forums de l'ours Index du Forum

forums de l'ours
Un forum dédié aux jeux de rôles des Livres de l'Ours et de ses comparses

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[CR] World Wars Rome - Du Sang, des larmes et du sang
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forums de l'ours Index du Forum -> Vos aventures extraordinaires -> Vos CR de parties
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
childeric maximus


En ligne

Inscrit le: 12 Juil 2012
Messages: 3 650
Localisation: Nice
Masculin

MessagePosté le: Lun 17 Mar - 20:56 (2014)    Sujet du message: [CR] World Wars Rome - Du Sang, des larmes et du sang Répondre en citant

Comme je suis joueur, je peux prendre des notes.
je peux même dire que je gratte du début à la fin  Mr. Green .
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 17 Mar - 20:56 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
childeric maximus


En ligne

Inscrit le: 12 Juil 2012
Messages: 3 650
Localisation: Nice
Masculin

MessagePosté le: Mer 19 Mar - 10:45 (2014)    Sujet du message: [CR] World Wars Rome - Du Sang, des larmes et du sang Répondre en citant

Episode 2 - Séance du 21 février 2014 
 
  
 
Comme à l’accoutumé, Pascal résume l’épisode précédent puis nous procédons au tirage des cartes évènement. L’action démarre aussitôt, là où nous l’avions laissée 5 moins plutôt … 


 
Le combat

Marcus ne peut s’empêcher de parier et harangue la foule pour faire monter la côte. Lucius s’assoit sur un tonneau et observe. 
 
  
 
Le combat s’engage. Les protagonistes vont s’affronter avec des armes d’entraînement en bois. Chaque combattant est équipé d’une épée et d’un bouclier. Ulpius fait équipe avec un germain au physique impressionnant, répondant au nom d’Arudés. Le binôme adopte une technique défensive. Ulpius s’abrite derrière les larges épaules d’Arudés et marmonne dans une langue étrange. 
 
  
 
Pascal joue sa carte évènement « Make No Mistake » sur Pétrus, le personnage de Pierre. 
 
  
 
Cléa, guère patiente, tourne un peu autour du guerrier germain puis lance une attaque surprise que son adversaire ne voit pas venir. Le bois claque violement sur la chair, laissant un bel hématome. Arudès chancelle sous la puissance du coup. Cléa enchaîne immédiatement sur une seconde attaque mais son adversaire interpose son bouclier. 
 
Pétrus attaque aussi, mais Ulpius anticipe et fait un pas de côté. A la fin de son esquive il porte son avant-bras à hauteur de sa bouche et souffle au visage de Pétrus une haleine empestant le mauvais vin. Des particules noirâtres atteignent Pétrus au visage. Elles proviennent d’un bracelet en forme de serpent qu’Ulpius porte autour du poignet. 
 
Cléa poursuit son travail de sape et touche son adversaire à la jambe. Lorsque la lame de bois cingle le germain, la foule exulte. Arudès se met à boitiller légèrement. 
 
  
 
Lucius fait un peu de cinéma pour attirer du monde et augmenter les gains de Marcus. Il prétend être capable de lire l’avenir et deviner quels seront les vainqueurs. Il voit nettement Ulpius et Arudés gagner haut la main. Les paris vont bon train et les sommes mises en jeu montent. 
 
  
 
Axel abat sa carte évènement « Renow ». Un des spectateurs, venant lui aussi de Rome, reconnait Cléa et vocifère pour l’encourager. Rapidement, une partie de la foule se met à scander son nom. 
 
Ulpius prononce à nouveau quelques mots incompréhensibles, mais sur son visage se dessine une expression de surprise. Apparemment il n’a pas obtenu le résultat escompté. Arudés tente de déséquilibrer Cléa en lui assénant un coup de son bouclier. Le jeune femme pare facilement la manœuvre et contre-attaque aussitôt. Son épée claque à nouveau contre les côtes du germain. Ce dernier ne peut retenir un cri de douleur et la foule un cri de plaisir. 
 
  
 
Petrus cherche à toucher le bracelet au poignet d’Ulpius, mais l’égyptien bloque l’attaque sans difficulté. Cléa, enchaîne toute une série d’attaques bien placées qui touchent les côtes de son opposant. Un coup plus appuyé que les autres les fait céder. Arudés s’effondre en tenant ses côtes fracturées. La jeune femme lève son glaive en signe de victoire et crie son nom. La foule, extatique, le reprend. 
 
