forums de l'ours Index du Forum

forums de l'ours
Un forum dédié aux jeux de rôles des Livres de l'Ours et de ses comparses

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[La Lune et Douze Lotus] - Le médaillon de la Lune

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forums de l'ours Index du Forum -> Vos aventures extraordinaires -> Vos CR de parties
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 622
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Dim 24 Jan - 15:19 (2016)    Sujet du message: [La Lune et Douze Lotus] - Le médaillon de la Lune Répondre en citant

Lieu : Fécamp
Joueurs : Yann (Oottar) et Yoann (Araxis)

Je me suis proposé pour faire une seconde table pour cette soirée car nous étions trop nombreux pour jouer sur une seule table. LL&12L se prétant particulièrement aux petits comité, j'ai dégainé mon jeu qui me faisais du pied depuis quelques temps en mode "eh, tu m'as oublié ?". Il faut dire qu'une aventure sous HotU avec Etienne Bar et une campagne dans Laelith motorisée LL&12L, ça m'a un peu mis l'eau à la bouche.

Venu le moment de choisir un scénar, me voilà coincé. Je voulais proposer "Un chat noir" de Croc pour Nightprowler, au final très décevant à la lecture, puis l'Ambassadeur (que j'avais déjà fait jouer en famille avec T&T²) qui m'aurait demandé du boulot d'adaptation.
Et puis le matin même, cherchant un truc dans mon sac, je retombe sur le livre de règles de Frostgrave, prété par un pote. Frostgrave, c'est un jeu de figu pour faire de l'escarmouche ; on y mène une bande d'hommes de main (soldats, mercenaires et Cie) qui escortent un magicien en quête de reliques magiques dans les ruines de la cité de Felstad, tout juste sortie d'une glaciation millénaire provoquée par un cataclysme magique. Mon cerveau n'a fait qu'un tour.

Oottar est au service d'Awa la sorcière depuis la dernière aventure (en fait Minos le sorcier qui a pris possession du corps d'Awa). Il est lui est lié par un puissant rituel et ne peut lui échapper que par la mort d'Awa ou son affrenchissement officiel. Il a pour mission de se joindre à la compagnie d'Araxis, un Sharmarite qui monte une expédition pour se rendre d'Argos (Ithaque) dans les montagnes cimmériennes. Araxis est le disciple de Varis, un sorcier Cimmérien aux yeux brûlés. Oottar doit en profiter de cette mission pour en apprendre le plus possible sur Araxis et sur Varis, et l'objet de cette mission. Varis est un sorcier déchu, ses eyux brûlés l'ont privé d'une grande partie de son pouvoir. Le fait qu'il monte cette expédition est suffisamment étrange pour qu'Awa s'en méfie.

Mais faisons plutôt la connaissance d'Araxis. Autrefois cambrioleur, il se fît attraper par la sorcière chez qui il s'était introduit. Décelant chez lui un potentiel magique, elle l'épargna et en fît son apprenti. C'était une maîtresse cruelle. Elle commença à lui enseigner quelques secrets magiques avant même de lui avoir fait sacrifier à la Lune. Araxis s'était amouraché d'une jeune femme qu'il pensait avoir réussi à cacher à sa maîtresse. C'était mal la connaître. Elle fini par découvrir cette relation, et un soir de pleine lune, elle annonça à Araxis que l'heure était venu d'accéder enfin à la source de son pouvoir. En arrivant sur le lieu du sacrifice, il trouva sa bien-aimée entièrement nue, attachée à la une pierre, visiblement souillée. La sorcière lui intima l'ordre de la sacrifier. Tétanisé, incapable de quoi que ce soit, il resta là sans rien faire. La cruelle maîtresse, en colère, se moqua de lui et lui montra à quel point il était lâche en enfonçant un poignard d'argent dans le cœur de la jeune femme dont les lèvres formèrent le mot "pourquoi ?" avant de mourir. Cela fît l'effet d'un électrochoc à Araxis qui bondit sur la sorcière et lui trancha la gorge. Il prit trop tard conscience de ce qu'il venait de faire. Il sentit une énergie se diffuser partout dans son corps. C'était un homme nouveau, il avait désormais accès à la source du pouvoir. Il allait enfin pouvoir mettre à profit les enseignements de sa maîtresse. Mais quelque chose s'était brisé en lui ce jour-là. Il ne serait plus jamais le même.
Ainsi mourut Arystone la sorcière, ainsi naquit Araxis le sombre. Il passa les années suivante à travailler seul son art, vivant d'assassinats qu'il n'avait aucun scrupule à commettre. La mort des gens est devenue sans importance pour lui. Mais la noirceur montante de son âme n'est pas sans coséquence. Depuis quelques temps, il supporte de moins en moins le bruit et la lumière l'indispose dans la journée, l'obligeant à porter une grande capuche. Il y a peu, il a fait la connaissance d'un sorcier Cimmérien, Varis, qui lui prodigue quelques conseils dans sa maîtrise des Arts. En échange de ses précieux conseils, il vient de lui demander de se rendre dans les montagnes de Cimmérie, à la recherche de la cité perdue de Felstad, qui d'après la rumeur serait en train de sortir des glaces dans lesquelles elle était prise depuis mille ans. On dit cette cité maudite et parcourue d'horreurs sans nom. Araxis doit y retrouver un pendentif sur lequel est enchassée une pierre chatoyante, qui rappelle les aurores borélaes. Araxis est libre de disposer de ce qu'il y trouvera d'autre, mais attention, tous les objets ne sont pas forcément aussi anodins qu'ils y paraissent...
Il semblerait que cette cité, ainsi que la façon dont elle a fini, soit en grande partie responsable de l'aversion des Cimmériens pour la magie.

