forums de l'ours Index du Forum

forums de l'ours
Un forum dédié aux jeux de rôles des Livres de l'Ours et de ses comparses

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Night Train, by LG

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forums de l'ours Index du Forum -> La Taverne de l'Ours -> Ma vie, mon oeuvre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 469
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Dim 9 Fév - 18:50 (2014)    Sujet du message: Night Train, by LG Répondre en citant

J'ai beaucoup d'affection pour cet univers écrit par LG. Je n'ai jamais eu l'occasion de le faire jouer ; à l'époque il a été écrit pour BoL et les Mille Marches n'étaient encore pas abouties, l'univers présenté présente donc quelques incohérences avec la cosmogonie actuelle du Multivers (et encore, il s'agit surtout d'une question de termes choisis, particulièrement celui de Démons).


J'avais commencé à bosser dessus, et posté une partie du fruit de mon travail sur le forum AB. J'ai décidé, suite à la lecture des CR de la campagne actuelle de Paradoks, de me remettre au travail. Et quitte à chercher de bonnes idées, autant mettre les meilleurs talents à contribution. Quoi de mieux que les forums de l'ours pour ce faire ?


Je vais donc commencer par poster quelques messages de présentation générale des personnages imaginés, puis tenter de mettre en place l'intrigue que j'avais commencé à écrire.


Guillaume, si tu souhaites être joueur pour cette campagne, je pense qu'il ne vaut mieux pas que tu poursuive ta lecture. Si tu penses que tu n'auras pas de temps à y consacrer, libre à toi de lire le sujet. A toi de voir  Okay
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 9 Fév - 18:50 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 469
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Dim 9 Fév - 19:41 (2014)    Sujet du message: Night Train, by LG Répondre en citant

Alors, le principe de base que j'ai choisi pour construire cette campagne, c'est de me payer un casting de rêve. C'est du contemporain, donc je peux me payer le luxe d'utiliser les photos d'à peu près tous les acteurs du monde, ainsi que les photos sympas que je vois passer de ci de là sur le net ou dans des port-folio de magazines. 
Je vous laisse découvrir les résumés de chacun des personnages, je posterai par la suite les BG complets que j'avais écrit, accompagnés des photos sur lesquelles je me suis appuyé.




Le pitch de base, pour ceux qui ne connaissent pas : le Night Train, personnage mystérieux, passe en ville et recrute un type qu'il a tiré de la merde. Ce sera le Couronné, le chef d'équipe. Ce dernier se verra adjoindre un Héritier, qui possède un pouvoir ou un objet lui permettant de lutter contre leurs puissants ennemis. Viendront se greffer à cette cellule toutes sortes d'individus pour toutes sortes de raisons.
Les ennemis, se sont des Clandestins, coupés de leur monde à la suite d'une guerre très ancienne. Il leur faut recueillir assez d'âmes pour rouvrir la porte vers leur monde. (et c'est là qu'il faut que je recale ça sur la cosmogonie "officielle"). Et puis comme ça se passe dans une ombre, je pense que ça ne fera que donner un accès à un royaume appartenant à ma Marche, et ressemblant à l'univers d'origine des Clandestins. Mais comme ce ne sont pas de vrais clandestins (enfin je crois  Mr. Green ) c'est moins grave. Là où ça serait grave, c'est que tous les clandestins de toutes les Marches finissent par arriver à ouvrir les portes. M'enfin je recalerai ça plus tard.


