forums de l'ours Index du Forum

forums de l'ours
Un forum dédié aux jeux de rôles des Livres de l'Ours et de ses comparses

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Sawo puis Cheap Tales] Arkeos

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forums de l'ours Index du Forum -> Vos aventures extraordinaires -> Vos CR de parties
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
guillaume


Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2013
Messages: 667

MessagePosté le: Dim 5 Mai - 02:30 (2013)    Sujet du message: [Sawo puis Cheap Tales] Arkeos Répondre en citant

Le beau temps revient, les joueurs vaquent ailleurs, donc à table réduite, nouveau jeu dont la finalité est de durer sur la période estivale. Et pour faire une pause dans les ambiances sombres, crades et torturées des autres jeux, mes joueurs ont demandé du pulp. Ca tombe bien j'ai Arkeos sous la main depuis des années, mais avec deux problèmes de taille :
- EW-system je n'aime pas et en plus c'est motorisé au D20 alors que je hais ce dé
- les scénarios sont ultra mal (d)écrits et nécessitent un gros travail de refonte


Pour le point 2 je verai plus tard. Quant au 1, je suis tiraillé entre d'une part Cheap Tales (enfin, ce que j'en ai retenu via Blakkrall) et SaWo que certains ici vendent tellement bien que ça m'oblige à lui laisser sa chance. On testera donc les deux systemes sur deux scénarios


A la table :
- Sean. Irlandais baroudeur, attiré par l'or et le plaisir du danger. 
- Etienne, reporter français, passionné de biologie et de bonne bouffe.
- Nathaly, petite fille d'un des plus grand archéologues du début de siècle. Elle cherche à comprendre comment il a disparu




Scenario 1
Intro in media res. 
Sean est accroché d'une main sur le toit d'un train filant à toute vitesse. De l'autre main il tient fermement Julia, une confrère belle comme l'enfer. A l'arrière, Nathaly est tenue en joue par deux allemands. Tandis qu'Etienne se cache du mieux qu'il peut vers la locomotive en évitant les tirs d'un ennemi. Le conducteur trouvant la mort d'une balle perdue, Etienne se précipite à sa place pour éviter que la machinerie surchauffe. Sean, de son coté, remonte avec Julia avant d’être attaqué par un allemand. Combat sur le toit. Etienne freine. Tout le monde est déséquilibré. Nathaly en profite pour pousser ses deux assaillants et se précipite vers la porte. Malheureusement elle trébuche en voulant sauter vers le wagon de devant. Ce qui lui permet cependant d'éviter un tir mortel. Dans une élan elle fonce sur l'allemand qui arrive et lui referme la porte sur le poignet, récupère l'arme, et descend le second. Sean finit de son coté par balancer son adversaire par dessus bord, avant de se plaquer au sol quand deux tireurs le visent lui et Julia. Les deux rampent vers le bord du wagon, puis entrent dans le wagon postal. Etienne, tout heureux d'avoir trouvé les freins, en oublie d'évacuer la pression, et le moteur s'emballe. Il entend le sifflement caractéristique d'un train, et en voit un qui arrive rapidement par derrière. Avec ses jumelles, il distingue des allemands armés. Pendant ce temps Sean et Julia ont traversé le wagon postal mais peinent à forcer la porte qui mène au prochain. C'est le moment que choisit un assaillant allemand pour leur tomber dessus depuis le toit. Un combat cac s'en suit. Sean se fait plaquer au sol et à moitié poussé par dessus bord, la tête frôlant presque les rails. Il s'en sort de justesse car Etienne en remettant les gaz provoque un acoup qui déséquilibre la prise de l'allemand. Ce dernier tombe du train. Julia en profite pour faire tomber l'assaillant suivant. A l’arrière Nathaly entre dans un wagon à bestiaux, suivie par un allemand. Elle affole les bêtes avant de s'enfuir direction la locomotive. Quelques minutes plus tard, tout le monde s'y retrouve, non sans s’être débarrassé d'un allemand supplémentaire et décident de décrocher l'ensemble des wagons pour les envoyer sur le train allemand.
Une semaine plus tard, Julia sort de la chambre de Sean. Ils sont à Boston. Hier ils ont remis la statuette au muséum de la ville. Ils profitent d'un repos bien mérité après tant d'aventures en Amérique du sud.


