forums de l'ours Index du Forum

forums de l'ours
Un forum dédié aux jeux de rôles des Livres de l'Ours et de ses comparses

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Monsterhearts] Jambalaya
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forums de l'ours Index du Forum -> Vos aventures extraordinaires -> Vos CR de parties
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dr Dandy


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 2 350
Localisation: Nîmes
Masculin

MessagePosté le: Ven 22 Juil - 16:29 (2016)    Sujet du message: [Monsterhearts] Jambalaya Répondre en citant

Jambalaya épisode 1
Résumé de la première séance de Monsterhearts.

Le contexte :
2007, Le lycée Warren Easton de la Nouvelle Orléans a rouvert ses portes après un an d’inactivité. Il est l’un des rares bâtiments scolaire ayant survécu à l’ouragan et le retour à un rythme normal est difficile. Passé en autogestion, les programmes sont laissés sous le contrôle du proviseur qui a décidé de mener une politique stricte vis-à-vis des élèves. Mais ceux-ci sont très différents les uns des autres, entre anciens et nouveaux venus de tous horizons. La rentrée va être compliquée !

Les personnages

Victoria Benson (Reine) : fille d’un magnat industriel et d’un mannequin, la belle a rejoint le lycée à condition que soit installé son nom à l’entrée du lycée, rénové par l’argent de son père. Manipulatrice et hypocrite, elle gère son petit monde en vraie princesse trop gâtée. Jouée par Fabrice.
Baron « Ti Diab’ »  Johnson (Âme damnée) : dernier représentant d’une lignée de musiciens brillants au destin contrarié, le jeune homme a fait la rencontre de « l’homme aux yeux rouges » qui lui a enlevé son bégayement et fait de lui un dj inspirant. Son cousin Latrell organise les soirées et, de temps à autres, Baron mixe dans des soirées privées où il voit disparaitre des gens. Au lycée, il fait plutôt profil bas. Joué par Quentin.
Sélène (Loup Garou) : redneck ayant hérité du titre de « favorite de la Lune » au détriment de sa mère. Elle a quitté son bayou à cause de l’exploitation pétrolière et rejoint la ville. Illettrée et sans tabou, elle provoque de nombreuses réactions. Jouée par Kalysto
Spencer (Fantôme) : un jeune bien sous tout rapport qui était le premier élève noir du lycée en 1957. Malgré une protection policière, il a été froidement assassiné et erre depuis dans les couloirs du lycée. C’est sa 50e rentrée scolaire et il a toujours soif de vengeance. Joué par Poulpy.

Générique d’intro : Garbage – Temptation Waits

Mardi 15 septembre, 10h00. Classe de Mme Gibbins. Espagnol
Victoria est appelée au tableau pour réciter la leçon de la semaine. Mme Gibbins ne supporte pas cette jeune parvenue qui pense que tout le lycée lui appartient. Victoria n’a pas appris sa leçon, évidemment, et cherche une excuse bidon. Christian Bouvier, beau gosse et sous fifre de la belle, joue le jeu et propose de faire un exposé tous les deux pour compenser. C’est donc le discret Spencer qui va réciter la leçon du jour, en mode automatique.

La récréation sonne et tout le monde s’agite. Sélène, qui s’ennuie, décide de trouver le coin des fumeurs de joints et de discuter avec Ezéchiel, dealer vicieux au look de nerd. La sauvageonne tente de négocier un peu d’herbe mais avoue ne pas avoir d’argent. Elle propose une petite branlette en échange. Le jeune homme s’énerve et en veut plus. La réponse est sans appel : coup de tête qui envoie valser le freluquet. La miss récupère le sachet de cannabis et commence à sociabiliser avec les autres fumeurs tandis qu’Ezéchiel part éponger le sang qu’il a dans la bouche en la menaçant de représailles. Les fumeurs mettent en garde la jeune fille, Ezéchiel a des relations et ça se paiera. Sélène se moque ouvertement des types qui s’excitent et décide de la tabasser en lui déchirant ses vêtements.