Pour faire court, c'est un peu le genre d'équipe qu'on trouve dans Buffy ou Angel. Mais en mieux, forcément.
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 469
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Dim 9 Fév - 19:49 (2014)    Sujet du message: Night Train, by LG Répondre en citant

Alors je suis parti de ça : 
Le Couronné a écrit:

Photo : Viggo Mortensen, avec une moustache et mal rasé.
Profil de personnage : Big Lebowsky
Commerce : Bar, type pub
Origine de ses problèmes : joueur invétéré de poker, a perdu beaucoup face à un "démon"
Se fout toujours dans de sacrées galères






L'Héritier a écrit:


Photo : Simon Pegg (Shaun pour les intimes^^)
Petite trentaine, d'origine britannique. Réparateur - dépanneur d'ordinateur dans une boutique type Buy More (cf. Chuck, pour ceux qui connaissent la série).
Refuse d'entendre l'histoire de Nightrain, pour lui c'est une histoire de cinglé.
Objet hérité : glaive celtique






Innocente a écrit:


Photo : une jeune birmane au look streetware.
Une vintaine d'année, collègue de boulot de l'Héritier (j'ai choisi la facilité).
Petit génie de l'informatique, fan de nanards.
A un petit ami (photo : Orlando Bloom, poseur devant l'éternel, au look un peu métal) dont je compte un jour ou l'autre faire un salaud (j'aime pô Orlando).






Clandestin a écrit:


Photo : Shelton Benjamin
J'ai envie que ce soit vraiment lui. Ca peut être rigolo d'avoir des types qui l'emmerdent tous les 100m pour un autographe quand ils le reconnaissent. Cela dit je pense que dans le jeu il aura arrêté sa carrière et ne sera reconnu que par d'anciens fans, à des moments où ça m'arrange (en pleine poursuite d'un type qu'il ne faut pas qu'il attrape...).
"Démon" du clan Mangalan.






Sorcier a écrit:


Photo : Matisyahu
Sorcier kabbale ?
Spécialiste arts martiaux (hehe, le fameux jew jitzu)






Sorcier a écrit:


Photo : black au look Sinclair http://www.afronova.com/IMG/jpg/nontsikelelo_veleko_thato_pigment_print_on_…
Magicien vaudou qui a une hantise pas croyable des maladies, des microbes et de la saleté ; refuse d'approcher des animaux






Et après un peu de travail je suis arrivé à ça :

William Carson, Le Couronné a écrit:


Physique : Viggo Mortensen à la sauce Jeff Lebowski
Propriétaire de bar et joueur de poker invétéré, il a vendu son âme à un démon pour pouvoir gagner toutes ses parties de poker. Il paye un ancien catcher, Benjamin Shelton, pour assurer sa sécurité. Un soir où il n'était pas dispo, Bill est allé jouer quand même. Il s'est fait démolir et brûler son bar. C'est là que Night Train l'a récupéré.








Ted O'Brien, L'héritier a écrit:


Physique : Simon Pegg,l'acteur qui joue Shaun dans Shaun of the dead.
Ted est dépanneur informatique dans un Buy More (pour les références, se reporter à la série Chuck qui passe sur tf1). Il a été envoyé faire un dépannage dans un motel. il est tombé sur Night Train qui a été obligé de l'assomer et de l'attacher parce que Ted l'a pris pour un malade et refusait de l'écouter quand NT a voulu lui donner son héritage, une épée tueuse de démons. Il a finit par s'enfuir, mais depuis l'épée réapparait tous les jours chez lui, alors qu'il la balance systématiquement dans le canal ou la mer.








Julia Kyaw a écrit:


Physique : jeune Birmane de 23 ans
Julias est un petit génie de l'informatique ; elle est la fille de Birmans qui ont fait fortune aux USA. Elle a claqué la porte de chez elle et travaille désormais avec ted chez Buy More. Elle se fait du soucis car depuis quelques temps ted a un comportement étrange.








Shelton Benjamin a écrit:


C'est le vrai catcheur.
Sauf que là, en plus, c'est un "démon". Et que depuis trois ans il n'est plus catcher. Il a dévissé la tête d'un fan indiscret qui l'a surpris sous sa forme véritable dans son vestiaire. Il a du le tuer et ça a fait un foin terrible. Côté ligue comme côté "démon", il a tout perdu. Il est désormais agent de sécurité, videur, garde du corps. C'est d'ailleurs le job qu'il effectue le plus en ce moment, car un type nommé Carson le paye pour l'escorter à ses parties de poker. Il y a quelques temps, Shelton a été contacté par un des siens qui lui offre une chance de se racheter. Il doit retrouver un certain Ted O'Brian, et le tuer.








