener et qu’il ne peut perdre du temps avec les catins rencontrées en chemin.
_________________
Question our methods, but not our motives...
Revenir en haut
MSN Skype
001


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 540
Localisation: Deadwood
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Juil - 08:00 (2012)    Sujet du message: [Deadlands Reloaded] California, Hungry California Répondre en citant

L’étrange cas des docteurs Cops et Articulus.
Morgane retrouve les autres membres de l’équipe et les met rapidement au courant de sa vision. La Californie était clairement pointée du doigt. Cependant, elle ignore si le ras de marée était une véritable menace ou une simple métaphore. Elle soupçonne aussi, en mentionnant le duel entre Tibérius et Billy, que quelque chose va chercher à monter les membres du gang les uns contre les autres.
Ensemble, ils discutent du cas du docteur et Morgane parle de sa double personnalité. L’une logique, froide et dépourvue d’émotion et l’autre, incontrôlable et lubrique. La sortiléro est même prête à descendre le docteur ici et tout de suite. Mais elle tempère sa colère par le fait de l’avoir rencontré si peu de temps après la mort de son père. Elle se demande s’il n’y a pas un signe ou une raison cachée.
La Californie est aussi une étape importante pour Lazarus. Les informations dont il dispose indiquent que le chinois responsable de son état résiderait dans cet état. Sur le chemin de la Californie, la jeune femme connaît un endroit où vivent des spécialistes en sorcellerie qui pourraient faire quelque chose pour l’âme de Lazarus. Il est aussi évident que le gang ne dispose que de peu de temps pour agir (le temps de la saison 2). Après avoir tracé une carte grossière sur la table, les héros élaborent un trajet possible pour se rendre en Californie sans attirer l’attention de la Wasatch et de ses agents. La route la plus sure passerait par Fort Laramy et de là, soit prendre la piste menant à l’Oregon puis le chemin de fer menant directement à Shan Fan, ou emprunter une ligne de chemin de fer de la Wasatch, bien plus rapide et directe, mais en sachant très bien que les probabilités d’échapper à leurs ennemis sont nulles.
_________________
Question our methods, but not our motives...
Revenir en haut
MSN Skype
001


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 540
Localisation: Deadwood
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Juil - 08:00 (2012)    Sujet du message: [Deadlands Reloaded] California, Hungry California Répondre en citant