Scénario
Un mois plus tard le groupe est à Hanoi, dans un restaurant. Il fait chaud et moite. Alors qu'ils mangent dans un restaurant, un moine se dirige vers eux. Il tient un panier dans sa main droite, et semble terriblement essoufflé  Il s'écroule sur la table, un poignard planté entre les omoplates. Ses derniers mots sont "ramener... Lhassa....". Des pleurs. Dans le panier, un bébé de quelques semaines à peine. L'enfant à une étrange marque de naissance en forme de tatouage ésotérique sur le bras gauche. La lame qui a tué le moine est d'origine tibétaine d’après Sean et Nathaly. Etienne quant à lui soupire déjà à l'idée de rejoindre Lhassa depuis Hanoi; pas une ballade de santé... Effectivement, apres étude des cartes, le chemin le plus simple est de remonter sur la Chine, puis traverser vers l'Ouest en longeant les fleuves. Le matin du départ, Sean repère un étrange personnage qui semble les observer, mais n'arrive pas à l'attraper. L'homme est vif !
Là j'avais une étape de prete, et j'ai laissé les joueurs se débrouiller avec le reste du voyage. Comme Blakkrall à Mousquetaires & Sorcellerie, j'ai sorti les cartes voyages de Sieur LG. On a bien rigolé.


Etienne commence. La présence du bébé avec 3 occidentaux alerte les autorités frontalières qui décident de les arrêter  Les trois réussissent à s'enfuir sans tuer un seul militaire vietnamien (ils n'ont rien fait). Sauf qu'ils ne savent pas trop où ils sont. Ils distinguent un avion décoller et rejoignent donc un mini aéroport où, à cours d'argent et d'arguments, ils volent un hydravion. Quelques minutes plus tard, ils sont au dessus de la Chine, mais le réservoir ne semble pas très plein et c'est avec beaucoup de talents qu'ils amerrissent sur un fleuve.


Nathaly prend la main et annonce que le fleuve a subi une crue et que la route est impraticable. Ils bifurquent donc pour arriver dans un village de paysans, surpris de voir des occidentaux. Apres moult discussion avec la police locale et un pot de vin digne de ce nom, ils sont mis dans un transport local qui remonte vers Kunming (ce qui m'arrange sacrément). Là encore ils remarquent un homme qui les épie, mais n'arrive pas à l'attraper.


Pour la troisième étape je prends la main. Kunming. Pause près de la foret de pierre, un site impressionnant et labyrinthique. Alors qu'ils se demandent comment remonter vers Lhassa, une troupe d'homme en toges noires les attaquent. Le combat se déroule entièrement dans la foret de pierre, qui met à mal tout sens de la direction et des distances. Grand jeu de cache cache entre des assaillants rapides, agiles, armés et des pjs fatigués, et peu équipés. Sean tue deux ennemis en leur sautant dessus depuis un des pics qu'il a escaladé au mépris de la santé de ses mains. Il est cependant repéré par un troisième  qui se fait assommer par Nathaly, qui part ensuite se cacher. Etienne quant à lui attire l'attention quand le bébé se met à pleurer. Il entend clairement un des assaillants parler un dialecte tibétain. Ces derniers veulent capturer l'enfant et Etienne se fait rosser de belle manière  puis est secouru par Nathaly armée de pierres qu'elle lance de toutes ses forces. Ses efforts paient puisqu'un assaillant s'écroule assommé. Le dernier d'entre eux essaie toujours d'arracher l'enfant des bras d'Etienne, qui dans un effort surhumain sort de son sac sa dernière bouteille de brandy et lui explose sur le crane......


Lorsque Sean prend la main sur la narration, une semaine a passé. Ils remontent vers Lhassa en compagnie de guides, mais se retrouvent bloqués par un déluge. Ils se réfugient dans une grotte, dans laquelle ils trouvent des bouddhas effacés par le temps et le vent sont encore presque visible par endroit sur la roche. Le lendemain, le ciel est de nouveau bleu et ils reprennent leur route avant d’être de nouveau assaillis par les hommes en noir. En sous nombre, les pjs fuient à toutes jambes dans les montagnes, mais sont rattrapés et fait prisonniers. Au passage, Sean a failli y laisser sa vie en tentant un superbe mais téméraire saut dans le vide pour s'accrocher à une paroi d'où il pourrait tirer sans peine sur les ennemis :D