Baron reste tranquille de son côté mais est interpellé par son amie Anita qui dirige la gazette du lycée et qui vient souvent à ses soirées. Celle-ci parait nerveuse et inquiète. Elle dit « avoir vu un truc vraiment bizarre avec un prof » et refuse d’en dire plus. Elle propose au garçon de la rejoindre dans les vestiaires du gymnase dans l’après-midi. Baron est furax, il veut savoir ce qu’il se passe. Un temps, il soupçonne que le prof est monsieur Hopskins qui les surveille. Mais il sait qu’Hopskins s’est fait la promesse d’aider Baron à rester dans le rang et à éviter de mauvaises fréquentations. Il va se cacher pour invoquer les ténèbres et découvrir la vérité. Ses yeux deviennent noirs et des murmures l’appellent et lui montre la vérité. Anita pénétrant dans une salle de classe pour récupérer un livre, tombant sur monsieur Germain, le prof de français, avec la jeune Cindy. En levant la tête du cou de Cindy, Germain dévoile des crocs et une bouche pleine de sang sous les yeux ébahis de la journaliste en herbe qui s’échappe. Germain rassure Cindy : Anita ne parlera pas. Baron va voir le professeur Germain, dans la cour pour parler « d’homme à homme ».

Victoria avec sa troupe surveille le jeune homme qui s’approche du troublant prof de français et cherche à en savoir plus mais elle est interrompu par Shanica, la jeune fille noire et en surpoids de la classe, qui vénère la belle Vic’. Celle-ci en profite pour lui demander un coup de main pour l’exposé d’espagnol. Le comportement hypocrite de Vic’ déplait à son amie Hannah, riche héritière et faire valoir, qui la trouve trop douce avec cette « grosse vache ». Mais elle arrive trop tard pour entendre la conversation de Baron et de Germain.
Le prof de français regarde Baron dans les yeux et souris aimablement. Le jeune homme essaie de lui tirer les vers du nez mais le prof est impassible. Il ne voit pas de quoi Baron parle. Le jeune dj s’excite et décide d’aller parler au proviseur adjoint Hopskins.

Spencer tente de suivre Baron pour comprendre ce qu’il se passe mais il est arrêté par Trevor junior, raclure raciste qui le fait trébucher. Trevor semble « intouchable » pour le fantôme, impossible de le frapper. Alors le mépris du garçon rappelle les brimades subies par le jeune noir à son arrivée au lycée. Il revit sa propre souffrance et rejette la faute sur Trevor ainsi que sur monsieur Germain qui ne réagit pas, à quelques mètres de la scène. Coupables, ils sont tous coupables !

Pendant ce temps, Sélène peine à se relever. Elle est secourue par Darnell, nerd romantique amoureux transi de la belle. Elle lui fait comprendre qu’il doit arrêter de la solliciter, que s’il veut baiser c’est ok mais que son truc de se tenir la main et se regarder dans les yeux non. La situation devient tendue et elle voit bien qu’il faut lâcher du lest avec Darnell. Celui-ci veut bien arrêter de la solliciter à condition qu’il sorte ensemble « en amis ». Le ciné et la pizza, ça n’est pas la tasse de thé de Sélène qui est sûr que tout ça cache une grosse envie chez Darnell mais qu’il n’ose pas se l’avouer. Elle pose la main sur son pantalon et entreprend de le « motiver » et lui faire avouer qu’il a juste envie de la fourrer. Très excité mais écœuré par le comportement la sauvage, il s’enfuit.

Baron décide se confie à monsieur Hopskins. Il déclare que Germain fricote avec la jeune Cindy. Le proviseur a du mal à le croire, des rumeurs de profs et d’élèves ça sort tout le temps et c’est toujours faux. Ce que Baron ne sait pas c’est qu’Hopskins a bien failli passer à l’acte quand Sélène a passé un moment dans son bureau. Il préfère nier les faits plutôt qu’ouvrir le doute sur l’ensemble du corps enseignant. Le jeune damné s’en va, visiblement déçu.