  
 
Ulpius qui a vu son binôme se faire mettre hors combat, se détourne de Pétrus et fonce sur Cléa en crachant un mot dans sa langue natale. Axel joue alors sa carte évènement « Reinforcment ». Le maître de jeu, narre comment une bande de gros bras au service d’Ulpius se lance à leur tour dans le combat (et accessoirement chacun des joueurs tire une carte supplémentaire). Le mouvement s’amplifie. Les spectateurs ne comprennent pas ce qui est en train de se passer. Rapidement une vague de panique s’empare de la foule. Des cris retentissent, des coups sont échangés entre parieurs … et un homme s’effondre, poignardé. Apparemment des germains ont profité du chaos pour régler définitivement une dispute. Des légionnaires qui assistaient au combat jouent des poings et du glaive pour faire dégager la place. 
 
  
 
Ulpius profite du début de la confusion pour prendre un peu de champ et adopter une posture défensive. Cléa lance une attaque éclair, sa spécialité (Axel obtient un succès avec un raise) et le touche en pleine poitrine (Ulpius est blessé). Il tombe avec la grâce d’un sac de grain. Elle se retourne et interpelle les trois esclaves d’Ulpius qui se dirigeaient dans sa direction. Son ton et son air farouche intimident les trois hommes qui reculent prudemment et évacuent leur maître. 
 
  
 
Marcus, le sourire aux lèvres, s’avance au centre de l’arène désertée et annonce officiellement la victoire du ludus Aquila. 
 
  
 
Une fois le calme revenu, à la lueur des torches, les esclaves changent officiellement de mains. Le ludus Aquila obtient 9 esclaves (6 mâles, 2 femmes et un enfant – parmi eux un homme et une femme sont mariés). L’une des femmes est la guerrière encagoulée qui avait attiré l’attention de Marcus. 
 
Revenir en haut
childeric maximus


En ligne

Inscrit le: 12 Juil 2012
Messages: 3 650
Localisation: Nice
Masculin

MessagePosté le: Mer 19 Mar - 10:46 (2014)    Sujet du message: [CR] World Wars Rome - Du Sang, des larmes et du sang Répondre en citant

Sauver Octavia


Le groupe rapatrie ses esclaves au camp et les enferme dans le chariot. Chacun a besoin d’une bonne nuit de repos. 
 
Marcus suggère à ses compagnons qu’aider à retrouver la fille du légat peut s’avérer profitable au ludus. Le légat est issu d’une famille noble et puissante.  
 
Pétrus et Cléa laissent leurs compagnons débattre du sujet et décident de redescendre au village écluser quelques chopines. 
 
L’argument de Marcus fait son chemin. L’appui d’une famille patricienne est toujours une bonne chose. Titus demande à Lucius de tenter une divination afin de savoir où est Octavia. Ce dernier accepte et commence à se préparer. Un esclave apporte une chèvre que Lucius sacrifie rituellement. Plongeant ses mains dans les tripes et le sang de l’animal, le devin regarde avec attention et se concentre. Il voit une montagne, un pic rocheux ayant une forme caractéristique ainsi qu’un camp fortifié. 
 
Alors que Lucius achève sa divination, une voix s’élève du chariot aux esclaves et raille les capacités du devin. C’est la guerrière encagoulée qui vient de s’exprimer. Marcus n’apprécie guère son ton rogue et s’approche du chariot. La femme, malgré sa cagoule, possède une présence indéniable. Elle s’exprime dans un latin excellent qui indique une très bonne éducation. Marcus refuse de perdre la face et interdit que l’on nourrisse les esclaves ce soir. 
 
  
 
Titus va voir le préfet du camp. Il veut localiser le pic rocheux que lui a décrit Lucius. La piste est maigre, mais il désire la suivre. Son ancien compagnon d’armes lui déroule les cartes dont il dispose. Sont nettement indiqués la forêt pratiquement impénétrable, les marais pestilentiels, la ligne de fortins bâtis récemment et plus loin les hautes montagnes, à environ deux jours de voyage. Si Titus cherche un pic spécifique, c’est là qu’il doit se rendre. Mais le Prafectus Castrorum lui conseille vivement de recruter un guide. Il peut, s’il le désire, lui mettre un auxiliaire germain à disposition. 
 
  
 
La nuit est fort avancée quand les héros se réunissent et font le point sur la situation. Ils décident unanimement de se rendre jusqu’au pic rocheux et, si les dieux leur sont favorables, retrouver Octavia. 
 