Jacob Dresner a écrit:


Aspect Physique : le chanteur Matysyahu
Jacob est un jeune érudit de confession juive. C'est aussi le voisin de palier de Ted.
Jacob possède de nombreuses connaissances sur les aspects cachés de notre univers. Il maîtrise certaines formes de magie. Et est un fervent pratiquant des arts martiaux




Je dois encore remettre tout ça à plat pour que ça colle à la cosmogonie des MM.
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 469
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Dim 9 Fév - 20:04 (2014)    Sujet du message: Night Train, by LG Répondre en citant

Les photos :


Le Couronné



L'Héritier



Julia



Jacob



Shelton




Voilà pour le casting de départ. Les BG complets dès que je peux, mais déjà vous avez les grandes lignes.
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
childeric maximus


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2012
Messages: 3 650
Localisation: Nice
Masculin

MessagePosté le: Lun 10 Fév - 12:38 (2014)    Sujet du message: Night Train, by LG Répondre en citant

NT m'avait paru intéressant à l'époque de sa sortie, mais sans vraiment y accrocher. Là, tu me donne envie d'y retourner voir de plus prés.


J'attends la suite.
Revenir en haut
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 469
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Lun 10 Fév - 19:54 (2014)    Sujet du message: Night Train, by LG Répondre en citant

Content que ça te plaise.

Je mets le reste en ligne dès que possible. Ce soir ça va être chaud, sans doute demain soir ou mercredi.
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 469
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Mer 12 Fév - 10:52 (2014)    Sujet du message: Night Train, by LG Répondre en citant