Les voix du Seigneur restent impénétrables
Dans son chariot laboratoire, le docteur Articulus élabore une nouvelle arme. Il sent qu’il va en avoir besoin très bientôt. Dans la chambre qu’il s’est approprié, Tibérius médite et prie en pensant au révérend Highway. Il prépare la cérémonie du lendemain. Les deux amoureux se sont retirés dans la seconde chambre à l’étage. Lazarus, qui n’a pas besoin de sommeil, joue aux dames en solitaire avec les asticots qui se nourrissent de sa chair (cela fait dire à Axel qu’au lieu de jouer au wargame, le personnage jour au wormgame).
Soudain, un sifflement strident retentit et vrille les oreilles de tous les occupants de la ferme. Le bruit horrible provient de la grange. Le collecteur d’énergie psychique du Dr Cops vient de se mettre en marche et les aiguilles sont bloquées dans le rouge. Le savant est perplexe et ne comprend pas l’origine du phénomène. Dans la grange, les chevaux s’affolent, se cabrent et cherchent à briser leur longe.
Lazarus a suspendu son geste quand il voit, médusé, son urne se mettre à vibrer au diapason du sifflement et à se déplacer sur la table devant lui en direction de la grange. Il s’en saisit avant qu’elle ne se brise et fonce à la recherche de l’origine du phénomène. Il est rapidement rejoint par Tibérius, Billy et Morgane.
Dans la grange, le collecteur d’énergie psychique émet une puissante lueur qui transperce la nuit et enveloppe la grange dans une étrange aura bleutée. Le ciel s’emplit d’un phénomène lumineux qui rappelle une aurore boréale mais centrée sur la vieille grange. Certains héros distinguent comme des ombres ou des jeux de lumière qui se dirigent vers le chariot à vapeur.
Craignant pour l’intégrité de son âme, Lazarus se montre le plus virulent et martèle violemment la porte arrière du chariot. Le docteur Cops se montre. Il tient en main un objet qui pourrait être une arme. Ce dernier possède une poignée, un canon et au moins deux cylindres métalliques de forme allongée de part et d’autre du canon. Entre Lazarus et le savant la tension monte d’un cran quand l’agent du trésor se targue de sa fonction pour entrer regarder de plus près ce qui se passe dans le chariot. La paranoïa de Léonard se réveille. Il n’hésite pas à braquer sa dernière invention sur Lazarus. Les autres dégainent à leur tour et braquent aussi leur arme sur lui. Lazarus accuse Léonard de vouloir lui voler son âme ce que nie en bloc le scientifique. Un drame est sur le point d’éclater quand Tibérius est secoué par un spasme. Il s’exprime brièvement avec la voix bien connu du révérend Highway. Ses paroles retentissent dans la grange : “ce n’est pas la faute du docteur Cops ! ”.
Tout le monde est surpris, Tibérius le premier. Cela na durée que quelques secondes, mais il sait qu’il a été possédé par l’âme du révérend. Lazarus prend sa forme éthérée et passe au travers du docteur et pénètre dans le chariot. Léonard ne se laisse pas démonter, il se retourne et actionne son arme. Un jet d’un puissant acide corrosif traverse la silhouette spectrale du déterré et vient s’étaler sur la porte arrière du chariot. Le bois noircit très vite et une odeur âcre irrite les narines.
Lazarus découvre l’intérieur du chariot. Il s’agit d’un laboratoire miniature parfaitement équipé qui occupe tout l’espace. Seul mobilier facilement identifiable : une couchette sommaire et étroite située derrière le siège du conducteur. De nombreux cadrans regroupés en autant de mystérieux tableaux de bord le laissent dubitatif. Des appareils étranges ronronnent ou émettent des claquements réguliers.
Le phénomène qui a tout déclenché s’estompe peu à peu et la nuit reprend ses droits. Lazarus ressort devant un docteur Cops fou furieux. A peine le déterré lui laisse-t-il le passage que le scientifique s’engouffre dans son chariot et s’y enferme à double tour. Les autres repartent retrouver leur couchage en se demandant ce qui a pu de passer et quel impact cela aura dans le futur.
_________________
Question our methods, but not our motives...
Revenir en haut
MSN Skype
001


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 540
Localisation: Deadwood
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Juil - 08:00 (2012)    Sujet du message: [Deadlands Reloaded] California, Hungry California Répondre en citant

Le gang contre le 7ème de cavalerie
Tibérius
Le lendemain, Tibérius finit de se préparer pour la cérémonie qu’il compte conduire en mémoire du révérend. Il a peu dormi et s’est réveillé tôt. Les événements de la nuit ne cessent de défiler dans sa mémoire et il peine à leur trouver une signification. Il descend le premier de l’étage,  sort sur le perron et s’arrête avec stupeur ! Devant lui, un peloton de l’armée a pris position. Un chariot renversé sert de protection à un groupe de soldats armés et une mitrailleuse Gatling est pointée dans sa direction.
L’officier commandant le détachement qui encercle le corps de ferme n’est autre que le Colonel, le supérieur hiérarchique de Lazarus. Un ordre bref claque dans le petit matin et la mitrailleuse ouvre le feu. Tibérius n’a que le temps de se jeter à l’intérieur de la ferme et de renverser la table pour s’abriter derrière. Les autres occupants de la ferme sont réveillés en sursaut.
Lazarus
Juste avant que la Gatling ne transforme la façade de la ferme en passoire, Lazarus qui se rasait venait de surprendre un étrange rictus dans le reflet que lui renvoyait le miroir. Un mauvais pressentiment, un frisson qui lui parcourt la colonne vertébrale, il n’a guère le temps de pousser plus avant son introspection que les balles se mettent à siffler de partout.
Léonard
Dans la grange, le docteur Cops est réveillé par des coups frappés contre son chariot et par les exclamations d’un détachement de soldats. Ils cherchent à forcer l’entrée de son laboratoire et décident de faire basculer le chariot sur le côté. Léonard saute à son poste de pilotage et lance la chaudière. La pression monte et le moteur se met à vrombir de plus en plus fort. Surpris, la soldatesque recule de quelques pas. C’est à ce moment que la rafale de la Gatling déchire le silence du petit matin.
Morgane et Billy
Morgane et Billy étaient en train de se préparer quand la mitraille les oblige à se plaquer au sol. Entendant la voix du Colonel, la jeune femme se précipite au dehors, aux côtés de Tibérius, non sans s’être assurée que le magasin de sa Winchester était plein. Embusqué à l’étage, Billy observe et jauge la situation tout en offrant une couverture à sa fiancée, au sudiste et au déterré.
 