Quand ils reprennent connaissance ils sont attachés, par les poignets au mur, dans une salle humide. Devant eux, dix hommes en noirs sont en pleines litanie tandis que le bébé pleure. Tout résonne sur les murs, rendant le bruit infernal. Mais comme le dit Etienne, c'est une bonne chance car on ne va pas les entendre tenter de s'évader. Nathaly annonce qu'elle a tjs un couteau caché sous sa robe et qu'elle sait qu'il est toujours là. Sauf qu'elle ne peut pas l'atteindre. Sean va donc se balancer pour pousser Nathaly avec les jambes, afin que cette derniere ait assez d'élan pour attérir les jambes sur les épaules d'Etienne. Charge à lui, d'aller chercher le couteau avec le dents sous la robe de Nathaly. Plan improbable j'en conviens, mais tellement innatendu que j'ai laissé faire. Etienne laisse ensuite le couteau tomber au sol, le saisit de ses pieds puis exécute une magnifique figure de gym pour aller couper ses liens. Le jouer a eu une chance insolente aux dés ! Libérés rapidement, les pjs se saisissent d'armes blanches laissées tout proche et attaque direct en backstab. Avant que le combat commence, 3 hommes en noirs sont déjà au sol. La suite est un joli combat au sabre, avec roulades, sauts de table en table, fumble, et un superbe lancer de sabre des 10m dans le dos du chef des ennemis au moment où il levait sa main pour abattre une dague sur le bébé !


En arrivant à Lhassa, les pjs sont acceuillis en héros par les moines de la ville, qui leur expliquent que le bébé est une réincarnation d'un moine réputé pour sa grande sagesse et ses grands pouvoirs magiques. Pour leur peine, ils se voient offrir une antique statuette de bouddha, qui fera le bonheur d'un musée d'apres Etienne, ou d'un collectionneur richissime ajoute Sean :D le débat n'a pas été conclu puisqu'on a stoppé là dessus.


Tout ça constitue deux petites séances, création compris.
Comme l'utilisation des cartes de voyage ne le stipule pas, je n'ai pas motorisé sous Cheap Tales mais sous SaWo. Je ne suis pas totalement conquis (j'suis normand, donc un peu dur à faire changer d'avis), mais j'avoue que ça tourne vite et bien. J'ai du me référer 2-3 fois au bouquin, mais ce dernier est concis et le systeme ne propose pas des dizaines de sous systeme selon la situation. Prochaine étape, motorisation Cheap Tales.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 5 Mai - 02:30 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kobayashi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 3 501

MessagePosté le: Dim 5 Mai - 09:56 (2013)    Sujet du message: [Sawo puis Cheap Tales] Arkeos Répondre en citant

Quelque soit le système je pense que vous êtes partis pour bien vous amuser !  Okay
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
childeric maximus


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2012
Messages: 3 676
Localisation: Nice
Masculin

MessagePosté le: Dim 5 Mai - 15:27 (2013)    Sujet du message: [Sawo puis Cheap Tales] Arkeos Répondre en citant

Déjà, merci pour le CR.
Je vois qq scènes bien sympas à récupérer  Mr. Green


Sinon, comme Koba, quelque soit le système, tu tiens le bon bout. 


j'attends la suite !  Okay
Revenir en haut
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 622
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Dim 5 Mai - 15:52 (2013)    Sujet du message: [Sawo puis Cheap Tales] Arkeos Répondre en citant

J'hésite à lire ce CR qui me fait foutrement envie, mais comme je ne sais pas si je jouerai un jour cette aventure...

En tout cas content de voir que les CT tels que je les propose te fassent envie !
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
guillaume


Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2013
Messages: 667

MessagePosté le: Lun 6 Mai - 09:48 (2013)    Sujet du message: [Sawo puis Cheap Tales] Arkeos Répondre en citant

 
Citation:
En tout cas content de voir que les CT tels que je les propose te fassent envie !
Ce n'est pas mon système rêvé dans l'absolu, mais dans le genre pulp je le trouve vraiment bon et il une très bonne synthèse de plein de choses sympa; et je suis séduit par la liberté de création (les aspects surtout, alors que mes joueurs bloquent dessus). Ceci dit je vais m'en servir sans avoir les règles, donc ça sera une version réduite.

