forums de l'ours Index du Forum

forums de l'ours
Un forum dédié aux jeux de rôles des Livres de l'Ours et de ses comparses

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR...
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forums de l'ours Index du Forum -> Vos aventures extraordinaires -> Vos CR de parties
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
tobormory


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2013
Messages: 949
Masculin

MessagePosté le: Ven 23 Déc - 19:33 (2016)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR... Répondre en citant

Allez ! je profite d'un regain d'énergie (et de temps) pour rattraper un peu mon retard sur ce CR. Malheureusement, je crois bien avoir perdu mes notes sur notre 2e partie jouée début octobre, donc ce sera un CR dans les grandes lignes.

Souvenirs de guerre - 1e partie


Le prologue du prologue Mr. Green

Après leurs hauts faits d'armes du 1er épisode, nos héros retournent à leur quête : retrouver Ashikoba pour en apprendre plus sur Volker. Hélas, le navire qui les amenait sur Ashkelon s'est écrasé sur la maison du Sage-Ours. L'action débute donc avec les PJ qui fouillent le site du crash dans l'espoir de trouver quelques indices et de ne surtout pas découvrir un ours en descente de lit éparpillé façon puzzle ^^
Le voisin d'Ashikoba, un vieux nain acariâtre et à moitié cintré, leur apprend que la nuit précédant le crash il a vu des lumières étranges dans le ciel et des silhouettes bizarres se glisser dans la demeure d'Ashikoba. Après, il y a eu des bruits de combat, mais il ne s'en est pas mêlé parce que c'était pas ses affaires
Pendant ce récit un peu décousu, les PJ s'aperçoivent qu'ils sont surveillés par deux types en noirs. Ils ne se cachent pas mais restent toujours à distance [ils travaillent en fait pour Karcer, le capitaine de la Garde. Celui-ci n'a pas vraiment confiance dans les "nouveaux héros" de la ville. Ces deux gardes vont réapparaître régulièrement tout au long de cette partie, histoire de rendre les joueurs paranos et de les pousser à se méfier de Karcer.]

Prologue : l'exécution

Les PJ assistent sur la terrasse du jugement à l'exécution des traîtres pris par les licteurs d'Iram Gal. Ce petit intermède a été fidèle à ce que Koba a écrit dans son scénar à la différence que le crématorium n'a pas été reconstruit dans un style viking mais ressemble fortement à un stupa (j'étais à l'époque dans ma crise "orientale". Une orientation qui va s'affirmer très nettement dans la suite de la campagne, mais on n'en est pas encore là).
Ah si! Les PJ assistent aussi de loin à une altercation rapide entre Iram Gal et Karcer.

1. L'arrestation

Interrogée à ce sujet, Iram Gal minimise l'incident et se contente de dire que Karcer manque souvent de discernement. Puis elle change de sujet pour les envoyer arrêter Gamblin, un représentant d'une maison marchande soupçonné de faire partie du complot contre Ashkelon.

Les PJ arrivent chez Gamblin juste au moment où il se fait assassiner par une sorte de mendiant répugnant accompagnés par deux demi-orcs. Les PJ foncent tête baissée (sauf Kraspek le rat qui déclare vouloir fouiller le mort ^^), mais le mendiant a le temps d'empoisonner Booga le barbare avec sa sarbacane avant de sauter par la fenêtre. Soeur Gross'Bouff et Slem le barde entament une course poursuite tandis que Booga, sous l'effet du poison hallucinogène se met en tête d'écraser Kraspek qu'il prend pour un cafard géant (ce qui n'est pas tout à fait faux). Derdrya la nécromancienne doit faire face à un dilemme et décide de rester pour éviter à Kraspek de finir en purée.

