forums de l'ours Index du Forum

forums de l'ours
Un forum dédié aux jeux de rôles des Livres de l'Ours et de ses comparses

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR...
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forums de l'ours Index du Forum -> Vos aventures extraordinaires -> Vos CR de parties
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
tobormory


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2013
Messages: 953
Masculin

MessagePosté le: Mar 20 Sep - 16:17 (2016)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR... Répondre en citant

Comme promis, j'ai enfin un peu de temps pour faire un retour sur cette campagne de Papa Ours.

Les PJ :

- Kraspek : voleur ratling (je préfère cette appellation à Frouïn). Sale, veule, menteur et surtout obsédé par la nourriture, il fait partie d'une cinquantaine d'assassins envoyés de par le monde pour éliminer Volker. Ses chefs lui ont assez bourré le crâne pour qu'il pense que Volker est responsable d'un véritable génocide parmi les ratlings.
- Boogaboo (dit Booga au début, puis "Sac-à-puces" par la suite) : barbare wolfer qui, comme il se doit, a la rage parce que Volker a causé la perte de son clan.
- Slem (autoproclamé "le Magnifique") : barde félys très mégalomane et en constante concurrence avec ses confrères. Il est sur la piste de Volker car celui-ci a volé les souvenirs de plusieurs de ses concurrents. Il le poursuit autant pour "se venger du mal qu'il a fait à sa corporation" que pour s'accaparer tous les souvenirs qu'il a pu voler. En fait il préfèrerait se faire tondre plutôt que d'avouer qu'il est surtout extrêmement vexé que Volker l'ai trouvé tellement insignifiant qu'il n'a même pas tenté de l'attaquer lui aussi (la réalité est encore pire : Volker ne sait même pas que Slem existe !).
- Sœur Grosse Bouff' : prêtresse de St Gargruel (saint patron de la bonne chère) et 1/2 orque. Comme vous l'avez deviné, c'est un personnage tout en finesse qui, entre deux festins, est en croisade personnelle contre Volker. Quelques mois avant le début de la campagne, alors qu'elle était partie "récolter" du miel dans la forêt, son abbaye a été victime d'un raid. Toutes les nonnes de L'Unique ont été massacrées et la Sainte relique de Gargruel a été volée. A son retour, sa mère supérieure n'a eu que le temps de lui donner le nom de l'auteur de ce massacre (Volker bien sûr) avant de mourir dans ses bras. Depuis, elle a écumé moult tavernes pour retrouver ce sinistre personnage. A force de prononcer haut et fort le nom de Volker (la discrétion n'est pas son fort), elle a fini par rencontrer les autres PJ et c'est ainsi que le groupe s'est constitué.
- Derdrya : nécromancienne elfe des profondeurs du genre dark et sexy. C'est sa mère, puissante nécromancienne, qui l'a envoyée se venger de Volker (une sombre histoire d'alliance pour prendre le pouvoir dans leur cité-état souterraine qui a mal tourné). La vengeance est certes une de ses motivations, mais elle a surtout l'ambition de retrouver Volker pour lui manger littéralement le cœur et ainsi atteindre un tel niveau de puissance qu'elle pourra retourner chez elle pour botter les fesses de sa mère et de tous ceux qui s'opposeront à sa montée sur le trône. Une fille cool et sympa, quoi!


Prologue

I. Un atterrissage difficile


Les PJ se rendent donc sur Askelon pour y rencontrer : Ashikoba, un des derniers Sage-Ours de ce monde. D'après les quelques renseignements qu'ils ont pu glaner, ce dernier pourrait bien être un des rares à pouvoir leur en apprendre plus sur le mystérieux Volker.

A cause du félys, j'ai décidé que le navire volant qui les emmènent sur Askelon se nomme le Magnifique. Slem y a vu un signe du destin et s'est défoncé pour essayer de le sauver de la destruction.
 