Concernant la partie, je trouve ça épuisant de tenir un rythme enlevé. Les scènes d'action ne me gênent pas spécialement ni la débauche de cascades, car en général je maitrise peu ou prou comme ça à tous les jeux, mais clairement minimiser les pauses et moments calmes c'est ardu car ça enlève ce précieux temps de réflexion utile à tout mj pour recadrer / repenser les choses; difficulté amplifiée avec le fait que rien n'est préparé et soumis à l'aléatoire des idées des joueurs (les cartes voyage). Mais j'aime bien cette narration partagée (qui prépare les joueurs au jour où je leur sortirai AW).

Prochaine grosse difficulté : refondre les bonnes idées de la campagne Arkeos, virer les scories, et relier le tout à l'histoire de Nathaly (qui me servira de pivot de fond).

Et Blakk, tu peux lire le CR. Peu de chances que je fasse rejouer. Je n'aime pas trop ça, car souvent je reste bloqué sur le déroulement de la première partie et ce qui se passe avec d'autres joueurs me frustre :D
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 622
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Lun 6 Mai - 18:54 (2013)    Sujet du message: [Sawo puis Cheap Tales] Arkeos Répondre en citant

Je peux te passer mon petit livret vendredi prochain si tu veux, c'est un résumé des règles de base.
Quant à ton CR, je prendrai le temps de le lire à tête reposée.
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
guillaume


Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2013
Messages: 667

MessagePosté le: Ven 10 Mai - 13:19 (2013)    Sujet du message: [Sawo puis Cheap Tales] Arkeos Répondre en citant

Suite avec une petite séance rapide. Le système passe sous CT (ou approchant).
 
Scénario 2 : les larmes de la Tsarine
Pas d’introduction pré générique. Je le regrette, mais j’étais court niveau temps.
 
Deux mois ont passé depuis le retour des aventuriers d’Amérique du Sud. Chacun de leur côté ils reçoivent une lettre et un généreux paquet de dollars. Le message leur demande de venir à une date précise dans un restaurant de Berlin et que leur aide sera appréciée à sa juste valeur. La signature est un simple J. Comme l’écriture est féminine, Sean pense directement à Julia, fait son sac et achète un billet Boston-New York. Nathaly de son côté téléphone à Etienne pour prendre des nouvelles et apprend qu’il a aussi reçu le message. Ils se donnent rendez-vous à New York pour prendre un vol direction Londres. Bien entendu, sur place ils croisent Sean et font donc route ensemble jusqu’à Berlin. Un voyage simple. Vol NY-Londres. Train pour Portsmouth. Traversée en ferry. Train pour Paris, puis train pour Berlin. De quoi arriver la veille du rendez-vous. Sean rend visite à un ami et revient avec une liasse suspecte de dollars, alors que Etienne décide d’aller visiter un musée, où il croise un biologiste avec qui il a fait ses études. La conversation tourne autour d’une espèce rarissime de scarabée dont le professeur vient de trouver trace dans des écrits sur bois en provenance directe d’Afrique centrale. (note de MJ pour plus tard, pour réutiliser ceci lorsque la campagne passera par l’Afrique).
 
Le lendemain soir, tout le monde se rend à l’heure au rendez-vous. Restaurant chic, ambiance feutrée, un pianiste joue dans un coin. 10 mn plus tard arrive un homme habillé avec des raccords couleurs d’un gout douteux et une tignasse ayant probablement sa propre vie. Il se présente comme étant le professeur Edward J Laurence de l’Université d’Ohio. La joueuse de Nathaly me dit alors qu’il connait son grand père (fil rouge background de la campagne) et qu’ils ont travaillé ensemble au début du siècle. Idée reçue, et donc le début du repas se déroule sur fond d’anecdotes archéologiques. Mais ils sont coupé par Sean alors que le plat principal arrive. Pourquoi ce rendez-vous, et pourquoi est-ce lui qui se présente alors que le message émanait d’une femme ? J Laurence enchaine donc sur un cours d’histoire au sujet de Raspoutine, sa supposée puissance magique et son invulnérabilité due à une croix. Croix disparue pendant la révolution mais qui viendrait de faire une réapparition lors d’une vente aux enchères à Varsovie. Lui, dit-il, n’est là que parce la belle Julia lui a demandé de l’aide en sa qualité d’expert sur les pays slaves. D’ailleurs, elle est en retard mais devrait arriver sous peu et expliquer ce qu’elle attend des aventuriers.
 