Revenir en haut
childeric maximus


En ligne

Inscrit le: 12 Juil 2012
Messages: 3 650
Localisation: Nice
Masculin

MessagePosté le: Mer 19 Mar - 10:47 (2014)    Sujet du message: [CR] World Wars Rome - Du Sang, des larmes et du sang Répondre en citant

Aux confins de l’Empire


Le lendemain, les membres du ludus Aquial préparent leur expédition. Ils emportent un animal de bât et pourront compter sur les conseils et les connaissances d’un auxiliaire germain qui va leur servir de guide. Titus et Marcus lui expliquent leur destination. Le jeune auxiliaire tique un peu. Il leur explique que ces montagnes sont connues pour leur malfaisance. Des légendes parlent d’une tribu qui, autrefois, sacrifiait des êtres humains. Le marécage a été, quant à lui, le témoin d’une grande bataille entre légionnaires romains et barbares germains. Ces derniers ayant été massacrés. 
 
  
 
Le groupe part en milieu de matinée et ne passe pas inaperçu. Les habitants du village les regardent partir. Certains ne se cachent pas pour faire des gestes censés contrer le mauvais œil. 
 
Axel joue sa carte « Epiphany » pour doter son PJ, Cléa, de la compétence « Pister ». Sous la conduite de Cléa et de leur guide le groupe avance bon train. Le soir, après une journée harassante, ils sortent presque de la forêt oppressante.  
 
Une fois le bivouac installé, Lucius refait une divination en sacrifiant un lapin. Il confirme qu’Octavia est en vie, seule et apeurée. Sa vision se précise, il la voit entourée de créatures terrifiantes : des hommes-loups ! La vision est interrompue d’un seul coup, comme si une force extérieure y avait mis un terme violemment ! 
 
  
 
Lucius récupère de sa transe et la discussion se focalise sur les hommes-loups et les légendes romaines. Le guide raconte qu’une tribu avait choisi le loup comme animal totem et dont les guerriers se faisaient passer pour des loups. A son attitude, les héros se demandent s’il ne cherche pas à se convaincre lui-même de cette version de l’histoire, un peu comme s’il cachait une vérité plus sinistre et plus effroyable. Par précaution, un tour de garde est arrêté. 
 
Revenir en haut
childeric maximus


En ligne

Inscrit le: 12 Juil 2012
Messages: 3 650
Localisation: Nice
Masculin

MessagePosté le: Mer 19 Mar - 10:48 (2014)    Sujet du message: [CR] World Wars Rome - Du Sang, des larmes et du sang Répondre en citant

La nuit de l’homme-loup


Marcus prend le premier tour de garde. Soudain il entend un craquement. Quelqu’un ou quelque chose vient de marcher sur une branche morte. Le bruit de pas se fait plus proche et il perçoit une espèce de jappement. Il sort de la zone illuminée par le feu de camp et se plaque contre un arbre.  
 
Une silhouette apparait. Elle est de taille moyenne et enveloppée dans un long manteau. De la capuche pointe un museau qui hume l’air en direction des dormeurs. La créature dégaine un poignard et se précipite vers Lucius. 
 
Marcus s’élance en hurlant et intercepte la créature. Il donne deux coups de poignard et fait hurler son adversaire. A sa grande surprise, quand la capuche tombe et révèle le visage de son opposant Marcus à un instant de surprise. Il ne porte pas de masque comme il l’avait supposé. La créature possède bel et bien un visage canin avec des yeux injectés de sang. Cette vision paralyse le romain (pas d’attaque pour sa prochaine action). La créature frappe mais sa lame crisse contre la cuirasse de Marcus. 
 
  
 
Cléa et la première à se dégager des bras de Morphée. Elle effectue une roulade tout en s’emparant de son épée et frappe la créature tout en se redressant. Le coup est terrible ! (adversaire secoué). Titus est le second à agir. Il empoigne d’une buche du foyer et défonce, dans un craquement sec, la gueule de la bête (Pascal ne lance pas dé mais abat la carte « Ace » qui lui octroie un succès avec un raise). La créature vacille et chancelle puis s’écroule face contre terre. 
 
  
 
Lucius la retourne sur le dos. Il s’agit bien d’un homme possédant une tête de loup ! Sous ses vêtements il porte un pendentif sur lequel on devine une chèvre stylisée. Cela lui fait penser au culte de la Magna Mater qu’il a connu en Britannia. La rumeur veut que les légions romaines aient été défaites par des guerriers secondés par les druides du culte de la Magna Mater. 
 