J'ai globalement suivi la trame du scénario telle qu'elle est exposée par Koba. Dans les faits, à partir de l'explosion, ça a donné ça :
 
- Slem et Boogaboo se précipitent dans la réserve de poudre pour voir ce qu'ils peuvent faire tandis que Kraspek cherche immédiatement une échappatoire et repère un grand bassin un peu à l'écart de la ville. Derdrya et Grosse Bouff' tergiversent jusqu'à ce que j'entame un décompte du temps qu'il leur reste. A partir de là, elles tentent de manœuvrer le navire selon les indications pas toujours claires de Kraspek resté sur le pont (il confond un peu tribord et bâbord).
- Slem et Booga ont toutes les peines du monde à trouver la bombe (un test de 15 en SAG c'est peut-être un peu trop), d'autant plus que le chat-chat fait un fumble et éparpille un baril de balles sur le sol Twisted Evil
- Heureusement le navire prend de la gîte lorsque Kraspek demande de virer à tribord pour se diriger vers une zone peu habitée où se trouve un grand bassin. Les balles débarrassent un peu le plancher. Les tonneaux s'entrechoquent, un couvercle saute et laisse apparaître la bombe-dragon. Mais les PJ ont perdu un temps précieux et le compte-à-rebours est presque terminé. Pas le temps de remonter. En désespoir de cause Booga tente de faire un trou dans la coque avec ses poings (oui, bon, c'est un barbare canidé, hein!) et se fait très mal, mais ce n'est rien à côté de Slem... Au dernier instant, celui-ci glisse un doigt entre le percuteur (la tête du dragon) et la réserve de poudre. Un miaulement de douleur retentit dans tout Askelon et sans doute même dans les lointains royaumes de l'est.
- Pendant ce temps la garde est arrivée pour évacuer les passagers sur ses dracks. N'écoutant que son courage, Kraspek en profite pour sauver sa peau. C'est donc un navire complètement déserté que retrouvent les quatre autres PJ lorsqu'il remontent sur le pont. Ils ont juste le temps de sauter dans le grand bassin repéré un peu plutôt (difficulté à 12 au lieu de 15, parce que sinon ça aurait fait un peu mal) alors que le navire continue sa route et s'écrase sur une malheureuse maison isolée à flanc de montagne (ils apprendront plus tard que c'était la demeure d'Ashikoba ^^).
- Il s'agit en fait du bassin du temple de Sainte Zara, sainte patronne des plaisirs charnels. Les PJ font ainsi connaissance avec Nocibé, mère supérieure du temple et prostituée au grand cœur. Ils rencontrent également Karcer, le bien nommé capitaine de la garde qui ne tarde pas à les arrêter (avec celui-là, je sens que ça va être le grand amour). Pour lui, les preuves sont accablantes. D'ailleurs Slem a toujours son doigt coincé dans la bombe. Karcer manque de l'amputer, mais les PJ parviennent à le convaincre que la poudre détrempée ne risque plus d'exploser et on libère enfin le malheureux félin du mécanisme infernal.

Au final, cette scène est un excellent début de campagne. Elle marche du feu de dieu. Le vacarme de l'explosion, le navire qui pique du nez, les cris des passagers... tout contribue à surprendre les joueurs et à leur coller un maximum de pression. BRAVO! Okay

[Je fais une pause pour mieux revenir sur la suite très bientôt ;) ]
_________________
What is the nature of reality, and why does it have teeth ?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 20 Sep - 16:17 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kobayashi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 3 421

MessagePosté le: Mar 20 Sep - 16:52 (2016)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR... Répondre en citant

Comme d'habitude j'adore tes ajouts personnels ! Bien joué !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tobormory


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2013
Messages: 953
Masculin

MessagePosté le: Mar 20 Sep - 21:27 (2016)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR... Répondre en citant

Merci beaucoup ! C'est très gentil. Bon, mes joueurs m'ont bien stimulé. Ils étaient particulièrement en forme et m'ont apporté du grain à moudre. Ils ont été complètement dans leurs personnages dès le départ. Kraspek en particulier nous a fait un festival en réussissant à incarner son rôle de rat lâche et perso sans non plus pourrir le groupe.