Le retour en classe de mathématique fait office de soupape pour déstresser tout le monde. Alors que Christian arrive en retard dans la classe, Spencer aperçoit une ombre par la fenêtre. Anita. Mais nous sommes au deuxième étage !?! Le fantôme tente de s’esquiver de la classe mais Trevor le voit partir, sans rien dire…

Sélène retrouve Hopskins dans son bureau et lui ramène le sachet d’herbes volé à Ezéchiel. Hopskins, passé d’un comportement libidineux à celui de mentor, s’emporte des actions de Sélène. La jeune fille n’a pas à se comporter de cette manière. Lorsqu’il comprend qu’elle a consommé de la drogue, il part dans un délire dominateur et décide de la « discipliner ». Il lui inflige les méthodes à l’ancienne en la faisant s’agenouiller sur une règle en bois pendant qu’il frappe avec une grande règle. Humiliée par un homme en qui elle avait confiance, Sélène succombe à son côté obscur et se transforme en bête. Elle frappe Hopskins et décide de lui claquer le visage jusqu’à ce qu’il ne puisse plus réagir. « Je voulais seulement te protéger… » Dit-il avant de succomber dans les pommes. Sans se calmer, la belle sauvage photocopie le visage du pauvre homme avec le sachet de cannabis et répand les feuilles dans les bureaux avant de fuir.

Spencer sort et fait appel à son lien si particulier avec l’école. Les murs lui parlent et lui montre le gymnase, où Anita serait morte. Il s’y rend et découvre l’esprit d’Anita qui désigne son corps, assise à même le sol contre un mur, une aiguille dans le bras et les yeux révulsés. Son fantôme pleure et chuchote à l’oreille de Spencer : venges moi… La cloche sonne la pause de midi.

Générique de fin: Holding on and Letting go par Ross Copperman

Retour technique: une cession intense pour moi et le joueur Kalysto et un peu moins pour les autres. De mon côté ça a bien fonctionné, la magie opère peu à peu même s’il est assez difficile de lancer des pistes d’idées quand les joueurs amènent à chaque fois des nouveaux éléments pas forcément en accord avec ma vision de la chose (ex : les détails apportés par Quentin sur son « démon » alors que j’en ai une vision différente). Mais les joueurs ont été de bonnes volontés et le cerveau carbure à 200 à l’heure à chaque apport. Niveau technique j’ai péché par excès de confiance et oublier certains points alors que Kalysto carburait à mort et a même fait des erreurs en sa faveur. Pour les autres joueurs, c’était un peu plus laborieux. La faute à une absence totale de cohésion entre leurs personnages et d’implication dans les intrigues. Malgré une bonne volonté, certains joueurs n’ont pas trop de moment sous les feux de la rampe. C’était particulièrement frappant pour Spencer mais j’ai réussi à le mettre en avant sur la fin de la séance.
Roll20 s’est avéré plus ennuyeux qu’autre chose. Ça n’a rien facilité donc je pense que nous passerons sous Google docs la prochaine fois.
Au final on voit bien que Monsterhearts n’est pas un jeu à one-shot car les choses mettent du temps à s’installer. En revanche le potentiel au bout d’une simple courte séance est tel que la suite ne peut être qu’énorme ! Les idées fusent et je suis sûr que je serais surpris du résultat.
_________________
"Le gnome n'est pas inutile! Le gnome c'est la vie!"

blog: http://lesbonsremedes.overblog.com/#
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 22 Juil - 16:29 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kobayashi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 3 396

MessagePosté le: Ven 22 Juil - 18:11 (2016)    Sujet du message: [Monsterhearts] Jambalaya Répondre en citant

Merci beaucoup pour le retour technique, toujours aussi intéressant !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Dandy


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 2 350
Localisation: Nîmes
Masculin

MessagePosté le: Ven 22 Juil - 18:44 (2016)    Sujet du message: [Monsterhearts] Jambalaya Répondre en citant