  
 
Cléa repère les traces de leur agresseur et désire les remonter. Marcus l’accompagne. Les autres restent sur place et disposent du cadavre de l’homme-loup. La piste s’avère facile à suivre au début mais au sortir de la forêt les choses se compliquent. En contrebas, au pied de la colline, débute le marécage. Cléa et Marcus rebroussent chemin. Il ne fait aucun doute dans leur esprit que la créature était seule et n’avait aucune intention de dissimuler ses traces. 
 
  
 
Lucius étudie attentivement le cadavre et cherche à comprendre comment une telle chose est possible. Il pense qu’il s’agit d’un homme qui a été transformé en loup. Titus conserve sur lui l’amulette et guette le retour de ses amis. 
 
  
 
Moins d’une heure plus tard ils réapparaissent et font part de leur découverte. Marcus assure que l’homme-loup est devenu comme fou en voyant le campement et que son attaque visait directement Lucius. Leur guide germain n’est guère rassuré. Avant de retourner se coucher le groupe jette un ciel au ciel. La comète est là ! Impulsivement Lucius arrache un des crocs de l’homme-loup et le brandit vers la comète en guise de défi. 
 
Revenir en haut
childeric maximus


En ligne

Inscrit le: 12 Juil 2012
Messages: 3 650
Localisation: Nice
Masculin

MessagePosté le: Mer 19 Mar - 10:48 (2014)    Sujet du message: [CR] World Wars Rome - Du Sang, des larmes et du sang Répondre en citant

Les marécages


Le réveil s’effectue dans le froid humide du petit matin. Le groupe se remet en marche et suit la piste jusqu’au marécage. Un brouillard le recouvre étouffant tous les bruits. Quand leurs jambes s’enfoncent jusqu’au mollet dans le sol spongieux et que chaque pas s’accompagne d’un bruit de succion, les héros comprennent qu’ils vont en baver. Transpirant abondamment, tirant et poussant leur mule, ils avancent. 
 
  
 
La brume persistante s’épaissit, déformant les coassements sporadiques qui hachent le silence. Malgré le temps qui s’est écoulé depuis la terrible bataille qui eut lieu dans ce marais, les restes des valeureux combattants qui tombèrent sont visibles. Des crânes aux orbites vides semblent suivre leur progression. Parfois, leurs pas lourds font craquer des os. L’odeur de putréfaction est intense. Le jeune guide est livide, presque tétanisé. Régulièrement des battements d’ailes leur font lever la tête, mais la brume ne dévoile rien des volatiles qui les survolent. 
 
  
 
Le temps s’écoule lentement, aussi poisseux et visqueux que l’air. Soudain, le sol devient plus ferme et une légère pente se dessine. Les premiers n’ont pas le temps de communiquer la nouvelle au reste de la colonne qu’un grand cri retentit à l’arrière du groupe. Titus se précipite et se jette au sol en tendant sa main au guide qui s’enfonce dans la vase. L’ancien gladiateur l’empoigne et commence à le tirer. L’auxiliaire, en pleine panique, hurle que quelque chose a cherché à le noyer. Il se débat tellement qu’il complique la tâche de Titus. Lucius tente de calmer l’auxiliaire tout cherchant, lui aussi, à le saisir. 
 
  
 
Non loin, sur le côté, Cléa et Marcus aperçoivent une épée fichée dans le sol avec deux bras encore accrochés à sa poignée. Autour d’eux, il semble que des choses se déplacent. Leurs yeux scrutent la brume agitée de mouvements lents. Elle reflue lentement et dévoile une vingtaine de cadavres, se tenant debout, une chaire grise accrochée à des os noircis, une lueur rouge dans leurs orbites vides et les phalanges crispées sur la hampe d’une lance. Pétrus est pétrifié. Chacun retient son souffle. La brume poursuit son mouvement de va et vient et enveloppe à nouveau les cadavres. Lorsqu’elle se dissipe à nouveau, les squelettes ont disparu. 
 
Titus et Lucius échangent un regard inquiet puis finissent d’extirper le guide son trou. Les autres, les nerfs à fleur de peau, les couvrent et adoptent une formation de combat.  
 