Je finirai demain parce que ça prend beaucoup de temps, mais 2-3 trucs vite fait :

- ce prologue est vraiment très prometteur. Je te dirais même presque trop si je ne te connaissais pas et si je n'avais pas lu ton CR de campagne DD5. Je m'attends à du spectaculaire. Mais aussi à des choix difficiles à prendre (et j'en trépigne d'impatience de proposer ça à mes amis), voire à un peu de drame. C'est peut-être moi qui délire, mais j'ai le sentiment qu'il y a des changements définitifs en gésine dans cette campagne... Dernière cite du vent... C'est comme ça que j'ai un peu orienté les choses avec le Wolfer dernier de son clan, les ratlings plus très nombreux, le dernier Sage-Ours (connu !)... Encore une fois, c'est peut-être moi qui m'emballe. On verra.

Pour le moment, mes seuls regrets sont :
- d'avoir été trop prompt à vouloir jouer. J'aurais du prendre le temps de créer une petite aventure préliminaire pour faire jouer la rencontre entre les PJ. Mais bon ça aurait probablement décaler les niveaux d'expérience.
- justement, si je comprends ton envie de ne pas jouer à trop haut niveau, je regrette un peu qu'il n'y ait pas de promotion à la fin du prologue. On a pris l'habitude de progresser après chaque aventure et mes joueurs se sont sentis un peu privés ("On passe pas niveau 2 ? Qu'est-ce qu'on a fait de mal ? On a loupé un truc ?"). J'étais moitié tenté de les faire progresser, mais comme j'ignore ce qui va venir, j'ai suivi tes indications.

Bon, tu vois, rien de bien méchant.
_________________
What is the nature of reality, and why does it have teeth ?
Revenir en haut
Kobayashi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 3 421

MessagePosté le: Mar 20 Sep - 21:53 (2016)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR... Répondre en citant

Files-moi ton mail par MP, je t'envoie la suite en avant-première (décoquillée par Blakkrall en plus).

Et oui, tu peux suivre ton intuition sur les changements définitifs...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tobormory


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2013
Messages: 953
Masculin

MessagePosté le: Mer 21 Sep - 15:43 (2016)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR... Répondre en citant

Allez la suite du prologue !

II. Bienvenue à Askelon


Deférés!

Les PJ sont donc faits prisonniers et présentés au magistrat Iram Gal. En attentant devant son bureau, ils retrouvent Kraspek, lui aussi enchaîné, qui essaient de justifier sa fuite ("j'allais cherché du secours..." Mr. Green ). Iram Gal semble très occupée, mais elle finit par s'intéresser aux suspects lorsque que Karcer lui présente la bombe-dragon. Elle exige alors qu'on la laisse seule avec les PJ. Karcer sort en lançant un regard haineux aux PJ.
Après des explications (grand numéro de charme du félys), elle leur propose de travailler pour elle. Les PJ ne sont pas très chauds, mais ils finissent par accepter quand ils comprennent que sinon ils finiront au cachot.