Une fois le tir de semonce achevé, le colonel s’avance de quelques pas et annonce à haute voix qu’il vient arrêter les membres survivants du gang du révérend Highway. Ils ont été dénoncés cette nuit par Lazarus West qui est venu le trouver à Deadwood en disant les avoir capturés. Lazarus n’est qu’à moitié surpris et n’a aucun souvenir de la seconde partie de la nuit. Il reconnaît simplement l’emprise du Manitou. Le Colonel promet un procès équitable qui se terminera au mieux par une pendaison, au pire par 20 ans dans un pénitencier fédéral.
_________________
Question our methods, but not our motives...
Revenir en haut
MSN Skype
001


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 540
Localisation: Deadwood
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Juil - 08:01 (2012)    Sujet du message: [Deadlands Reloaded] California, Hungry California Répondre en citant

L’enfer se déchaine : Tour 1
Léonard a suffisamment de puissance pour lancer le chariot au travers du mur de la grange et débouche dans une gerbe de fumée et d’éclats de bois entre les soldats et l’habitation principale.
Morgane joue la carte événement qui lui permet d’occuper les soldats. ces derniers restent médusés devant la jeune femme et l’écoutent parler. Billy franchit la fenêtre de l’étage et saute sur le toit du chariot à vapeur. Lazarus et Tibérius courent à leur tour et s’accrochent au chariot pour rejoindre Billy. Morgane veut les imiter mais mais chute dans la boue (voici le premier « Snake Eye » d’une longue série qui va perdurer toute la soirée).
Les ennuis commencent : Tour 2
Lors de la phase d’initiative le Marshall tire un joker. C’est le signal qu’attendait Articulus pour supplanter la personnalité de Cops et prendre les commandes.
Le Colonel dégaine con Colt Buntline, s’applique à viser et tire sur le chariot à vapeur. Articulus est touché à la tête (3 blessures) et laisse échapper les commandes de son engin. Il réussit in extrémiste à redresser son bolide. Billy se laisse tomber au sol afin de porter assistance à sa fiancée. Lazarus se dématérialise et pénètre dans le chariot.
Un second groupe de soldats ouvre le feu sur le véhicule. Le moteur est touché et se met à émettre des sifflements inquiétants dans un énorme panache de vapeur brûlante. Des balles ont aussi pénétré l’habitacle et perforé des récipients plein de produits chimiques. Une forte odeur irritante envahit le compartiment et des substances corrosives ont éclaboussé tous les objets à portée. Articulus jette un œil d’autant plus inquiet qu’il sait très bien quels produits il transporte. Tibérius joue une de ses cartes événement (un tir qui touche automatiquement avec une relance)  et annonce que c’est le Colonel qui en fait le frais. L’officier chancelle sous l’impact. Morgane s’est relevée est se glisse dans l’espace sous le plancher de la ferme une incantation sur les lèvres.
_________________
Question our methods, but not our motives...
Revenir en haut
MSN Skype
001


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 540
Localisation: Deadwood
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Juil - 08:02 (2012)    Sujet du message: [Deadlands Reloaded] California, Hungry California Répondre en citant