Le Couronné
Tu es Le Couronné.
Voici ton histoire jusqu’à aujourd’hui.
Tu te nommes William Carson, tu as la quarantaine et tu es le propriétaire d’un pub dans un quartier populaire de
L.A.
Et tu as de très gros ennuis.
Bon, ok, aussi loin que remonte ta mémoire, tu as toujours eu de très gros ennuis.
Mais là, ce sont VRAIMENT de TREEEEEESSSSSS gros ennuis.
C’est le genre de choses qui arrivent quand on joue au poker avec un démon, faut dire.
Parce que ton vice à toi, c’est le poker. Enfin, le plus gros après la paresse, hein...
Alors voilà comment ça s’est passé.
Tu n’as jamais été un super joueur de poker ; les mauvaises langues diraient même que tu es plutôt mauvais. Bah, ça ne
t’empêche pas de gagner un peu de temps en temps.
Et puis il y a eu cette partie où le type n’arrêtait pas de gagner. Une chance pas croyable. Non, vraiment pas croyable.
Alors comme la partie avait lieu dans ton bar, tu l’as fait boire jusqu’à ce qu’il lâche le morceau. Il y a ce type, là, qui
organise des parties dans un entrepôt du port. Tu joues avec lui, mais tu ne peux jamais gagner, personne n’y est
jamais arrivé. Par contre, tous ceux qui ont joué avec lui ont maintenant une chance pas croyable. Un truc de fou. T’as
juste à signer un papier qui dit que si tu perds ton âme lui appartient. Hé, comme si c’était possible.
Alors tu y es allé. Après tout, si ça peut permettre de gagner…
Tu as signé le papier, tu t’es fait plumer, et tu es rentré.
Le lendemain, tu as organisé une partie dans ton bar avec quelques amis. Tu les as tous plumés. Tiens, d’ailleurs, ce ne
sont plus tes amis depuis ce soir là.
Les parties se sont enchainées, les gains ont commencé à devenir de plus en plus importants. Alors tu as commencé à
voir plus gros. Avec ton argent tu as entièrement fait retaper ton bar. Tu as pris un garde du corps.
Tu as commencé à fréquenter des cercles de jeu très privés. Avec des gens pas très rigolos. Du genre qui n’aiment pas
les types qui gagnent trop. Du genre qui ont un flingue sous le bras, et aussi sous le bras de la montagne de muscles qui
les accompagne. Du genre qui te choppent à la sortie (et forcément le soir où ton garde du corps est indisponible) pour
récupérer leur fric et qui brûlent ton bar. Et qui te laissent pour mort dans un cul-de-sac sans lumière…
C’est là qu’il t’a trouvé. Il t’a ramassé, soigné, hébergé dans sa chambre de motel miteuse.
Night Train.
C’est pourri comme nom, mais apparemment c’est comme ça qu’il s’appelle.
C’est un vieil homme au visage fatigué, le menton mal rasé parsemé de poils blancs et drus sur une peau mate, les
cheveux revêches et les mains tavelées. Il porte des habits simples, jeans et chemise sous une veste sombre de
velours élimé et un grand trench-coat mastic. Il loge dans des hôtels de seconde zone, sent le whisky, semble à