Pour semer ses poursuivants, le mendiant utilise un poison sur une des brutasses qui l'accompagnent. Celle-ci se transforme en une montagne de muscles et de tumeurs dégoulinantes avant d'écarteler en hurlant le 2e demi-orc. Pas impressionné, Slem hurle à Gross'Bouff de s'en occuper tandis qu'il continue la poursuite du mendiant en faisant une glissade entre les pattes du monstre. Téméraire, la brave nonne se lance à l'assaut avec son arme sacrée (un attendrisseur), mais le combat tourne vite en sa défaveur (31 PV si je me rappelle bien pour le monstre... face à un PJ niveau 1... c'est vite emballé).
Heureusement Derdrya (qui a fini par calmer Booga) arrive à sa rescousse (Kraspek prétend devoir reprendre son souffle et en profite pour piquer quelques trucs chez le marchand Evil or Very Mad ). Mais même avec son sort de malédiction, le combat est très inégal (d'autant plus que j'ai eu une chance terrible aux dés... je me rappelle d'un 19 et 20 avec lequel Malédiction perd de son intérêt ).
Rapidement Gross'Bouff est à terre. Derdrya suit deux tours plus tard... [j'ai été vache en ne voulant pas tricher sur mes jets, mais je me suis dit qu'il fallait rappeler aux joueurs la dure réalité des PJ niveau 1]. Enfin le joueur de Kraspek se décide à jouer un peu plus collectif et avec Booga vaguement remis, ils partent au secours de leurs compagnons. La course poursuite devient triple : Booga et Kraspek poursuivent le monstre --> le monstre poursuit Slem --> Slem poursuit le mendiant. Et tout ça sur les terrasses des maisons. Autant dire qu'il y a eu du linge arraché des cordes à sécher, des chats dérangés dans leur sieste et des bébés à deux doigts d'être écrasés...
Mais Slem se débrouille bien et ne lâche pas le mendiant (il faut dire que son odeur l'a pas plutôt desservi dans ses tentatives de se cacher).

Au final, Slem parvient à arrêter l'assassin de Gamblin après une descente en rappel vertigineuse (exactement comme prévu par Koba). Quant au monstre, alors qu'il s'arrêtait net au bout de la terrasse devant les cordes, Booga, emporté par son élan le fait basculer dans le vide et il s'écrase aux pieds de Slem.
Est-ce à cause de la fin tragique (et salissante) de son comparse ou à cause de sa perfidie naturelle, toujours est-il que l'infâme mendiant passe immédiatement aux aveux et accuse Iram Gal en personne d'avoir commandité son crime.
L'effet de surprise joue à plein chez les PJ, mais alors qu'ils sont moitié tentés de le relâcher, la garde arrive et emprisonne l'assassin puant. Karcer est vite sur les lieux, trop vite même, et ordonne l'arrestation de sa rivale.

Remarques sur cette scène :elle est excellente ! La preuve, je m'en rappelle très bien. Plus que la suite d'ailleurs (mais ça ne veut pas dire que la suite est moins bonne, hein !). Le monstre est un chouia trop puissant pour des niveaux 1, du moins si les joueurs font l'erreur, comme les miens, de se diviser mais il a vraiment de la gueule. Avec un peu de bouteille et quelques scènes classiques de films en tête, il y a de quoi faire une poursuite sur les toits mémorable.
Juste un truc au sujet des cordes... Koba, tu écris "Il y a deux jets à faire avant d'arriver en bas. Si c'est le second jet qui donne un résultat de 1 à 5, l'assassin subit 1D6 DM. De son côté, le personnage doit faire un jet de DEX difficulté 12 pour réussir à s'accrocher à la paroi. Sinon, il perd également 1D6 points de vie."
Et si le joueur fait 1-5 sur le premier jet ? parce qu'évidemment c'est ce qui est arrivé à Slem

[Pause de Noël... A+ ;)]
_________________
What is the nature of reality, and why does it have teeth ?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 23 Déc - 19:33 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kobayashi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 3 343

MessagePosté le: Lun 26 Déc - 18:15 (2016)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR... Répondre en citant

Merci pour le CR !

En fait il faudrait effectivement faire passer les PJ niveau 2 à la fin du prologue.

Pour l'histoire de corde, je ne sais plus faut que je relise tout ça Mr. Green
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tobormory


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2013
Messages: 949
Masculin

MessagePosté le: Lun 26 Déc - 18:47 (2016)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR... Répondre en citant

Hello ! ça tombe bien, je comptais m'atteler à la suite du CR  Mr. Green

Oui, la montée de niveau à la fin du prologue serait sans doute mieux.
1. ça fait une récompense
2. ça évite surtout de couper l'action du 2e scénario parce qu'on a du faire une pause dans l'aventure pour que les joueurs choisissent leurs nouvelles capacités.