On a fait un débriefing avec Kalysto et il confirme: MH ça déchire mais ça demande une a deux séances pour que ça decolle. C'est pour ça qu'il en a fait des tonnes. Pour montrer le vrai potentiel du jeu.
_________________
"Le gnome n'est pas inutile! Le gnome c'est la vie!"

blog: http://lesbonsremedes.overblog.com/#
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Changelin


Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2015
Messages: 641
Localisation: Pas loin de Nantes
Masculin

MessagePosté le: Sam 23 Juil - 08:52 (2016)    Sujet du message: [Monsterhearts] Jambalaya Répondre en citant

Très sympa ! 
_________________
Si à 50 ans tu rêves encore de Rolex, alors tu as raté ta vie.

Heureux mari d'une bloggeuse culinaire...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tobormory


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2013
Messages: 953
Masculin

MessagePosté le: Mar 26 Juil - 10:15 (2016)    Sujet du message: [Monsterhearts] Jambalaya Répondre en citant

Tu confirmes mes craintes. Ce jeu n'est clairement pas pour mon groupe/moi, mais merci du CR. Je suivrai la suite pour voir comment l'ambiance évolue.
_________________
What is the nature of reality, and why does it have teeth ?
Revenir en haut
Dr Dandy


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 2 350
Localisation: Nîmes
Masculin

MessagePosté le: Mer 27 Juil - 09:27 (2016)    Sujet du message: [Monsterhearts] Jambalaya Répondre en citant

tobormory a écrit:

Tu confirmes mes craintes. Ce jeu n'est clairement pas pour mon groupe/moi, mais merci du CR. Je suivrai la suite pour voir comment l'ambiance évolue.

Simple curiosité, qu'est ce qui n'irait pas pour ton groupe?
_________________
"Le gnome n'est pas inutile! Le gnome c'est la vie!"

blog: http://lesbonsremedes.overblog.com/#
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tobormory


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2013
Messages: 953
Masculin

MessagePosté le: Mer 27 Juil - 09:37 (2016)    Sujet du message: [Monsterhearts] Jambalaya Répondre en citant

Le côté "teen drama"... clairement pas notre truc (ou alors si, mais avec Brain Soda).
_________________
What is the nature of reality, and why does it have teeth ?
Revenir en haut
Dr Dandy


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 2 350
Localisation: Nîmes
Masculin

MessagePosté le: Mer 27 Juil - 09:45 (2016)    Sujet du message: [Monsterhearts] Jambalaya Répondre en citant

tobormory a écrit:

Le côté "teen drama"... clairement pas notre truc (ou alors si, mais avec Brain Soda).
Ouais enfin il faut voir que c'est pas du drama teen concon à la Vampire Diairies. Dans MH ca dépote sévère. J'ai déjà prévu quelques moments forts comme Christian qui abuse sexuellement de la ronde Shanica, Un pnj qui va provoquer une scène d'humiliation, l'arrivée du démon de Baron dans sa vie (avec tout ce que ça implique), l'une des suivantes de Victoria qui va lui faire une proposition sexuelle lesbienne (sachant que le perso est homophobe ^^), un retour de flamme ultra violent sur Sélène et le retour à terme du proviseur Hopskins bien décidé à purifier le lycée de l'engeance surnaturelle. Twisted Evil
Du teen drama oui mais avec du sang et du sperme (ou autre liquide intime) Cool
_________________
"Le gnome n'est pas inutile! Le gnome c'est la vie!"

blog: http://lesbonsremedes.overblog.com/#
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tobormory


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2013
Messages: 953
Masculin

MessagePosté le: Mer 27 Juil - 10:07 (2016)    Sujet du message: [Monsterhearts] Jambalaya Répondre en citant