Araxis monte donc son expédition et embauche un farouche cimmérien qui a l'air un peu plus costaud que le reste de la troupe qu'il a réussie à recruter...

Mode cinématique terminé.

Intro in media res.
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 24 Jan - 15:19 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 622
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Dim 24 Jan - 16:26 (2016)    Sujet du message: [La Lune et Douze Lotus] - Le médaillon de la Lune Répondre en citant

Intro in media res.


Ça a été plutôt délicat, parce que Yoann n'est pas familier de cette pratique et il posait plein de questions. Où on est exactement, qu'est-ce qu'on était en train de faire... bref, il cherchait un truc pour se rassurer et éventuellement assurer ses arrières. Il a fallu que j'insiste un peu pour qu'il accepte pour se concentrer sur ce qui se passe et qu'on verrait ensuite pour expliquer le reste. Sans doute aurais-je dû commencer par là avant de leur expliquer leurs missions, ça aurait renforcé mon effet, tant pis.

"Il fait nuit, il fait froid, vous êtes dans la neige, dos-à-dos, une torche dans une main, votre arme dans l'autre. Vous êtes entourés par des créatures à quatre pattes, vous ne savez qu'une seule chose d'elles : elles ont tué tous les autres, et la seule raison pour laquelle vous êtes encore en vie c'est qu'Oottar ne peut pas être surpris et Araxis à un sens de l'ouïe exacerbé."
Combat contre les loups mutants, récupération d'un peu de matos, nuit agitée, puis le lendemain exploration de la cité en ruine.

Ils trouvent une tour étrange, pas d'ouverture au RDC, on accède par le premier étage en passant par un des deux bâtiments qui sont reliés à la tour par des passerelles. Le bâtiment déstabilise Araxis car il neutralise toute sorcellerie.
Ils fouillent la tour, trouvent un livre bien conservé parce que protégé, qui contient une image du pendentif porté par sorcier entouré de sacrifices en cours. Ils tombent sur le pendentif au RDC dans un retable accroché au mur (quel heureux hasard !), Araxis en profite pour ramasser les poignards sacrificiels en argents qu'il trouve dans cette pièce destinée aux sacrifices (une ouverture dans le mur, invisible depuis l'extérieur, semble permettre de laisser entrer la lumière lunaire dans la pièce. Oui je sais c'est tiré par les cheveux mais la full impro c'est un peu tendu !).
Oottar monte régulièrement la garde, et il entraperçoit un mouvement au loin, puis plus rien.

Après délibérations, ils décident de passer leur nuit dans la tour, après avoir pris soin de cacher les fenêtres de la pièce avec la toile de leurs tentes huilées, afin de les protéger un peu du froid et de cacher la lumière que leur procure le petit feu qu'ils ont réussi à allumé avec le peu de bois sec qu'Oottar a réussi à trouver.
La nuit venue, ils sont réveillés par les cris d'horreurs d'un autre groupe d'humains, visiblement aux prises avec des non-morts mangeurs de chair... (ce qui explique l'absence totale de corps dans la ville...). La scène est survolée par une immense chauve-souris chevauchée par quelqu'un. Elle ira ensuite se poser en haut d'une autre tour et Oottar pourra voir un homme aux longs cheveux blancs, portant un long manteau qui ne devrait pas suffire à le protéger du froid (C'est en fait Vlad, un vampire Voïvoche, venu ici pour trouver un artefact qui le permettrait de se libérer de l'emprise de son Suzerain ; les joueurs ignoreront jusqu'à la fin ce qu'il est venu faire ici, mais ça me permet de lancer des pistes pour plus tard). Ils assistent à tout ça depuis l'étage au dessus de laquelle ils se sont installés. Ils constatent par ailleurs que les bêtes se tiennent à distance du bâtiment.
L’opportunité ne s'est pas présentée par j'aurais bien voulu faire monter la tension en leur faisant passer une nuit infernale avec des bruits étranges, des choses qu'on ne voit que du coin de l’œil...l'impro c'est sympa mais il faut quand même avoir des trucs sous la main à recaser...