Askelon nous voilà

Dans cette partie de l'aventure, les PJ vont devoir se trouver un travail pour pouvoir rester à Askelon et mener l'enquête sur Volker. C'est sans doute la partie que j'ai préféré car elle est très libre. Avec des joueurs à 100%, ça donne vraiment.
Après une rapide scénette pour leur faire comprendre que la vie est HORS de prix sur Askelon (en clair: ils réussissent à survivre la 1e journée grâce à quelques rapines de Kraspek, mais après une nuit passée dans la rue, ils décident de se trouver un taf), je leur ai laissé le soin de me proposer dans quel domaine chacun d'entre eux souhaitait chercher un travail (quitte à dire non, évidemment).
Au final, ça a donné :
- Grosse Bouff' : naturellement, la prêtresse a cherché refuge dans l'Eglise de l'Unique. Son premier choix fut au temple de Ste Zara (comme par hasard ). Malheureusement Nocibé n'a pas pu l'accueillir, mais elle lui a trouvé une place dans une petite église de la terrasse d'Airain, chez un prêtre austère (le Rajesh proposé dans l'aventure).
- Booga : a eu plus de chance avec Nocibé qui lui a trouvé un emploi de gros bras dans son bordel sacré (mais attention : interdiction de toucher à celles qui dispensent l'amour de l'Unique).
- Slem : a évidemment voulu se trouver un job dans le spectacle et je n'ai eu qu'à suivre les indications laissées par Koba (comme quoi, il a fait un bon travail !). Il a ainsi décrocher un contrat de trois soirées au Dernier bar avant la chute.
- Derdrya : m'a tendu une perche énorme en me disant que comme elle était nécromancienne, elle voulait travailler chez un croque-mort. Sachant ce qui allait se passer dans la suite du scénario, j'ai sauté sur l'occasion et elle a été embauché chez l'embaumeur où seront volés les corps dans l'épisode suivant (des fois, on a de la chance !).
- Kraspek : victime d malheureuse du déterminisme social et du racisme anti-ratling a fini logiquement chez Danaethra, la trafiquante qui utilise une blanchisserie comme couverture.

Après une première journée de dur labeur, les PJ ont pu se trouver une pension de famille : l'Ictère Malicieux. Puis pour la 2e journée, et histoire d'avancer doucement alors qu'on se tapait un peu de gâteau au chocolat avec du café, j'ai demandé à chacun de décrire rapidement leur 2e journée de travail en mentionnant un PJ avec lequel ils font connaissance. Enfin j'ai demandé à chaque joueur d'inventer pour un autre joueur une mésaventure qui lui est arrivé au cours de la journée.
[Excellente occasion de se faire des PNJ sans trop se creuser les méninges, je n'ai eu qu'à noter ]

Je vous livre tout de même les mésaventures que mes joueurs se sont infligées :
- Kraspek : un ratling qui travaille dans une blanchisserie, voilà de quoi flinguer une couverture. Danaethra a donc obligé Kraspek a prendre un bain. Mais quelle horreur ! Twisted Evil
- Grosse Bouff' : a du accompagner les Petits Louveteaux de St Anselme en vadrouille dans la montagne (une bande d'épouvantables gamins des bourgeois de la paroisse). Elle a finit par en tarter un et a eu de gros ennui avec son père, un riche marchand.
- Booga : a du calmer les ardeurs d'un jeune blanc-bec, Neasar Kozy, le fils d'un membre influent du conseil d'Askelon. On a évité l'incident violent de justesse, mais le fils à papa a juré d'en parler à son père (toujours intéressant pour la suite).
- Slem : a perdu un concours face à Feresh, une barde humaine, à cause de son doigt endolori qui l'a empêché de bien joué de son instrument. Terriblement mortifié, le félin est parti se lécher l'entre-jambe dans un endroit isolé et on ne l'a plus vu de la soirée
- Derdrya : peu au fait des mœurs locales, a préparé un cadavre selon les rites de chez elle. Passons sur les détails bien gores donnés par le joueur de Booga, mais autant dire qu'elle s'est fait taper sur les doigts et qu'il a fallu expliquer à la famille du défunt pourquoi leur cher disparu bougeait encore...

Comme je le disais plus haut, ce fut un moment très sympa qui a permis de donner vie à l'univers et aux joueurs de s'approprier l'univers, mais qui a pris pas mal de temps. Théoriquement, j'avais prévu de laisser au joueur un peu de temps pour partir à la recherche du Sage-Ours et de Volker, mais quand j'ai vu l'heure, j'ai un peu accélérer les choses (je garde ça pour la prochaine fois).