Je comprends bien et je te fais confiance pour rendre les choses plus... intenses Mr. Green
Comme je disais, c'est juste pas notre truc. A la limite pourquoi pas sur les 2 premières séances d'une campagne, mais uniquement si après l'intrigue prend une autre dimension. Les highschool weirdos, ça va cinq minutes. Enfin... à titre personnel, hein ! Je ne critique pas du tout. Au départ, je m'intéressais à ce jeu parce que j'imaginais pouvoir l'utiliser pour faire du WoD. Grâce à toi, j'ai compris que le but du jeu est ailleurs.
Dans tous les cas, je serai curieux de lire la suite pour voir comment tes joueurs vont réagir à toutes les (bonnes) idées tordues que tu présentes ici ;)
_________________
What is the nature of reality, and why does it have teeth ?
Revenir en haut
Dr Dandy


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 2 350
Localisation: Nîmes
Masculin

MessagePosté le: Mer 27 Juil - 10:23 (2016)    Sujet du message: [Monsterhearts] Jambalaya Répondre en citant

Ce n'est pas spécifiquement lié à mes intentions, c'est by the book. Dans le ldb, l'exemple à la fin parle de la sorcière qui est invité chez la loup garou. Voulant se venger de la Loup-Garou, elle décide de se taper le père celle-ci. Evidemment la fille débarque au moment où son père est en train de se rhabiller. Elle pète les plombs et se transforme pour éviscérer la sorcière.
J'ai lu un CR sur Casus No où deux persos sur trois finissent par se suicider tandis que la troisième a perdu son meilleur ami, couchée avec un ennemi et finir seule et abandonnée (sur 6 cessions)
_________________
"Le gnome n'est pas inutile! Le gnome c'est la vie!"

blog: http://lesbonsremedes.overblog.com/#
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Dandy


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 2 350
Localisation: Nîmes
Masculin

MessagePosté le: Mer 27 Juil - 14:15 (2016)    Sujet du message: [Monsterhearts] Jambalaya Répondre en citant

Tiens! Fabrice, le joueur de la Reine, vient de pondre une sorte de teaser pour donner le "ton" du jeu.
https://www.youtube.com/watch?v=m9RppmNn8Wc&feature=youtu.be
_________________
"Le gnome n'est pas inutile! Le gnome c'est la vie!"

blog: http://lesbonsremedes.overblog.com/#
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 540
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Mer 27 Juil - 17:01 (2016)    Sujet du message: [Monsterhearts] Jambalaya Répondre en citant

Très sympa ce CR de première séance, et contrairement à Bobor, je suis resté très teen drama Mr. Green
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 540
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Jeu 28 Juil - 14:49 (2016)    Sujet du message: [Monsterhearts] Jambalaya Répondre en citant

En fait plus ça va plus je me dis que j'aurais plus de facilités à partir sur Monsterhearts que sur Urban Shadows...
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Dandy


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 2 350
Localisation: Nîmes
Masculin

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 15:09 (2016)    Sujet du message: [Monsterhearts] Jambalaya Répondre en citant

Jambalaya 2

Disclaimer: c'est une cession qui nous a laissé un goût amer et un certain malaise, en grosse partie par mes descriptions et aussi par certains choix des joueurs. Je préfère prévenir que vous risquez d'avoir un sentiment bizarre à la lecture du CR. Si vous avez un doute, abstenez vous.


Spencer le fantôme n’était pas là.

Jeudi - Cours de Français.
Cela fait deux jours depuis l’agression de monsieur Hopskins et la mort brutale d’Anita. Mr Germain entre en classe avec madame Harlow, la conseillère d’éducation, qui fait le tour des classes. Elle affirme la volonté de la direction de ne pas laisser ses actes sans réagir. Il y a visiblement un trafic de drogues dans le lycée (un sachet de cannabis a été retrouvé dans le bureau de monsieur Hopskins) et des fouilles de casiers vont avoir lieu.  Baron passe son temps à fixer Germain, qui lui sourit en retour.