  
 
Titus propose que le groupe poursuive sa marche. Quelques heures plus tard, en poussant un soupir de soulagement, ils sortent enfin du marais et de son brouillard impénétrable. Le groupe devine dans le lointain un des fortins qui constituent la première ligne de défense du puissant empire romain. Après une courte pause et une solide collation ils se dirigent vers le fortin. Les nerfs du guide sont à deux doigts de lâcher. Les héros ne croisent aucun signe de vie. Ils progressent dans un silence digne d’un tombeau.  
 
Revenir en haut
childeric maximus


En ligne

Inscrit le: 12 Juil 2012
Messages: 3 650
Localisation: Nice
Masculin

MessagePosté le: Mer 19 Mar - 10:49 (2014)    Sujet du message: [CR] World Wars Rome - Du Sang, des larmes et du sang Répondre en citant

Le fortin


Le guide n’en mène pas large mais il ouvre la marche avec Cléa et Marcus. A l’approche du fortin ils constatent qu’une partie du mur s’est effondré. Un examen plus attentif révèle l’usage d’un bélier pour le fracasser. Il flotte dans l’air une odeur de fumée et de mort. Autour du haut mur de bois des cadavres de légionnaires jonchent le sol. D’après leur état, les éclaireurs déduisent que l’attaque a eu lieu il y a une semaine. Cléa repère un guetteur embusqué qui observe le groupe. Elle cherche à le contourner mais attire son attention. L’inconnu s’avère être un tout jeune guerrier qui n’est pas romain. Craignant qu’il ne s’échappe, Cléa parvient à faire diversion et permet à Marcus le prend à revers. Le jeune homme se retrouve avec une lame poignard appliqué fermement sur sa gorge. 
 
  
 
Le groupe se rejoint dans l’enceinte du fortin. Normalement, une structure de cet ordre comprend une trentaine de légionnaires. Cela correspond au nombre de cadavres en train de pourrir sur place. Un massacre !  
 
Lucius, un goût amer dans la bouche, s’approche d’un cadavre et entame un rituel afin de communiquer avec l’esprit du défunt. Après quelques longues minutes, le légionnaire se lève sous sa forme ectoplasmique. Un peu perdu, l’esprit raconte son histoire et l’attaque très bien coordonnée et organisée des germains. Il se rappelle avoir vu deux guerriers ennemis en tous points semblables qui se sont transformés en loup. Lucius comprend qu’il parle de jumeaux. Cette magie noire a semé la panique chez les légionnaires qui ont commencé à perdre pieds. 
 
Pour les autres, Lucius a les yeux révulsés et parle seul. Il semble s’adresser à un interlocuteur invisible. Aucun d’eux ne voit pas le fantôme du soldat.  
 
  
 
A peine sorti de sa transe, Lucius s’appuie sur les bras de ses compagnons pour se relever et repart en quête du cadavre de l’officier commandant la place. Il le trouve sans difficulté et recommence son rituel. L’esprit de l’officier n’est pas en mesure de fournir plus d’explications sur les jumeaux. Il analyse froidement la tactique des germains et raconte à nouveau l’attaque. L’objectif des germains était d’ouvrir une brèche dans la ligne des fortins. Pour cela ils n’ont fait aucun prisonnier. L’officier demande à Lucius d’organiser une cérémonie funéraire pour ses hommes et lui-même. Le devin accepte et laisse partir l’esprit. 
 
  
 
Romain abat sa carte « Power Surge » et permet à son personnage de récupérer tous ses points de pouvoir. 
 
  
 
Cléa et Marcus de retour avec leur jeune prisonnier et par le biais de leur guide, le font parler en lui faisant croire qu’il sera intégré au rite funéraire. Le guerrier leur apprend qu’une femme, une germaine, ancienne esclave d’Octavia, rassemble les tribus de la région. Elle se prétend druidesse et cherche à les unifier pour chasser les romains. Elle a fait enlever son ancienne maîtresse et compte bien l’immoler dès que les astres seront propices, plus précisément « quand le chariot tiré par le cheval rouge apparaitra » ! 
 
  
 
Titus demande à  Lucius si une conjonction astrale est prévue sous peu. La réponse est simple : « Oui ! Demain ! ». Les héros regroupent les corps des légionnaires et empilent du bois pour préparer le bûcher funéraire. Ils comptent y mettre le feu au retour du groupe. Pour l’instant, ils ne veulent pas compromettre leur mission en manifestant ouvertement leur présence. Leur prisonnier est proprement ligoté, assommé et enfermé dans la geôle du fortin. 
 