Bon, j'écris la suite...
_________________
What is the nature of reality, and why does it have teeth ?
Revenir en haut
tobormory


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2013
Messages: 949
Masculin

MessagePosté le: Lun 26 Déc - 20:14 (2016)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR... Répondre en citant

2. Le procès

Après la pause pipi, cigarette, café et montée de niveau, les PJ se lancent donc dans une enquête pour démasquer le responsable de la conspiration contre Iram Gal. Ils doivent faire vite puisque son procès a commencé. Dans les grandes lignes :
- Après avoir témoigné, ils montent une embuscade dans une ruelle près du palais de justice pour mettre la main sur les deux types qui les suivent depuis le début du scénar. En les interrogeant, ils découvrent que ce sont des gardes envoyés par Karcer. Comme ce dernier est leur principal suspect, ils poussent les gardes à dire ce qu'ils savent sur leur chef. Ils découvrent ainsi que Karcer et Iram Gal ont probablement eu une aventure il y a fort longtemps, mais qu'Iram Gal a fini par rejeter son amant [ajout perso]. Karcer est d'ailleurs convaincu qu'Eshana est sa fille, mais les gardes (deux vraies commères !) ne pensent pas que ses ressentiments iraient jusqu'à souhaiter la perte d'Iram. Karcer est un homme de devoir avant tout. Les joueurs commencent à être divisés sur sa culpabilité, mais des cris les tirent de leurs discussions.
- Ils proviennent de l'arrière du palais de justice. Les gardes chargés de ramener le mendiant puant en prison après son témoignage viennent d'être trouvés morts. Karcer, qui les accompagnait, n'est qu'assommé. Aussitôt Kraspek, Slem et Booga se lancent sur la piste encore fraîche du mendiant. Pendant ce temps Gross'Bouff et Derdrya soignent Karcer et recueille son témoignage.
- Encore une fois, le groupe se trouve séparé. Les filles restées avec Karcer trouvent son récit un peu confus, mais essaient de faire ami-ami avec lui pour en savoir plus. L'homme est détestable, âpre et raciste, mais en même temps désespéré et usé. Il finit par révéler qu'il démissionnera si Iram est condamnée. laissant ainsi son poste à Arlov, son second. "Depuis le temps qu'il attend ça !"... un nouveau suspect se profile Mr. Green
- Pendant ce temps, les autres PJ se débrouillent remarquablement bien [trop bien, ce n'était pas ce que j'avais prévu] et finissent par retrouver la trace du mendiant. Ils le suivent discrètement et celui-ci les mène directement au navire de Volker. Après une rapide séance d'infiltration, le face à face avec le grand méchant prévu dans le scénario a lieu... Cliffhanger et retour aux filles du groupe.
- Elles profitent du fait qu'Arlov soit au tribunal en tant que procureur pour fouiller son domicile (avec toute la finesse d'une demi-orque... "Tu fais combien à ton jet de DEX pour crocheter la porte ?" -"Pas besoin, j'ai mon attendrisseur" ). Leur manque de discrétion attire la garde, mais elles ont le temps de trouver les preuves nécessaires pour incriminer Arlov et elles parviennent à convaincre les hommes d'armes venus les arrêter de les escorter jusqu'au tribunal. Iram Gal est sauvée !
- Retour dans la cabine de Volker. Les joueurs n'ayant pas vraiment retenu la leçon de l'affrontement contre le monstre en début de séance, ils optent pour une attitude agressive. Volker a beau pulvériser sous leurs yeux le mendiant, ils passent à l'attaque. Volker égorge l'enfant qu'il tenait en otage et finit pas tuer Booga avant de disparaître. [Bon, en fait, Booga n'est pas tout à fait tué. Volker a aspiré son âme grâce à un artefact qu'il porte à sa ceinture, comme le méchant dans Kung Fu Panda 3. ça fera une motivation supplémentaire pour les PJ de battre Volker plus tard].

La partie s'est terminée sur cette demi-réussite. Iram Gal est sauvée, mais le titan des pirates apparaît et elle doit leur être livrée. Les PJ ont enfin rencontré Volker, mais il leur a échappé et un de leur compagnon est tombé.