l’aise avec les putes et la faune de la rue et porte un grand sac de cuir aussi fatigué que lui.
Il parle peu, sourit beaucoup, écoute d’un air entendu puis détourne la conversation d’un simple mot. Il lui a suffit
d’une semaine pour t’expliquer ce que tu dois savoir – ensuite, il t’a abandonné en ne laissant qu’une carte portant un
simple numéro de portable.
Il t’a proposé un marché. Le type avec qui tu as joué au port s’est vraiment approprié ton âme. Deux solutions : tu
aides Night Train et tu vivras vieux, ou tu ne l’aides pas et tu vas de ce pas régler ta dette auprès de l’autre rigolo.
Le choix a été vite fait. Le vieux a sorti une vieille couronne en bronze de son sac, te l’a posée sur la tête.
« Maintenant, quoiqu’il arrive, tu ne pourras plus mourir que de ta mort naturelle, dans bien des années. »
Il a repris sa couronne, et puis a sorti une épée. Qu’il t’a carrément plantée dans le bide.
Putain. Argh. Ca fait mal. Mais il est con ou quoi ?
Il y a du sang plein tes fringues, mais toi tu es intact. Il y a bien eu un trou, là, il y a une heure, mais maintenant, plus
rien.
« Bien, je vais pouvoir commencer ton apprentissage ; voici ce que tu as besoin de savoir pour mener à bien ta
mission. »
Et voici ce que Night Train t’a appris.
(blablabla)

Et maintenant ?
Il te faut retrouver l’héritier, celui qui porte l’Epée. Tu l’as croisé il y a une semaine. Apparemment sa rencontre avec le
vieux ne s’est pas super bien passée. Tu étais absent, il t’avait envoyé acheter à manger. Le vieux a du assommer le type
pour le forcer à l’écouter. Et puis quand tu es rentré, l’autre a attrapé l’épée, vous a enfermé dans la salle de bain et il
s’est enfui en laissant l’épée derrière lui. Maintenant tu dois remettre la main dessus. Night Train est parti, et tu dois
te débrouiller seul ; et tu n’as pas intérêt à te foirer, non, pas cette fois-ci, surtout pas cette fois-ci.
Va falloir retrouver ce type, cet Irlandais, et lui faire comprendre que quand on récupère un objet comme ça, on le
balance pas sur le lit d’une chambre de motel pourri. Et que maintenant il a une mission, c’est buter du démon, et qu’il
n’est pas question que tu fasses ça à sa place. Ça non.
Ce soir tu es un peu bourré. Ton bar est brûlé et tu continues d’occuper la chambre de motel de Night Train. Tu n’as
aucune idée de l’heure qu’il est, mais tu décides d’aller chercher cet Irlandais par la peau des fesses. Night Train t’a
laissé son adresse. Tu y vas avec un flingue, parce que l’épée a disparu ; le vieux t’a expliqué que maintenant que
l’Héritier l’a touchée, il y a une connexion magique entre eux, et qu’elle finit toujours par lui revenir. Et donc qu’il l’a
forcément chez lui. Bah, il pourra pas te faire grand mal. Enfin si, mais ça ne durera pas…