Le Gang contre-attaque ! Tour 3
Lors de l’initiative Pierre tire un joker et voit donc les dégâts de Billy multipliés par 2.
Le pistoléro ventile en direction des servants de la Gatling et met les quatre hommes hors de combat (3 morts et 1 blessé). La mitrailleuse n’est plus un problème pour ce tour. Tibérius pousse le cri du rebelle et réussit à choquer le groupe complet de soldats embusqué derrière le chariot renversé. Eux aussi n’agiront plus durant ce tour.
Dans son engin diabolique, Articulus s’injecte un sérum régénérateur (le liquide est d’une jolie couleur laiteuse) malheureusement, il perd le contrôle du chariot (Pascal gratifie la tablée d’un superbe snake eye) qui heurte violemment une grosse souche. L’engin poursuit sa route en équilibre précaire sur les deux roues du côté gauche.
Le Colonel a repris ses esprits et ajuste un nouveau tir avec son arme. Le Marshall, très en veine, fait exploser ses deux dés. Pierre l’oblige à relancer en dépensant un jeton. Le Marshall, plus trop en veine, fait un superbe snake eye qui se traduit par ... le revolver du Colonel lui explose dans les mains. L’officier est de nouveau projeté à terre.
_________________
Question our methods, but not our motives...
Revenir en haut
MSN Skype
001


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 540
Localisation: Deadwood
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Juil - 08:04 (2012)    Sujet du message: [Deadlands Reloaded] California, Hungry California Répondre en citant

Le carnage continue : Tour 4
Alors que le chariot à vapeur continue sa course erratique sur deux roues, Lazarus se matérialise à l’intérieur et fait contre poids pour redresser l’engin. Dans un craquement sinistre les quatre roues du véhicule retrouvent le contact avec la terre ferme. Morgane, baignée de magie, a pris position entre le sol boueux et le plancher de la ferme. Elle fait aboyer sa Winchester à une vitesse fulgurante et allume les soldats près de la grange ainsi que ceux derrière le chariot renversé. Le Colonel s’est relevé et a dégainé un Colt plus petit . Il tire sur Billy, obligeant le jeune homme à plonger à l’abri.
Cinq soldats, obéissant aux instructions d’un capitaine, se précipitent vers la Gatling. Ils dégagent les corps de leurs camarades et arment la mitrailleuse. Tibérius toujours perché sur le toit du chariot repousse son cri d’effroi en hurlant le nom du révérend. Les soldats autour de la Gatling se pétrifient sur place et blanchissent de terreur.
_________________
Question our methods, but not our motives...
Revenir en haut
MSN Skype
001


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 540
Localisation: Deadwood
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Juil - 08:05 (2012)    Sujet du message: [Deadlands Reloaded] California, Hungry California Répondre en citant

Le Déterré aux commandes du chariot à vapeur : Tour 5
Le Colonel tire à nouveau sur le chariot à vapeur qui a obliqué sa course pour foncer droit sur lui. Une zone légèrement arborée gène la conduite de l’engin et offre une petite protection au militaire. Articulus est à nouveau touché. Cette fois, il cède les commandes à Lazarus. Avec un sourire carnassier, l’agent du trésor fonce sur son ancien supérieur qui se planque derrière un arbre. Le Marshall réussit l’exploit de refaire un snake eye qui rend l’arme du colonel inutilisable. Billy prend le temps d’évaluer la situation pendant que Morgane tire sur les servants de la Gatling (déjà sécoués par Tibérius) et fait un carnage.
Articulus plante l’aiguille d’une seringue dans l’épaule du déterré et lui injecte un sérum (de couleur bleu cette fois-ci) censé augmenter ses réflexes pour compenser son inexpérience de la conduite. Malheureusement le sérum se révèle inactif. Le savant se dirige vers un compartiment et en tire une main artificielle, plus grossière que celle qu’il a actuellement et les échange. Il fixe aussi une espèce d’enrouleur sur son avant-bras.
Billy remarque un groupe de soldats venant en renfort depuis l’arrière de la ferme et ventile dans leur direction. Pierre fait, à son tour, un snake eye. Le percuteur de son colt se brise et l’arme devient inutilisable. Un dernier groupe de soldats ouvre le feu mais les balles passent loin de leur cible.
_________________
Question our methods, but not our motives...
Revenir en haut
MSN Skype
001


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 540
Localisation: Deadwood
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Juil - 08:06 (2012)    Sujet du message: [Deadlands Reloaded] California, Hungry California Répondre en citant