Les impressions de mes joueurs : A ce stade ils étaient très motivés pour jouer la suite.La rencontre avec Volker a boosté leur motivation. Avec la perte de l'un des leurs et la mort d'un innocent, ils voient mieux la nécessité d'arrêter cette "enflure". En revanche, le sort d'Ashkelon leur passe un peu au-dessus de la tête. J'aurais sans doute du prendre davantage de temps pour développer les rôles secondaires et la beauté de la ville, quitte à repousser le déroulement de l'intrigue à une autre fois (mais en même temps ce n'est pas toujours facile de jouer très régulièrement... comme l'a montré les mois suivants ^^
Mes impressions : je suis assez content de la façon dont les événements ont tourné. D'abord j'ai pu caler une petite enquête (même si elle est très basique) et surtout je redoutais la rencontre avec Volker telle qu'elle est présentée dans le scénar. J'ai un peu de mal avec sa stratégie. Le "allez voir chez Machin, vous aurez toutes les preuves" me pose vraiment un problème. Tout comme le fait qu'un PNJ leur apprenne où trouver Volker. Je trouve que ça fait un peu trop deus ex machina. Si c'était à refaire, et si on jouait plus, j'aurais développé un second méchant, marionnette des Cités de Fer et rival de Volker, ou alors davantage montré les actions dans l'ombre d'Eshana. Bon, ce sont idées comme ça. Je n'y ai pas trop réfléchi non plus, hein !
En tout cas, je suis très content de cette campagne, et même si j'ai pris de plus grandes libertés par la suite (j'en parlerai plus tard), j'ai vraiment envie de la terminer. Merci pour ton travail, Maître Ours !
Okay
_________________
What is the nature of reality, and why does it have teeth ?
Revenir en haut
Kobayashi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 3 343

MessagePosté le: Lun 26 Déc - 23:43 (2016)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR... Répondre en citant

Encore merci pour ton CR (et tes ajouts). De toute manière, pour moi, un scénario est avant tout une source d'inspiration et fournit, au mieux, une trame solide. Content de voir que la campagne tient à peu prêt la route à ce niveau là !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tobormory


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2013
Messages: 949
Masculin

MessagePosté le: Mar 27 Déc - 15:54 (2016)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR... Répondre en citant

Kobayashi a écrit:
Encore merci pour ton CR (et tes ajouts). De toute manière, pour moi, un scénario est avant tout une source d'inspiration et fournit, au mieux, une trame solide. Content de voir que la campagne tient à peu prêt la route à ce niveau là !


Je te rassure, elle tient complètement la route. Okay


Je finis le CR de Souvenir de guerre :

3. L'ombre du titan

La troisième séance de cette campagne a été assez courte et a été une catastrophe pour les PJ

Booga disparu, son joueur a choisi d'incarner un dracolier (chevalier) demi-elfe membre de la garde : Kibble. Ce qui tombait bien puisqu'il avait déjà pratiqué cette sorte de saut en parachute prévue pour s'introduire dans le repère des pirates.

En fait, j'ai un peu modifié les parachutes en en faisant des créatures proches des écureuils volants, mais complètement idiotes, donc difficiles à contrôler.

Dès le départ, la mission a été compliquée avec des PJ séparés (alors qu'ils avaient promis de rester groupés, mais ils ont accumulé les mauvais jets de dés) et Kibble qui finit par perdre le tube de fumée rouge censé donné le signal d'attaque aux hommes d'Ashkelon.

Bon, je ne vais pas tout raconter en détail, mais disons que :
- les PJ ont tout de même réussi à délivrer Iram Gal et découvrent dans les geôles pirates le Sage-Ours qu'ils cherchaient. C'est un véritable maître de kung-fu qui va les aider dans les combats, mais ça ne suffira pas...
- Les âmes de Derdrya et Kibble finissent siphonnées dans l'artefact de Volker.
- Eshana meurt dans les bras de sa mère, mais a le temps de lui révéler un secret... chut... ;)
- Gross'Bouff décide de se sacrifier dans un dernier baroud d'honneur pour faciliter la fuite des autres. ça avait de la gueule, cette immense prêtresse demi-orque bloquant un corridor de sa stature et combattant jusqu'à son dernier souffle !
- Skander choisit a peu près le même sort en se précipitant avec une torche dans la réserve de poudre des pirates tandis que Slem, Iram Gal et Ashikoba se précipitent dans le vide.
- Alors que le squelette du titan est pulvérisé par l'explosion très haut au-dessus de leur tête, les survivants sont arrêtés dans leur chute par les filets des dracoliers.