_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 469
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Mer 12 Fév - 10:54 (2014)    Sujet du message: Night Train, by LG Répondre en citant

L'Héritier
Tu es L’Héritier.
Voici ton histoire jusqu’à aujourd’hui.
Tu te nommes Ted O’Brian. Tu menais une vie sans problème à L.A. ; vendeur réparateur chez BUY MORE, tu
gagnes assez pour payer ton loyer et te permettre quelques petits extras, comme aller boire des coups avec ta collègue
Julia. Elle est plus jeune que toi mais le courant passe bien entre vous ; hélas pour toi ça n’ira pas plus loin car elle a
déjà un petit ami, Jon, un poseur qui aime se donner des airs de rebelle.
Tu ne vois pas souvent ta famille qui vit à Seattle.
Night Train
Il y a une semaine environ tu as été envoyé faire un dépannage pour un type dans un motel. Ca t’a semblé curieux,
mais ton patron ne passe pas à côté d’une occasion de faire du chiffre, alors…
Tu es arrivé au moment où une fille – plutôt du genre qui partage son affection pour de l’argent – sortait de la
chambre.
Quand tu as frappé, un type est venu t’ouvrir. Un vieil homme au visage fatigué, le menton mal rasé parsemé de poils
blancs et drus sur une peau mate, les cheveux revêches et les mains tavelées. En jean, la chemise remise à la hâte dans le
pantalon, et une forte odeur de whisky.
Il t’a fait entrer.
Quand tu as demandé où se trouve l’ordinateur, il a eu un petit sourire en coin et t’a très calmement répondu :
« Je n’ai pas d’ordinateur. »
Au moment où tu t’excusais pour repartir, il t’a demandé de rester.
« J’ai quelque chose qui vous appartient. »
Il t’a tendu une épée, une vieillerie du genre de celles que tu voyais dans les livres que ton grand-père te lisait quand tu
étais malade.
« Désolé, ce n’est pas à moi. »
Petit sourire en coin, air entendu.
« Oh que si…
- Oh que non ! »
Non mais c’est quoi ce vieux qui veut te refiler son bout de ferraille ? Si ça se trouve il a servi à tuer quelqu’un et tu vas
foutre tes empreintes dessus. Tu l’as vu à la télé, dans CSI, même avec un bout d’empreinte ou un peu de sueur ils te
retrouvent. Ah, non, tu ne prendras pas cette épée et tu vas laisser ce vieux fou ici.
Tu t’es dirigé vers la porte. Pendant que tu t’acharnais sur le verrou en te demandant si l’autre n’allait pas en profiter
pour te planter dans le dos, tu as entendu le vieux maugréer :
« C’est toujours pareil avec ces foutus Irlandais ».
Et puis tout à coup, black out. Une forte douleur dans la nuque, le monde qui disparaît.
Tu t’es réveillé avec un bon mal de tête, bâillonné et attaché à une chaise. Le vieux t’a débité un tas de conneries, des
histoires de démons, de couronne, et d’autres trucs que tu n’as pas écoutés parce que tu étais occupé à essayer de te
détacher.
Et puis il t’a choppé la main, t’a mis l’épée de force dedans. Alors que tu te disais que ça y est, ce malade allait te faire
porter le chapeau d’un de ces crimes, tu as senti des picotements dans ta main.
« Elle t’a reconnu, tu ne peux plus échapper à ton destin maintenant.»
Et puis il t’a détaché en continuant son baratin. Tu n’avais qu’une envie maintenant, te barrer loin et oublier tout ça,
avant qu’il ne vienne à ce malade l’envie de te violer avec des potes ou je ne sais quoi.
« Le couronné ne devrait plus tarder maintenant, je vais vous présenter et ensuite je t’apprendrai ce que tu as à savoir »
C’est à ce moment qu’on a frappé à la porte.
Le vieux est allé ouvrir. Le type à la porte n’avait pas de couronne mais une sacrée tête de looser. Sûrement un
complice. Tu as choppé l’épée sur le lit et tu leur as dit d’aller s’enfermer dans la salle de bain. Puis tu as essuyé le
manche de cette foutue épée, tu l’as balancée sur le lit et tu t’es barré le plus vite possible.
Tu n’es même pas repassé chez BUY MORE. Tu as filé t’acheter une arme à feu, tu es rentré chez toi, tu as fermé à
double tour et tu as pris une douche. Tu t’es couché et tu as été réveillé le lendemain par ton patron qui gueulait au
téléphone pour savoir pourquoi il n’avait pas eu de tes nouvelles.
Tu es allé te doucher, tu as pris rapidement un café, et puis tu en passant dans ton living, tu l’as vue.
Là.
Posée sur le vieux canapé défraichi.
L’épée du vieux.
Ton coeur s’est emballé, tu as vérifié tous les verrous de l’appartement, les fenêtres… rien. Aucune trace d’effraction.
Alors tu as pris un bout de tissu, de la ficelle, tu as fait un paquet avec et tu es parti jeter ça dans le canal, accroché à
une grosse pierre.
Puis tu es parti faire ta journée de boulot, en demandant à ton patron de ne plus t’envoyer sur le terrain pendant
quelques jours.
Et depuis une semaine tu crois devenir fou. Tous les matins tu retrouves cette saleté de lame chez toi. Et tous les
matins tu vas la balancer dans le canal, avec une pierre un peu plus grosse à chaque fois. Mais rien n’y fait, elle revient
toujours. Tu dors avec ton flingue sous l’oreiller, tu dévisages tout le monde dans la rue…
Ce soir Julia est venue manger chez toi, elle est vraiment inquiète, tu n’es plus toi-même ces derniers temps.
Pendant le repas, tu lui racontes ce qui t’es arrivé… Elle prend un air inquiet, et alors qu’elle commence à te dire que
peut-être tu aurais besoin de voir « quelqu’un » pour en parler, on frappe à la porte…