La sonnerie retentie et c’est la fin du cours. En sortant, Hannah présente Laurie, la nouvelle, qui a décidé d’organiser une soirée pour « oublier » les évènements du moment. Le courant passe bien. Shanica va voir Victoria. Elle voudrait organiser une rencontre avec Christian pour discuter de l’exposé promis à la prof d’espagnol. Victoria renvoie Shanica en lui expliquant que c’est à elle de rédiger l’exposé et qu’elle verra cela avec Christian quand Shanica aura avancé. La jeune fille semble un peu désespérée et prends le bras de Victoria qui s’en allait. Cette dernière réagit violemment en la rejetant en arrière et en prétextant qu’elle « lui a fait mal » et que ce n’était qu’un « pot de colle » devant tous les élèves hilares. Baron essaie de rassurer Shanica mais elle préfère blâmer sa propre attitude que remettre en question celle de Victoria. Passablement énervé, Baron voit Amanda et Mitchell venir lui parler. Mitchell a vu Christian vendre de la drogue à Anita le matin de sa mort. Baron serre les dents. Christian est le fils d’un juge, il s’en sortira quoiqu’il arrive.

Pendant que tout le monde s’agite, Léo, beau capitaine de l’équipe de football et petit ami officiel de Victoria, fait du rentre dedans à Sélène. La sauvageonne n’est pas insensible et obtient un rencard. Rendez-vous le soir même pour aller au restaurant et plus si affinités.
Baron a la rage. Il va provoquer Christian qui s’active devant son casier et le bouscule. Le ton monte et les deux jeunes se frappent. Léo, tout proche, vient aider son ami Christian et s’interpose. Christian, provoc, lâche le mot « négro » et Baron perd totalement le contrôle de lui-même. Il enrage et jette des insultes à Christian tandis que Léo tente de le retenir. Madame Harlow intervient et, devant le comportement de Baron qui bégaie et semble très agité, l’envoie dans son bureau.

Pendant ce temps, Victoria et les filles sèchent les cours pour aller boire un milk-shake. Victoria s’intéresse à Laurie et la température commence à monter. La tension sexuelle est palpable mais Hannah s’offusque, son côté homophobe ne peut supporter l’ambiance. Victoria la provoque et Karen en renverse son milk-shake. Hannah ne peut en supporter plus et s’en va. Tout le monde retourne en cours finalement.
Baron est dans le bureau d’Harlow. Ce face à face est compliqué, Harlow a sans doute eu une aventure avec le père de Baron. Elle cherche à le rassurer tout en restant ferme. Mais Baron a définitivement basculé dans le délire de persécution et entends même (dans sa tête) Harlow lui dire que c’est un raté comme son paternel. Devant le comportement délirant du jeune homme, Harlow l’expulse du lycée pour la fin de la semaine.

Sélène suivait gentiment les cours de son côté. Après le sport où elle ne sait ni changée, ni douchée, elle sort du vestiaire tandis que les autres filles sont encore en train de se lisser les cheveux. Dans le couloir, seule, elle est entrainée dans un placard à balai par Darnell, l’amoureux transi éconduit, la menaçant d’un cutter. Il est complètement en rage contre elle qui l’a rejeté. Sélène n’écoute pas trop ses pleurs et décide de frapper mais rate son coup et se prend plusieurs coups de cutter. Blessée, elle cherche à s’enfuir avant que ça ne dégénère. Nouvel échec, Darnell explose de rage et décide de lui offrir « ce qu’elle voulait depuis le début ». Il la prend de force à même le sol, elle sur le ventre et lui au-dessus arrivant avec peine à bander tout en pleurant sur lui-même. Loin d’être traumatisée (ce n’est pas vraiment sa première fois), la jeune sauvage est plutôt gênée et se transforme en louve. Avant qu’il ait le temps de réagir, Darnell se fait émasculer d’un grand coup de crocs. La louve le regarde se vider de son sang puis s’enfuit.