Wow ! ça c'est du final !

La partie se termine sur la vision dantesque de milliers d'éclats d'os flottants en train de se consumer tandis que vénérable dragon protecteur d'Ashkelon se devine entre les nuages.

Bilan et impressions : Excellente partie ! Un peu particulière parce qu'on a frôlé le TPK, mais pas un TPK banal puisque consenti par les joueurs. Autant j'avais été un peu déçu par la prestation de mes joueurs pendant la partie précédente, autant là ils m'ont impressionné. Leur façon de contrer le mauvais sort a fait monter d'un cran la campagne. Cette partie du scénar faisait déjà très film d'action, mais ils en ont fait un film d'action dramatique et c'était super cool. J'avais quelques scrupules parce que j'ai sans doute eu la main trop lourde dans le choix des adversaires, mais eux ont trouvé ça très bien au contraire. Ils ont moins eu l'impression d'un happy end obligatoire. Bon, comme ce sont des amis, on peut imaginer qu'ils sont aussi très gentils avec moi ^^

A la réflexion, je crois que Volker est vraiment devenu un grand méchant à partir de cette partie. Un bilan très positif en fin de compte. Restait un problème, comment rebondir pour la suite...

Allez ! Gardons un peu de suspens pour plus tard ;)

A Bientôt !
_________________
What is the nature of reality, and why does it have teeth ?
Revenir en haut
Kobayashi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 3 343

MessagePosté le: Mar 27 Déc - 18:31 (2016)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR... Répondre en citant

Purée, beau baroud d'honneur !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Changelin


Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2015
Messages: 641
Localisation: Pas loin de Nantes
Masculin

MessagePosté le: Mar 27 Déc - 19:49 (2016)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR... Répondre en citant

Le genre de sessions dont on reparle autour d'un verre, quelques années plus tard  Laughing
_________________
Si à 50 ans tu rêves encore de Rolex, alors tu as raté ta vie.

Heureux mari d'une bloggeuse culinaire...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tobormory


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2013
Messages: 949
Masculin

MessagePosté le: Jeu 29 Déc - 17:39 (2016)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR... Répondre en citant

Merci à vous deux ;)

Ambassade à Aiglefer

Comment rebondir après un presque TPK ?


Bon, alors, peut-être que vous n'allez pas aimé, mais voilà ce qu'on a fait...

Peu de temps après les événements du scénario précédent et loin, très loin dans l'Est Lointain, Shi Fu Koba sort troublé de sa méditation quotidienne. Le vénérable Sage-Ours, grand maître du Temple des Cinq Marches Célestes, ressent l'appel de son frère jumeau Ashikoba en exil à Askelon. Des forces occultes sont en marche. Des forces qui risquent à terme de bouleverser l'ordre céleste. Il convoque ses Cinq disciples et les charge d'aider son frère.

Mais, à l'image du pétale qui ne tombe jamais en droite ligne au sol, ses disciples n'iront pas tout se suite à Askelon, mais à Aiglefer. Shi Fu Koba sent que c'est dans cette cité de fer que réside le mal à combattre. Une ambassade de l'Empire de Wu doit justement s'y rendre. Les Cinq disciples l'accompagneront.

[Vous l'aurez compris, je ne vous parlais pas plus haut de ma crise orientale pour rien. Depuis un moment déjà, avec mes joueurs, on avait parlé de la possibilité d'une campagne kung fu, j'ai sauté sur l'occasion Mr. Green
Côté règles, j'ai phagocyté celles de l'adaptation de Banzaï à CO dans le HS0 de Casus Belli. J'ai élagué les quelques trucs que je trouvais un peu ridicules, on a créé des PJ niveau 3 direct et c'était reparti !]


Les Cinq disciples sont :
- Un cochon de basse extraction adepte de la boxe de l'Ivresse des sens et obsédé par la bouffe (Chan-Pig)
- Une sage renarde très douée avec un arc (Ketsuno)
- Un canard ninja prompt à s'énerver (Fu-Rinar le Kabar, rapidement abrégé Fu-Ri... heureusement)
- Un lapin qui use et abuse de son côté mignon pour mieux castagner les méchants (bêtement appelé La-Pin)
- Un chat capable de vendre une crème dépilatoire à un elfe (Mi-Ao)

[Ok, je suis conscient que ça peut paraître ridicule à certains. Chacun son truc...]