III. Raid sur Askelon


L'attentat de Volker

Cette histoire de cadavres farcis de poudre pour tuer le chef de la garde est vraiment super intéressante, mais à la lecture, ça ne paraît pas évident à mettre en place. Tout est prévu pourtant dans le scénario, mais amorcer l'enquête sans faire trop artificiel n'est vraiment pas évident. Heureusement pour moi que Derdrya travaillait pour l'embaumeur où a lieu le vol des corps. ça m'a énormément faciliter la tâche.
En quelques mots :
- Derdrya retrouve son patron mort. Elle inspecte les lieux et trouve des traces de poudre. Elle se rend compte également que deux cadavres manquent à l'appel.
- Pendant ce temps, Kraspek est chargé par Danaethra de filer deux voyous qui semble s'être récemment lancés dans le trafic de poudre de contrebande (hors de question de laisser la concurrence se développer !). Il se rend compte que les deux losers travaillent pour la femme responsable de l'attentat de la scène d'introduction.
- Un adorateur/client du temple de Ste Zara se vante un peu trop auprès d'une prostituée. Il prétend que Karcer (chef de la garde) et Aquilan (chef des Dracoliers) ne vont pas tarder à mordre la poussière grâce à lui. Elle répète tout ça à Sac-à-puces (c'est la prostituée qui a eu des ennuis avec le fils à papa).
- Les PJ se retrouvent rapidement et se mettent à chercher les deux cadavres jusqu'à ce qu'ils entendent le son grave d'une énorme cloche. Une passante leur explique que c'est la cloche du crématorium qui indique que la cérémonie en l'honneur des deux gardes tués la veille va commencer.
- course contre la montre pour accéder à la terrasse du jugement... Les PJ tentent de voler des dracks à deux gardes, mais s'emmêlent les pinceaux lamentablement. Les voilà poursuivis par les gardes. En s'engouffrant dans les tunnels d'Askelon, ils trouvent des puits d'une profondeur vertigineuse. Ils servent d'aération et de passage aux énormes monte-charges qui permettent d'approvisionner les différents terrasses. Quelques baffes à un ouvrier de ces puits plus tard, ils trouvent le monte-charge qui mène au crématorium. Ni une ni deux, ils tranchent quelques cordes et sont propulsés vers la terrasse du Jugement. Ils arrivent ainsi à temps pour sauver Karcer et Aquilan (bon.. Karcer se retrouve plaqué au sol, la face dans une fiante de dracks, mais il est sauf). Il était temps !

[EDIT]
Les pirates des hauteurs


Le chaos règne sur la terrasse du Jugement. Karcer est furieux après les PJ, mais il sent confusément qu'ils lui ont sauvé la peau. Pour l'heure, il faut soigner les blessés et éviter que les flammes ne gagnent les bâtiments voisins du crématorium. Il demande tout de même qu'on arrête les PJ le temps d'y voir plus clair, mais soudain une alarme retentit et bientôt ce sont toutes les cloches de la ville qui sonnent le tocsin. Du bord de la terrasse, les gardes et les PJ assistent à l'attaque des pirates sur le port. La scène est d'une étrange beauté dans la lumière du crépuscule. Une vingtaine de dracks fondent sur la ville et larguent des bombes sur les maisons. Un petit détachement prend de l'altitude et grimpe vers la terrasse du Jugement. Quatre dracks et leurs équipages se dirigent vers les PJ. Une forme plus imposante et plus sombre les suit. Ses contours se dessinent peu à peu et, à la faveur d'un rayon de soleil perçant un nuage, soudain prend forme. Un ptérodactyle ! Un monstre d'un autre âge sur lequel les pirates ont fixé une nacelle pour accueillir une demi-douzaine d'hommes.
Aquilan hurle des ordres, mais on l'entend à peine car Sac-à-puces pousse un rugissement et saute dans le vide...
"Je saute pour atterrir sur le ptérodactyle"... Grosse Bouff' lui emboite le pas!
- Euh... oui... pourquoi pas. Faites-moi un petit jet de DEX tout de même...