Le cri de Darnell a alerté tout le monde, Victoria sort avec les autres dans le couloir et voit Mitchell, les mains plein de sang appelé à l’aide avant de s’évanouir. Amanda prend les devants et intime Victoria d’aller chercher de l’aide. Celle-ci se rend en salle de classe et agis auprès de madame Gibbins, la prof d’espagnol, comme si tout allait bien. Amanda arrive peut après pour trouver Victoria assise sagement, attendant le début du cours. Elle alerte la professeur qui part voir ce qu’il se passe. Amanda demande des explications et Victoria feint de ne pas avoir compris.
Baron est furax, il rumine et part se détendre à grands coups d’herbes dans un terrain où trainent d’autres jeunes. Il retrouve son cousin Latrell et Chester, un ami de son cousin qui deal. Chester se montre sympa et demande des infos sur le lycée. Il a appris qu’Ezéchiel, celui qui contrôlait le trafic, a disparu. Chester y voit une opportunité et ne veut pas laisser Christian prendre le contrôle total de la drogue dans le lycée. Avant même de demander, Baron le coupe pour proposer son aide. Cool !

Pendant ce temps les cours sont annulés. Victoria rentre à la maison avec ses amis Hannah, Karen, Laurie et Christian. Ce n’est pas le bon moment et ils assistent aux ébats bestiaux de la mère de Victoria et de Carlos le prof de gym. Victoria joue l’indifférence et monte dans sa chambre. Christian et Laurie sont amusés, Karen reste silencieuse mais Hannah est outrée. Elle demande à son amie comment elle peut supporter cette situation et le comportement de « salope » de sa mère. La jeune fille n’apprécie pas et joue la coercition contre Hannah. Celle-ci lui jette un regard de mépris. Demain tout le monde saura ce qui passe chez les Benson.

Le soir, Léo le joueur de foot attend la belle Sélène mais ne trouve qu’une chienne-louve piteuse et blessée. D’abord pressé de s’en débarrasser, Léo est attendrit par la bête et décide de l’emmener chez un vétérinaire, vu que la belle Sélène ne viendra pas (en fait si mais bon…). S’ensuit une épopée tendre et drôle où la chienne refuse de voir un vétérinaire mais veut bien qu’on lui achète un hot-dog et préfère aller chez Léo. Celui-ci craque et l’emmène dans son appartement pour guérir les blessures de l’animal.

Baron est toujours dans le terrain vague à ruminer ses sentiments. Arrive Baptiste, le jeune créole qui avait suivi Baron dans une soirée pour l’homme aux yeux rouges et qui avait disparu. Le jeune a bien changé si l’on en croit les yeux rouges et le rire moqueur qu’il affiche. Il fustige la médiocrité de « Ti Diab’ » qui le déçoit, comme les autres membres de sa famille avant lui. Mais le démon a pris goût à vivre dans la peau d’un lycéen et a découvert de nouvelles proies. Il voulait s’emparer de Sélène mais il a compris sa vraie nature après qu’elle se soit enfuie du bureau d’Hopskins. Désormais il a jeté son dévolu sur la féroce Victoria. Si Baron veut reprendre le contrôle de sa vie, il devra « livrer » la belle à l’homme aux yeux rouges.

Le soir, Victoria met en place un plan pour contrer Hannah. Elle appelle l’ancien petit copain de celle-ci, Nash. Ce dernier n’est pas très malin et il reçoit Victoria le cœur empli d’espoir. La belle blonde le manipule en lui faisant croire qu’Hannah l’avait quitté pour son manque d’initiative sur le plan sexuel, qu’il pourra la reprendre s’il se montre plus entreprenant, brutal. Elle utilise le peu de confiance qui restait en Hannah envers elle pour lui proposer un rendez-vous au lycée, de nuit.