  
 
Le maître de jeu accepte que les joueurs conservent lerus acrtes évènement : 
 
Romain garde les cartes « Hidden Stash » et « Here Comes the Cavalry ». 
 
Pascal conserve les cartes « Hot Iron and Whsikey » et « Contact » 
 
Pierre garde les cartes «Not Today », « Unexpected Insight » et « Lucky Break » 
 
Laurent conserve les cartes « Spursed On », « Out Of The Frying Pane”  et « Second Wind ». 




La suite vendredi soir ...
 
Revenir en haut
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 466
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Mer 19 Mar - 14:49 (2014)    Sujet du message: [CR] World Wars Rome - Du Sang, des larmes et du sang Répondre en citant

Très très bon, comme d’habitude. Excellente tablée et histoire prenante et efficace.
Le CR restitue une réelle ambiance, j'avais presque la sensation d'être dans ce marécage, avec les cris des corbeaux qui passent ne vous frôlant les épaules... brrrrr... Quel conteur ce 001 !

Merci pour ce CR, CM !
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 466
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Sam 22 Mar - 19:59 (2014)    Sujet du message: [CR] World Wars Rome - Du Sang, des larmes et du sang Répondre en citant

Serait-il possible à notre bon 001 de nous faire part des détails de son travail de préparation pour cette campagne (les lectures que tu as faites, les films visionnés, le degré de rigueur historique, tout ça...). Parce que là, un cr pareil, une BD sur le thème dans les mains, des jeux sur le thème pas loin... ça démange Mr. Green
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
childeric maximus


En ligne

Inscrit le: 12 Juil 2012
Messages: 3 650
Localisation: Nice
Masculin

MessagePosté le: Dim 23 Mar - 11:05 (2014)    Sujet du message: [CR] World Wars Rome - Du Sang, des larmes et du sang Répondre en citant

Excellente partie vendredi.

6 jokers tirés par les joueurs !


Et je n'ai fait AUCUN snake eye !!!!!!!  Mr. Green




CR à suivre ... of course.
Revenir en haut
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 466
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Dim 23 Mar - 12:15 (2014)    Sujet du message: [CR] World Wars Rome - Du Sang, des larmes et du sang Répondre en citant

Je comprends mieux pourquoi tu veux continuer avec cet univers !

Blakkrall, qui a passé un temps fou à retrouver son supplément Gallia hier, au point de douter de l'avoir acheté
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
001


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 540
Localisation: Deadwood
Masculin

MessagePosté le: Lun 24 Mar - 09:59 (2014)    Sujet du message: [CR] World Wars Rome - Du Sang, des larmes et du sang Répondre en citant

Blakkrall a écrit:
Serait-il possible à notre bon 001 de nous faire part des détails de son travail de préparation pour cette campagne (les lectures que tu as faites, les films visionnés, le degré de rigueur historique, tout ça...). Parce que là, un cr pareil, une BD sur le thème dans les mains, des jeux sur le thème pas loin... ça démange Mr. Green


J'essaye de préparer tout ça pour cette semaine, mais tu risques d'avoir des surprises, sur ce coup, c'est plutôt fait à l'improvisation même si j'ai réfléchi un peu avant.
_________________
Question our methods, but not our motives...
Revenir en haut
MSN Skype
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 466
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Lun 24 Mar - 18:16 (2014)    Sujet du message: [CR] World Wars Rome - Du Sang, des larmes et du sang Répondre en citant

Merci, j'attends tout ça avec impatience. Même si je ne fais pas ça de suite, je me prépare des petits trucs sur le sujet histoire d'avoir de quoi proposer le moment venu (je dois d'abord finir mes histoires de Mousquetaires...)
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 466
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Jeu 27 Mar - 18:18 (2014)    Sujet du message: [CR] World Wars Rome - Du Sang, des larmes et du sang Répondre en citant

As-tu eu un peu de temps à me consacrer pour ça ? Mr. Green
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
childeric maximus


En ligne

Inscrit le: 12 Juil 2012
Messages: 3 650
Localisation: Nice
Masculin

MessagePosté le: Jeu 27 Mar - 19:08 (2014)    Sujet du message: [CR] World Wars Rome - Du Sang, des larmes et du sang Répondre en citant

Lui, je ne sais pas, mais de mon côté j'avance sur le CR  Mr. Green .
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:38 (2017)    Sujet du message: [CR] World Wars Rome - Du Sang, des larmes et du sang

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forums de l'ours Index du Forum -> Vos aventures extraordinaires -> Vos CR de parties Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com