Plus on est de morts, plus on est de fous : Tour 6
A la surprise générale les cadavres des soldats se relèvent doucement avec des mouvements saccadés ! Articulus comprend qu’un de ses sérums (celui qui est rouge bordeaux) s’est trouvé mélangé aux différents panaches de fumée qui sortent de son chariot et s’est répandu sur les morts. Son collecteur d’énergie psychique se met à vibrer et à siffler. Articulus laisse la place à Léonard qui tente de se concentrer pour contrôler les morts-vivants. Des images éclatent dans sa tête et il voit le champ de bataille par les yeux des morts-vivants. C’est un véritable kaléidoscope de sons et de couleurs qui explose dans son esprit. Il lui faut un peu de temps pour s’adapter.
Dans le crâne de Lazarus une voix résonne avec colère et crache un “Je vais me le faire !”. De qui parle son Manitou ?
Morgane comprend qu’il vaut mieux fuir et se précipite pour rassembler les chevaux. Billy lui emboîte le pas. Ils ne seront pas trop de deux pour sceller en vitesse leur monture.
Le chariot du docteur Cops ralentit et finit par s’immobiliser. Les zombies se dirigent vers lui de leur démarche chancelante. Malgré leur état de mort vivant, ils ont l’air de posséder pleinement leurs facultés intellectuelles. Certains remettent la Gatling sur pieds. Lazarus cherche à remettre la pression et à percuter la mitrailleuse avec le chariot.
_________________
Question our methods, but not our motives...
Revenir en haut
MSN Skype
001


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 540
Localisation: Deadwood
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Juil - 08:06 (2012)    Sujet du message: [Deadlands Reloaded] California, Hungry California Répondre en citant

La fuite : Tour 7
Le chariot repart et Lazarus parvient à le faire chasser de l’arrière. Il balaye dans une gerbe de boue, de membres et de métal la mitrailleuse et les zombies. Léonard réussit à diriger la masse des morts-vivants vers le Colonel. Le déterré, sous le contrôle du Manitou, ouvre la porte du chariot près à en découdre avec son ancien supérieur. Il lutte contre le puissant esprit. Par un effort de volonté énorme il reprend le dessus. Il referme la porte et se saisit des commandes du véhicule (grâce à cette victoire, il bénéficiera d’un +2 lors de sa prochaine confrontation avec son Manitou).
Tibérius saute du toit du chariot et rejoint Morgane et Billy. Le chaos règne entre les soldats zombifiés et leurs camarades bien vivants. Léonard fait une rapide dérivation sur un circuit de la chaudière et redonne de la pression. Le chariot file sur la route cahoteuse et quitte la ferme enveloppé dans un nuage de fumée.
Axel joue une carte événement qui permet, en cas de poursuite, de donner un raccourci et gagner du temps sur les poursuivants.
_________________
Question our methods, but not our motives...
Revenir en haut
MSN Skype
001


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 540
Localisation: Deadwood
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Juil - 08:07 (2012)    Sujet du message: [Deadlands Reloaded] California, Hungry California Répondre en citant

Sur la route de Fort Laramy
La route qui les conduit à la ville de Laramy le groupe voit que la ligne de chemin de fer vers Deadwood est achevée. Les mines de roche fantôme des Collines Noires sont désormais à portée de main de la Wasatch. Le paysage que traversent les héros leur fait froid dans le dos. Des parties entières de la forêt ont été calcinées, de grosses portions de route sont maintenant totalement goudronnées, des collines ont été arasées ou défoncées par les mines à ciel ouvert.
Sur la voie ferrée, un train privé se dirige vers Deadwood. Au loin, dans le soleil couchant, un spectacle fabuleux se révèle au gang. Un énorme zeppelin vogue lentement et majestueusement dans le ciel. Sur ses flancs sont amarrés desaéroplanes. Tous sont noirs, sauf un, rutilant dans les derniers rayons du soleil.
Etat des PJ :
Léonard : blessé (-1) avec 1 jeton de 500
Lazarus : deux jetons (500 + 5)
Tibérius : un jeton (500)
Morgane : deux jetons (100 + 5)
Billy : blessé (-1) et un jeton (25)
_________________
Question our methods, but not our motives...
Revenir en haut
MSN Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:38 (2017)    Sujet du message: [Deadlands Reloaded] California, Hungry California

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forums de l'ours Index du Forum -> Vos aventures extraordinaires -> Vos CR de parties Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
Page 1 sur 10

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com