_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 469
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Mer 12 Fév - 10:57 (2014)    Sujet du message: Night Train, by LG Répondre en citant

Julia Kyaw


Bio
Tu es une jeune américaine de 23 ans. Tes parents sont arrivés en Amérique avant ta naissance et ton père a fait
fortune dans l’informatique.
Tu es une enfant précoce et tu as rapidement obtenu tes premiers diplômes. Et puis tu en as eu assez d’être la petite
fille à papa, tu as claqué la porte familiale, et depuis tu travailles chez BUY MORE, en tant que vendeuse /
dépanneuse / réparatrice de PC. Faut dire que niveau informatique, tu touches ta bille. Tu es sûrement une des plus
douées de L.A.
Tu vis seule dans un petit studio. Tu n’as pas d’amis hormis Ted, un collègue de boulot avec qui le courant passe
super bien. Il est plus vieux que toi mais tu en pinces un peu pour lui. Ça n’ira pourtant pas plus loin car tu as déjà un
petit ami, Jon, un mec trop craquant qui joue dans un groupe de rock. Il est un peu superficiel, mais tu adores son côté
bad boy. Et puis il n’est pas tout le temps rivé à tes bottes comme ces crétins de geeks avec qui tu sortais à l’école.
Ted
Il y a une semaine, Ted a été envoyé sur un dépannage. Il n’est pas revenu à la boutique de la journée et depuis il a un
comportement bizarre. Il refuse d’expliquer ce qui s’est passé. Il t’a même confié avoir acheté une arme à feu qu’il porte
toujours sur lui.
Tu es très inquiète pour lui, aussi as-tu accepté son invitation à dîner chez lui.
Voici ce qu’il t’a raconté :
Il y a une semaine, il a été envoyé en dépannage dans un motel. Quand il est arrivé une prostituée quittait la chambre
dans laquelle il devait se rendre. C’est un vieux qui lui a ouvert. En fait il n’y avait pas d’ordinateur. Le type a voulu lui
refourguer une vieille épée, sûrement volée et qui a dû servir à tuer quelqu’un ou un truc dans le genre. Naturellement,
il a refusé d’y toucher, et le type a dit qu’il fallait qu’il la prenne, que c’était son héritage. Quand Ted a voulu sortir, le
type l’a assommé, et il s’est réveillé attaché et bâillonné. Le type lui a débité une histoire de démons, de couronne… Il
n’a rien compris. Le vieux a fini par le détacher, et quand un autre type a fini par arriver, Ted a attrapé l’épée et les a
forcés à s’enfermer dans la salle de bain. Il a effacé ses empreintes sur l’épée et il est rentré chez lui, après avoir acheté
une arme (il te montre un pistolet posé sur la table basse).
Tu commences à te demander si toute cette histoire n’est pas qu’un vaste plan de drague foireux quand il te raconte le
baratin le plus énorme que tu aies jamais entendu : il prétend que l’épée est apparue sur son canapé le lendemain, et
que depuis, il la jette tous les matins dans le canal, et que tous les matins il la retrouve dans son salon…
Tu t’apprêtes à lui conseiller d’aller se faire soigner quand tu entends frapper à la porte…



A retoucher un peu sans doute pour lui donner un peu plus d'intérêt en jeu...
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 469
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Mer 12 Fév - 11:01 (2014)    Sujet du message: Night Train, by LG Répondre en citant

Shelton Benjamin
(a terminer et à mettre à jour)
Tu es Shelton Benjamin, ex-star du catch.

Tu es Gunad Ern Lofaa, démon du clan Keiros. 
 
Tu n’es plus qu’un vague souvenir pour le public ; tu es encore parfois arrêté par un ou deux nostalgiques qui reconnaissent en toi leur ancienne idole. 
 
Tu étais riche, célèbre. Mais tout s'est arrêté pour toi le jour où tu as été surpris sous ta vraie forme dans ton vestiaire par un fan indiscret. Et naturellement désormais mort. A l'époque ça a fait un foin terrible. Tu as été acquitté. Il faut dire que ta force apparente n'aurait jamais pu te permettre d'arracher la tête de ce type. Le dossier a été classé sans suite mais cet évènement a mis fin à ta carrière. Tes fans t'ont abandonné et la ligue trouvait que cette affaire allait nuire à l'image de marque du catch. 
 
Côté démon, ça n'a guère été mieux. Ta popularité auprès des humains t'ouvrait de nombreuses portes auprès des plus riches. Exactement ce dont ont besoin les chefs de ton clan. Avec cet incident, tu as perdu tout crédit auprès des tiens. Tu ne leur sers plus à rien, et tu as bien faillit compromettre ta couverture ainsi que celle de tous tes frères. 
 
Aujourd'hui, tu vivotes. Tu es agent de sécurité, videur de boîte de nuit, et dernièrement tu as bossé pour un type nommé William Carson, un type plutôt tranquille qui possède un bar. Il avait besoin d'un garde du corps pour l'escorter après ses parties de poker. Qu'il gagnait toujours. Ca payait bien, tu n'as pas cherché à en savoir plus. 
 
Et puis il y a quelques semaines, tu as été contacté par un membre de ton clan. On dit que le Night Train est en ville. Probablement pour monter une nouvelle équipe. On t'offre une nouvelle chance. Si tu réussis à mettre la main sur les types qu'il est venu rencontrer, tu seras à nouveau dans les petits papiers des anciens. 
 