1. Un long voyage et un ambassadeur inattendu

Les PJ prennent donc part à l'ambassade commerciale envoyée par leur empereur. La petite flotte est constituée de trois jonques amarrées à de grandes carpes volantes. Le voyage est long, très long et je profite de l'occasion pour faire jouer quelques scénettes :
- un entrainement martial pour que chacun s'approprie ses nouvelles capacités
- un repas en compagnie des ambassadeurs pour exposer le contexte géopolitique occidental (Cités de fer, Askelon, etc.) et poser l'étiquette compliquée des hauts fonctionnaires de Wu. Les rapports avec eux ont tout de suite étaient tendus. Un des trois émissaires en particulier, Lo-Pan ( ) leur a semblé pas très franc du collier.
- Une apparition de leur maître Koba pour préciser leur mission : "En tant que plus ancienne cité occidentale en rapport avec Wu, Aiglefer a accueilli une petite communauté d'Orientaux. Celle-ci a bâti un oratoire. Trouvez-le, Voyez la misère du peuple et Agissez..."

Ambiance posée... Passons à un peu d'action :

Alors que la flotte n'est plus qu'à une journée d'Aiglefer, un navire volant en flammes sort des nuages et se précipite sur la jonque principale. Les PJ gagent la sympathie du commandant de la flotte en l'empêchant de tirer sur le navire malgré les ordres de Lo-Pan car très rapidement trois vaisseaux pirates passent à l'attaque.

Je vous épargne la description exhaustive de la bataille. Retenons juste que les PJ se sont montrés à la hauteur de leur status de héros en multipliant les cascades. Le principe des caractéristiques privilégiées proposé dans Banzaï CO est plutôt bien vu d'ailleurs. Jeter 2D20 et garder le meilleur pour les tests de Dextérité encourage au spectaculaire. On n'est pas encore dans Tigre & Dragon, mais quand même. Bon, je ne résiste pas à donner quelques anecdotes (si ça ne vous intéresse pas, passez directement au paragraphe suivant):
- Chan-Pig saute sur le navire en flammes et tente de repousser l'abordage des pirates, mais ça a vite senti le cochon grillé... Se battre avec une jarre d'alcool en plein incendie, c'est forcément une mauvaise idée Laughing
- J'ai remplacé l'escorte de dracks du scénario par des grues géantes. La renarde s'est montrée redoutable en balançant des flèches à dos d'un de ces volatiles.
- La-Pin et Mi-Ao sont partis à l'abordage d'un navire pirate en équilibre sur les carreaux des arbalètes géantes de la jonque principale.
- Fu-Ri est resté sur celle-ci pour repousser l'attaque du 3e vaisseau pirate et a multiplié les attaques sournoises. Vilain canard !

Bilan de la bataille :
1 navire carpe détruit et 3 grues perdues côté PJ - un seul navire pirate en fuite et une bonne dizaine de prisonniers. Prisonniers que fera exécuter Lo-Pan malgré les protestations des PJ. C'est curieux, on dirait qu'il ne voulait pas qu'on les interroge...

De la même manière, Lo-Pan refuse qu'on garde le capitaine nain du navire des cités marchandes, mais les personnages font jouer leur status de magistrat pour empêcher qu'il soit jeté par dessus bord. Wintrope Oldham va devenir un allié des PJ fort utile par la suite.

Pour en finir avec cet épisode, il faut vraiment souligner que les règles de gestion proposées pour gérer les combats de masse sont vraiment très bien. On retrouvera le même principe plus tard et c'est tant mieux parce que la gestion est toute simple tout en restant intéressante dans le plus pur style Kobayashi. Bravo, Môssieur Okay

[Arf... il est temps d'une petite pause... La suite très bientôt ;)]

_________________
What is the nature of reality, and why does it have teeth ?


Dernière édition par tobormory le Jeu 29 Déc - 22:06 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
tobormory


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2013
Messages: 949
Masculin

MessagePosté le: Jeu 29 Déc - 18:56 (2016)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR... Répondre en citant

2. Arrivée à Aiglefer

Le Trident

[Géniale la présentation faite d'Aiglefer dans le scénario. Le Trident qui domine la ville est une excellente idée!]