A ce moment, j'ai compris que ça allait partir en live. L'impro folle des fins de partie à 3h du mat'. C'est ce que voulaient mes potes, je n'ai pas voulu être en reste
La suite est donc une bataille endiablée comme ça devrait être plus souvent le cas. Dans les grands traits, ça peut se résumer ainsi :
- Grosse Bouff' et Sac-à-puces vont avoir du mal, mais ils vont finir par se rendre maîtres du ptérodactyle. Grosse Bouff' va quand même cramer 1 PC (on joue avec les Points de chance) pour éviter de s'écraser sur le port.
- Pendant ce temps, les 3 autres PJ profitent que les gardes soient bouche bée pour voler des dracks et participer à la fête. Ils tentent un temps de s'attaquer au dirigeable de la chef des pirates, mais doivent rebrousser chemin devant le feu nourri de ses archers. Ils se vengent sur les dracks qui attaquent le port.
- Le barbare et la prêtresse ont fort à faire pour se débarrasser de l'escorte du ptérodactyle au-dessus de la terrasse d'Airain. Leur monture n'est pas vraiment facile à piloter et elle est sérieusement blessée. Comme la bête est lourde et grosse, ses virages sont très larges et, alors qu'ils virent au-dessus de l'autre versant d'Askelon, ils repèrent trois dracks pirates qui semblent s'échapper du chantier naval. Ni une, ni deux, ils piquent dessus. La bête exsangue prend de la vitesse et ne tarde pas à se transformer en fer à repasser. Elle est à peine manœuvrable. La joueuse de Grosse Bouff' me regarde alors et se fend d'un large sourire avant de crier : BANZAÏ !!!! Laughing


Le ptérodactyle percute violemment le drack de tête et grâce à son envergure emporte dans son sillage les deux autres. Tout ce joli petit monde se retrouve dans le lac !


Fondu au noir et petit moment de suspens. Finalement, après de longues minutes de recherche, les secours de la garde parviennent à repêcher les PJ et l'ingénieur en chef Sarven. Les PJ sont quittes pour quelques bobos et dents cassés. Pour Sarven, c'est plus compliqué. Après un long coma, il ne sera plus vraiment le même (vous vous rappelez de Panoramix dans Le combat des chefs ? ).


Voilà ! Les PJ sont des héros (mais ne montent pas de niveau... Grrrr... ). Ils ont "sauvé" Sarven sans le savoir.

Maintenant il n'y a plus qu'à attendre la suite... ce qui est sûr, c'est qu'elle promet ! L'attente va en valoir le coup !



    FIN                

_________________
What is the nature of reality, and why does it have teeth ?


Dernière édition par tobormory le Ven 23 Déc - 18:08 (2016); édité 10 fois
Revenir en haut
Kobayashi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 3 421

MessagePosté le: Mer 21 Sep - 16:43 (2016)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR... Répondre en citant

La suite ! La suiiiiiiite !

J'aime beaucoup les soucis "auto-inventés" des joueurs Okay
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 560
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Mer 21 Sep - 17:08 (2016)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR... Répondre en citant

Désolé mon Bobor, je ne lis pas ton CR pour garder l'esprit libéré de toute pression, mais je suis bien content, au survol, de voir que tes joueurs se sont bien embarqués dans cette histoire.
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tobormory


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2013
Messages: 953
Masculin

MessagePosté le: Mer 21 Sep - 22:09 (2016)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR... Répondre en citant

@ Blakk : ce n'est pas grave, mon petit lapin, je comprends tout à fait ;)

@ Koba : A y est ! J'ai rajouté la fin du  prologue à mon message précédent.
_________________
What is the nature of reality, and why does it have teeth ?
Revenir en haut
Kobayashi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 3 421

MessagePosté le: Mer 21 Sep - 22:44 (2016)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR... Répondre en citant

Ah mortel, j'adore l'ajout du ptérodactyle !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tobormory


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2013
Messages: 953
Masculin

MessagePosté le: Jeu 22 Sep - 08:38 (2016)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR... Répondre en citant

Oui, je voulais faire dans le spectaculaire. Mais je n'avais pas du tout prévu que mes joueurs partent à son abordage.