Des membres du clan *** ont réussi à localiser un Héritier. On a désormais son nom, son adresse. Ta mission : l'éliminer, coûte que coûte.  
 
Tout ça te prend désormais beaucoup de temps. A tel point que tu es obligé de refuser d'accompagner Carson à ses parties de poker. Et forcément cette andouille y est allée quand même. Tu as appris que son bar a été brûlé et qu'on n'a pas retrouvé son corps. On dit dans le milieu qu'il a été laissé pour mort. Dommage, il payait bien. Et puis tu commençais à bien l'aimer… Et puis… mais qu'est-ce que c'est que cette sensation désagréable ? Ca t'a déjà fait ça quand tu as tué ce fouinard…  
 
  
 
Le clan Keiros 
 
  
 
Ce sont des démons à la peau brûlée et charbonneuse, avec des cornes noires hérissant leur crâne. Ils sont capables de prendre une apparence humaine et sont les principaux agents d’infiltration du Calice dans les sociétés commerciales. Particulièrement doués dans la manipulation, le mensonge et les illusions, mais aussi très puissant en combat. Parmi les démons les plus dangereux qui existent. 
 
  
 
Le Calice 
 
  
 
  
 
  
 
Ted O’Brian 
 
  
 
On vient de te confier une mission : retrouver cet homme, le tuer, et ramener l’arme en sa possession.
 
 

_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 469
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Mer 12 Fév - 11:21 (2014)    Sujet du message: Night Train, by LG Répondre en citant

Jacob Dresner
Bio
Tu es un jeune américain de 27 ans, de confession juive. Tu as passé une grande partie de ta vie à étudier les livres
sacrés juifs ainsi que les textes les plus occultes. Ta curiosité t’a poussé à étudier des grimoires d’autres religions et
cultures. Tu sais que le monde n’est pas tel que tout le monde le croit. Tu sais qu’il existe des choses cachées. Tu sais
que des créatures se tapissent dans les ombres. Tu sais qu’il existe des livres qu’il vaut mieux ne pas mettre entre
toutes les mains. Et tu consacres désormais ta vie à les lire tous pour découvrir tous ces mystères cachés.
En parallèle, tu as toujours été un fervent pratiquant des arts martiaux.


Tu habites un appartement dans un petit quartier tranquille de Los Angeles. Tu as un voisin de palier discret mais
sympathique. Un Irlandais, probablement. Ted O’Brian. C’est un voisin calme. Du moins jusqu’à ce soir.
Tu viens d’entendre un coup de feu provenant de son appartement.

_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
childeric maximus


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2012
Messages: 3 650
Localisation: Nice
Masculin

MessagePosté le: Mer 12 Fév - 14:27 (2014)    Sujet du message: Night Train, by LG Répondre en citant

C'est très bon ça !


Bravo, continue !!!  Okay Okay Okay
Revenir en haut
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 469
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Mer 12 Fév - 14:48 (2014)    Sujet du message: Night Train, by LG Répondre en citant

Merci ! Il faut que j'avance un peu du côté des Mille Marches avant d'aller plus loin. 


Me replonger là-dedans m'a fait du bien, ça me rappelle que je suis capable de faire des trucs potables. La seule question que je me pose, c'est pourquoi je n'y arrive pas tout le temps... 


J'espère en tout cas que ça pourra servir à d'autres personnes, et que j'arriverai à faire jouer une mini campagne avec.
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 469
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Mer 12 Fév - 19:58 (2014)    Sujet du message: Night Train, by LG Répondre en citant

Je suis preneur de critiques au fait !
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
legrumph


Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2013
Messages: 240
Masculin

MessagePosté le: Ven 14 Fév - 11:14 (2014)    Sujet du message: Night Train, by LG Répondre en citant

Tiens !
Prend ça !
LG, de rien
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:41 (2017)    Sujet du message: Night Train, by LG

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forums de l'ours Index du Forum -> La Taverne de l'Ours -> Ma vie, mon oeuvre Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com