Le matin, ils sont réveillés par des coups à la porte. Un Eriséen leur demande de l'aide pour soigner son ami attaqué par les mangeurs d'homme de la veille. L'homme peine à se faire comprendre mais finit par obtenir le droit d'entrer. Étrangement, son compère à l'agonie refuse de le suivre. Il porte de nombreuses marques de morsures et de profondes blessures. Cela met la puce à l'oreille de nos deux aventuriers qui se souviennent du comportement étrange des créatures de la veille qui semblaient craindre de s'approcher de la tour... Ils chassent donc le blessé, ainsi que son compagnon qui refuse de le laisser... quelques minutes après, ils l'entendent hurler... son corps restera là, dévoré, le compère autrefois à l'agonie disparu, probablement dans les entrailles d'un bâtiment sombre capable de le protéger jusqu'à la nuit prochaine, au cour de laquelle il pourra à nouveau se nourrir...

Ces hommes étaient ce qu'il restait d'une autre expédition, lancée par un riche marchand qui, fort de la rumeur, se voyait déjà propriétaire d'un puissant artefact du passé.
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 622
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Dim 24 Jan - 16:49 (2016)    Sujet du message: [La Lune et Douze Lotus] - Le médaillon de la Lune Répondre en citant

Il est temps de repartir. Après avoir fait leur paquetage et tracé un parcours depuis le haut de leur tour, Oottar et Araxis se mettent en route. Au moment où ils imaginent pouvoir dire à jamais au revoir à la cité maudite, ils sont stoppé par deux Voïvoches aux cheveux blancs qui leur réclament tous leurs vivres ainsi que tous les objets qu'ils ont ramassés pendant leur séjour ici. Hors de questions pour les deux compères, qui massacreront à coup d'épée et d'attaques magiques les deux inconnus ainsi que leur complice caché dans une tour avec une arbalète lourde. L'un d'eux livrera le nom de Vlad, sans en dire plus. Ils apprendront sa nautre de Vampire de la bouche de leurs maîtres respectifs.


Ellipse. Après plusieurs jours de traversée de la montagne, après avoir été reccueillis en train de mourir de froid par une famille de bucherons, après des semaines de route, Oottar et Araxis sont enfin de retour et peuvent faire leur rapport à leurs maîtres.
Araxis s'est bien gardé de nommer son maître devant son compagnon cimmérien, mais n'a pris aucune précaution pour garder le secret sur ce qu'il était venu chercher. Awa sait donc maintenant tout ce qu'elle avait besoin à savoir... ce qui n'est pas sans l'inquiéter. Car ce que Varis ne dira pas à Araxis, c'est que ce pendentif va lui permettre de retrouver toute sa puissance passée, voire davantage, et de se venger de ceux qui lui ont brûlé les yeux. La croisade de Varis est sur le point de débuter, Araxis et oottar ignorent encore la nature du chaos qu'ils auront provoqués bien malgré eux...
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tobormory


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2013
Messages: 973
Masculin

MessagePosté le: Dim 24 Jan - 21:39 (2016)    Sujet du message: [La Lune et Douze Lotus] - Le médaillon de la Lune Répondre en citant

Voilà qui donne bien envie !
Entre ton CR et celui de CM, je me dis qu'il faut que je me mette à ce jeu.

J'aime beaucoup l'histoire d'Araxis et le début in media res.
On connaît l'histoire d'Ootar ?

En tout cas, j'espère qu'il y aura une suite parce que ça promet Okay
_________________
What is the nature of reality, and why does it have teeth ?
Revenir en haut
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 622
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Dim 24 Jan - 21:45 (2016)    Sujet du message: [La Lune et Douze Lotus] - Le médaillon de la Lune Répondre en citant

Tu pourras trouver une partie de l'histoire d'Oottar dans ce CR
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tobormory


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2013
Messages: 973
Masculin

MessagePosté le: Dim 24 Jan - 21:55 (2016)    Sujet du message: [La Lune et Douze Lotus] - Le médaillon de la Lune Répondre en citant

Ouille ! J'avais oublié ce CR que j'avais pourtant bien lu, désolé  Embarassed
_________________
What is the nature of reality, and why does it have teeth ?
Revenir en haut
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 622
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Dim 24 Jan - 22:10 (2016)    Sujet du message: [La Lune et Douze Lotus] - Le médaillon de la Lune Répondre en citant

Pas d'offense, t'inquiète Mr. Green
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:40 (2017)    Sujet du message: [La Lune et Douze Lotus] - Le médaillon de la Lune

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forums de l'ours Index du Forum -> Vos aventures extraordinaires -> Vos CR de parties Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com