Pour en finir avec ce prologue, je voudrais juste souligner les qualités de ta création :
1. L'esquisse du monde est très rapide, mais suffisante. C'est très inspirant car le décor est attractif sans être contraignant. On peut broder autour sans problème. Mieux ! On doit nécessairement broder autour lors de la création des PJ.
2. En plus c'est un med-fan "débonnaire" (comme le disait fort justement quelqu'un en commentaire sur ton blog). ça me convient parfaitement !
3. Il n'y a pas de gnomes
4. Tu as le souci, AMHA pas assez souligné dans les retours que j'ai pu lire, de donner des tas de conseils. C'est très utile, spécialement pour les jeunes MJ.
5. Tu réussis à faire une aventure pour des niveaux 1 qui en met plein la vue et qui évite les sempiternels kobbolds ou gobelins dans leur donjon tout pourri. C'est très rafraichissant.

Donc : je ne regrette pas du tout que tu te sois mis à CO et que tu nous gratifie d'une belle campagne.  Okay
_________________
What is the nature of reality, and why does it have teeth ?
Revenir en haut
Kobayashi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 3 421

MessagePosté le: Jeu 22 Sep - 09:26 (2016)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR... Répondre en citant

Encore merci de t'être donné du mal pour le CR, j'espère que la suite vous plaira !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tobormory


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2013
Messages: 953
Masculin

MessagePosté le: Dim 25 Sep - 13:42 (2016)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR... Répondre en citant

Merci à toi ! C'est vrai que ça demande un peu de temps, mais faire un retour est un minimum. C'est toi qui fait le plus gros du travail.

A ce propos, on a joué la suite hier soir. Enfin en gros la moitié. Deuxième partie donc et déjà un mort. Comme tu l'avais annoncé, gare à ceux qui ne savent pas fermer leur bouche  Twisted Evil
Bon, j'en parlerai plus en détail quand le 2e épisode sera officiellement sorti. En tout cas, c'est toujours aussi bien Okay
_________________
What is the nature of reality, and why does it have teeth ?
Revenir en haut
Kobayashi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 3 421

MessagePosté le: Lun 26 Sep - 09:14 (2016)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR... Répondre en citant

J'ai hâte ! Tu vas m'obliger à écrire la suite encore plus vite ^^
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tobormory


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2013
Messages: 953
Masculin

MessagePosté le: Lun 26 Sep - 10:52 (2016)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR... Répondre en citant

Damned ! Je suis percé à jour  Mr. Green

Rassure-toi, j'ai réalisé l'autre jour que 10 épisodes à raison d'un par mois ça fait 10 mois Shocked
Vue l'inconstance du MJ moyen, j'ai des doutes sur ma capacité à tenir le rythme. Au pire, quand la motivation ce sera un peu tassée, je mettrai les épisodes de côté pour finir la campagne pendant l'été prochain.
_________________
What is the nature of reality, and why does it have teeth ?
Revenir en haut
Kobayashi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 3 421

MessagePosté le: Lun 26 Sep - 15:05 (2016)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR... Répondre en citant

Le prologue était compris dedans donc il n'y a plus que 8 scénarios à sortir mais je vais peut-être diminuer ce nombre... Avec une fin de campagne plutôt en février...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:46 (2017)    Sujet du message: [Légendes de la Dernière Cité du Vent] Un autre CR...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forums de l'ours Index du Forum -> Vos aventures extraordinaires -> Vos CR de parties Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com