Arrivés à Aiglefer, l'ambassade et les PJ rencontrent Kesselram, chef de la garde du palais, puis le maître d'Aiglefer Septime et son conseiller Galen. L'ambiance est lourde et les PJ s'éclipsent rapidement pour laisser les émissaires à leurs palabres et se consacrer à leur mission.

A la recherche de l'oratoire des Cinq Marches Célestes

Pour décrire la ville d'Aiglefer, je me suis beaucoup basé sur le Londres victorien. Mon idée était d'en faire une sorte de descente aux enfers. Au fur et à mesure que les PJ descendent dans la ville, du pied du trident aux bas quartiers, l'ambiance change. D'abord l'émerveillement des machines propres aux Cités de Fer (tramways, lampadaires, mécanismes en tout genre), puis l'inquiétude et le dégoût (regards moqueurs et/ou gourmands des habitants sur les PJ, scènes de tavernes écœurantes pour des PJ végétariens) et enfin la pitié avec les pauvres réduits à la misère dans les bas-fonds. C'est dans un de ces quartiers proche du bidonville que les PJ finissent par retrouver l'oratoire, mais aucune trace de la communauté Wu.
En revanche, l'oratoire est devenu le QG d'une bande de petits voleurs. L'un d'eux, Tiburce, dérobe la bourse des PJ et une poursuite s'engage. L'épisode est bon enfant jusqu'à ce que Tiburce tombe sur des policiers violents et corrompus. Les PJ le sauvent après une bonne séance de castagne et la soirée se termine dans un bouge autour d'une bonne bouteille d'alcool de genièvre frelaté. 
Les PJ apprennent par Tiburce que les membres de la communauté Wu, comme de nombreuses autres personnes des bas-quartiers, ont été raflés par la police et emmenés dans les geôles du Trident. Nul ne sait ce qu'ils sont devenus et les rumeurs les plus folles courent sur ces disparitions (camp de travail quelque part, expériences interdites, bain se sang destiné à rajeunir Septime, etc.).

Une nuit agitée au Trident

Passons sur l'infiltration ninja-style des sous-sols du Trident (Canard s'est régalé !). Les PJ découvrent le laboratoire de Galen et un jeune enfant apeuré, Albrecht, qu'ils décident d'amener avec eux. Ils tombent ensuite sur une immense gare souterraine d'où partent des chargements entiers de main-d’œuvre servile, mais pas de traces des Wu. Ils décident donc de remonter pour mettre l'enfant à l'abri et de revenir mieux préparés pour monter dans un de ces trains.

De retour dans leurs quartiers, ils confient l'enfant à Wintrope et se préparent quand des gardes viennent fouiller leurs chambres sous le prétexte d'une menace terroriste (comme prévu dans le scénar, bien vu!). Mi-Ao n'a d'autres solutions que de prendre l'enfant sur son dos et de se cacher en se suspendant au balcon, mais Septime active la rune de contrôle qu'Albrecht a sur la nuque. De douleur Albrecht lâche sa prise autour de Mi-Ao et fait une chute vertigineuse dans le vide...
ça fait tout de même deux enfants que les PJ perdent en deux scénars Evil or Very Mad

Remontés comme des horloges, une fois les gardes partis, les PJ redescendent dans les sous-sols du Trident. Mais cette fois ils sont accompagnés de Wintrope et de No, le  commandant de la flotte Wu qui refuse de les laisser seuls. Au passage, ils voient Lo-Pan se rendant dans les quartiers de Septime à une heure indue. Il y a décidément quelque chose de pas clair chez ce type...

Comme la soirée est déjà bien avancée, l'infiltration dans un train se fait sans souci et en avant pour un petit voyage au cœur de la nuit.