En pleine nuit, elle reçoit la vidéo de Todd, un copain de Léo qui fait le sale boulot sans se poser de question. On y voit Hannah, près du gymnase, attendant une Victoria qui ne viendra jamais. Nash débarque et très vite les choses dégénèrent, Nash se fait gifler mais, convaincu que ce n’est qu’un jeu, décide de prendre Hannah de force contre le mur du gymnase. Affolée et désespéré, Hannah appelle Victoria à l’aide, pensant qu’elle va venir la sauver. Celle-ci éteint l’écran, elle ne pourra pas utiliser cette vidéo à son avantage, dommage. Elle se couche, la journée a été dure.
Léo se réveille au petit matin avec une Sélène nue dans son lit. Subjugué par sa beauté animale, il décide de faire ça dans les règles. Il veut plus que simplement coucher avec Sélène et ne le fera finalement qu’après avoir largué Victoria. Ensuite, il sera tout à elle. Contrariée la belle lui emprunte des vêtements pour partir en cours.

Retour technique : on peut dire que ce fut intense et pas vraiment gai et joyeux. Le personnage de Victoria a prouvée qu’elle était une vraie garce aux méthodes dégueulasses, bravo. Sauf que cela faisait un peu too much après la scène avec Sélène. On n’est pas loin d’une banalisation du viol et aussi du slut-shaming vis-à-vis de Sélène (c’est assez facile de glisser dans le « elle l’a cherché »). C’est limite, on en est conscient. D’autant qu’il y a eu d’autres moments difficiles comme le rejet violent de Shanica ou la scène porno avec la mère de Vicki. Sur la réaction de Darnell j’avais prévu qu’il parle avec Spencer avant d’agir. L’absence du joueur a finalement précipité les choses. La scène avec Léo et Sélène en chien était un peu ridicule, façon comédie animalière mais j’ai trouvé que ça permettait de nous reposer après une scène assez choc.

Avec le recul, les réactions de Darnell et la « promesse » de Léo n’étaient pas très bonnes. Mais sur le moment je n’avais que ça en tête. D’autant que je n’ai pas spécialement voulu en arriver là avec Darnell. Sélène a accumulée une suite de mauvais choix et de fumble (2 double 1 sur les dés d’affilée ça fait mal) qui m’ont laissé le champ libre pour « envisager le pire ». Baron aussi a joué de malchance et son perso a fini très vite par relâcher son démon intérieur. Du côté MC j’ai bien transpiré. A la fin de la 2e cession, les pjs ne sont toujours pas ensemble ce qui m’oblige à jongler avec les scènes. Mais là on commence bien à les monter les uns contre les autres. Ca promet mais je vais être obligé de revoir toutes mes notes.

J’espère que nous continuerons à condition de bien reposer ce que nous voulons pour la suite. En tout cas il va y avoir des conséquences, c’est sûr…
_________________
"Le gnome n'est pas inutile! Le gnome c'est la vie!"

blog: http://lesbonsremedes.overblog.com/#
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tobormory


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2013
Messages: 953
Masculin

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 16:39 (2016)    Sujet du message: [Monsterhearts] Jambalaya Répondre en citant

Très sincèrement, je ne suis pas vraiment choqué par ce que tu rapportes, ni surpris d'ailleurs par la tournure que prend votre campagne. Le seul truc que je me dis en te lisant c'est "comment t'arrive à gérer autant de scènes individuelles, ça doit finir par être chiant pour toi et un peu dommage pour tout le monde" (ce que tu soulignes à la fin). Tes joueurs n'ont pas un peu envie de jouer ensemble ?
Pour le reste, comme j'ai l'impression que vous êtes dans un grand bac à sable, chacun doit s'amuser avec son roleplay d'ado-monstres. Forcément il y a du sang et d'autres fluides corporels. Comme tu le dis, faut surtout que vous définissiez bien dans quelle direction vous souhaitez vous diriger. Ce qui serait intéressant, c'est que tu nous parles un peu du retour de tes joueurs. Qu'est-ce qui leur a laissé un "goût amer et un certain malaise"? Le cul? la violence ? la bitch attitude ?
Parce qu'a priori ils ont été plutôt actifs et consentants dans cette partie, non ?
_________________
What is the nature of reality, and why does it have teeth ?
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:33 (2017)    Sujet du message: [Monsterhearts] Jambalaya

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forums de l'ours Index du Forum -> Vos aventures extraordinaires -> Vos CR de parties Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com