_________________
What is the nature of reality, and why does it have teeth ?


Dernière édition par tobormory le Jeu 29 Déc - 22:10 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
tobormory


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2013
Messages: 949
Masculin

MessagePosté le: Jeu 29 Déc - 19:37 (2016)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR... Répondre en citant

3. Le chantier secret

L'arrivée au chantier secret se fait sans souci (j'avais prévu un petit combat avec les gardes du train, mais on n'aurait pas eu le temps de finir le scénar). Les PJ s'infiltrent assez rapidement en éliminant quelques gardes (des barbares semblables à ceux qui menacent l'Empire de Wu depuis des siècles). Fu-Ri et Chan-Pig parviennent à entrer en contact avec les prisonniers et retrouvent quelques survivants Wu. Ils apprennent ainsi que les prisonniers travaillent à la réactivation de deux étranges golems de chair et d'acier, mais aussi au dégagement d'un grand portail.
Pendant ce temps, Ketsuno parvient à s'approcher de la tente du contre-maître. Elle espionne ainsi un étrange personnage (Volker) en train de donner des ordres. Apparemment quelque chose d'important va se produire cette nuit.

Avant que les PJ n'aient le temps d'agir, Volker et ses hommes débutent une sorte de cérémonie destinée à ouvrir le portail. Il utilise pour cela un artefact chargé en âmes qui rappelle de mauvais souvenirs à mes joueurs. Pour la suite, visualiser la scène du portail avec Raspoutine et les nazis au début d'Hell Boy et vous serez en plein dedans.
C'est le moment de la grande baston finale ! Wintrope et No sont chargés d'évacuer les prisonniers libérés (Le nain connaît la région) tandis que les PJ, aidés par les plus robustes des captifs, passent à l'attaque. Les forgeliers mettent en marche un golem qui se met à tirer dans tous les sens. Un de ses rayons touche la clé de voute du portail alors qu'il se réactive. Volker et sa garde se précipitent et traversent le portail. Alors que celui-ci menace de s'effondrer, les PJ décident de les suivre...

- Vous êtes sûrs ?
- Oui, on le lâche pas !
- Bon... Ok... Vous avez l'impression de plonger dans un puits de lumière éblouissante et toutes les cellules de votre corps subissent une accélération terrifiante. Vous perdez connaissances... Fin de l'aventure !

La suite dans Le Dernier Titan ;)

_________________
What is the nature of reality, and why does it have teeth ?
Revenir en haut
Kobayashi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 3 343

MessagePosté le: Ven 30 Déc - 00:00 (2016)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR... Répondre en citant

Belle réappropriation de scénario  Et j'adore les nouveaux persos Okay
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tobormory


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2013
Messages: 949
Masculin

MessagePosté le: Ven 30 Déc - 12:00 (2016)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR... Répondre en citant

Ah, merci !

Pour les PJ, je pense que mes joueurs ont tous été influencés par les Cinq Cyclones de Kung Fu Panda et les films de kung fu. Le joueur de Chan-Pig nous fait du grand Jackie Chan Laughing
Je crois qu'ils sont plus attachés à ces PJ qu'aux précédents, ça se sent dans leur façon de jouer.

Pour la réappropriation, c'est loin d'être fini. On joue Le Dernier Titan ce soir et j'ai du changer beaucoup de choses. En l'état, c'est très inspiré par The Restless. Pas le meilleur film coréen de l'histoire, mais bon. J'en reparlerai bientôt ;)

En tout cas, pour moi, c'est de loin le meilleur scénar de la campagne. Un sacré potentiel, bravo !
Je me demande bien ce que tu as pu nous réserver pour le 5 janvier !
Encore une fois, merci pour cette campagne. C'est du bonheur Okay
_________________
What is the nature of reality, and why does it have teeth ?
Revenir en haut
Kobayashi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 3 343

MessagePosté le: Ven 30 Déc - 22:06 (2016)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR... Répondre en citant

Merci à toi de la faire jouer, sans ça ce n'est qu'un PDF de plus qui traine sur la toile Okay
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tobormory


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2013
Messages: 949
Masculin

MessagePosté le: Dim 1 Jan - 12:38 (2017)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR... Répondre en citant

Bon, là, évidemment je n'ai pas le temps, mais je tiens vraiment à faire un retour sur la partie d'avant hier. Quel scénar, mes aïeux !

Alors que je n'aime pas ça, Koba a réussi à me faire jouer un scénar de super héros !

Encore tous mes vœux de bonheur pour la nouvelle année et à très bientôt !

Avec toute mon amitié
_________________
What is the nature of reality, and why does it have teeth ?
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:05 (2017)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forums de l'ours Index du Forum -> Vos aventures extraordinaires -> Vos CR de parties Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com