Du coin de l’œil, Sean et Etienne captent l’arrivée de deux hommes habillés en long manteau de cuir noir, qui parlent au chef de rang, puis se dirigent vers eux. Une carte évènement est jouée par Sean. Un serveur passe à côté de lui avec une soupière remplie sur un plateau d’argent. Lorsqu’un des hommes en noir lance un « Professeur Laurence, Police allemande », Sean se lève, bouscule le serveur et fait en sorte d’envoyer le contenu de la soupière sur ce dernier. Etienne quant à lui attrape le prof par le bras et se dirige aussi vite que possible vers la porte de la cuisine. Nathaly quant à elle ne capte pas rapidement la situation et se rend compte que quelque chose ne va pas lorsque le second agent allemand lui met la main sur l’épaule. Dans un magnifique geste, elle le fait basculer sur la table, brisant celle-ci en deux, puis se lance elle aussi vers les cuisines, d’où débarquent malheureusement deux autres agents qui leur coupent la retraite. Sean, en pleine course, choppe un chariot roulant et en plein élan se jette dessus direction ceux-ci, pour les heurter de plein fouet. Le chariot bascule et il fait une chute en avant qui le sonne quelque peu. Etienne entre dans les cuisines avec le professeur, au moment où un des agents en salle fait un tir de sommation, dont l’effet est d’affoler la clientèle ; qui se rut vers la sortie dans un désordre pas très allemand. Nathaly enjambe un des allemands à terre mais ce dernier lui attrape la cheville, et elle bascule contre un plan de travail, la main droite à quelques millimètres d’une plaque brulante. Son adversaire se relève et tente de l’immobiliser, avant de recevoir un crochet du droit d’Etienne, qui finit par lui faire tomber dessus le contenu en porcelaine d’une étagère proche. Nathaly relève Sean et tous filent vers la porte de service, pour déboucher dans une ruelle dans laquelle ils sont accueillis par deux coups de feu. A leur gauche à une cinquantaine de mètres deux agents le somment de s’arrêter. Désobéissants, ils filent vers la droite et une voiture s’arrête en dérapage à côté d’eux. « Je vous dépose quelque part chers amis ? ». La voix charmante est l’image de sa propriétaire, la magnifique Julia. Tout le monde embarque sous les coups de feu et une poursuite débute lorsque une berline de la police les prend en chasse. Échange un peu vain de coups de feu. Sean va être à court de munitions. La belle blonde ne conduisant pas super bien, Etienne décide de prendre la place du conducteur pendant la poursuite. Leur voiture fait une embardée, racle la façade d’un immeuble, mais est redressée à temps pour éviter une piétonne et son enfant. Nathaly sort une carte évènement et décide qu’ils coupent de justesse la route du tramway. Les policiers n’ont pas le temps de freiner et s’encastre dedans.
 
30 minutes plus tard, les personnages se sont arrêtés en rase campagne. Julia s’allume délicatement une cigarette après avoir langoureusement embrassé Sean sous le regard désapprobateur de Nathaly (merci les joueurs de me filer des pistes). Elle leur raconte qu’elle a repéré le coffre censé contenir la croix de Raspoutine dans le catalogue d’une vente aux enchères select de Varsovie. Dans les acheteurs potentiels elle a reconnu Vladimir Iliouchine, un militaire russe d’une section s’intéressant aux légendes et objets occultes. Etienne et Sean décident de le connaitre. Le premier pour l’avoir croisé au Laos. Le second pour avoir été son adversaire au Pérou. Il en garde d’ailleurs une cicatrice. Persuadée que la croix serait une arme dans les mains des russes, Julia a décidé d’en voler la clé qu’elle savait gardée dans un autre endroit de la salle des ventes. Nathaly est alors persuadée qu’elle parle de la poche du commissaire-priseur et en déduit des choses pas reluisantes dont elle fait part à Etienne. Le coffre est maintenant dans les mains des russes, et gardé dans l’ambassade de Russie à Varsovie. Elle demande l’aide des aventuriers.
 
Fin
Ce qui fait un long résumé pour pas beaucoup de temps de jeu :D


Sur le système, j'aime bcp et les joueurs encore plus. La mécanique est simplissime, les points d’héroïsme ont été dépensés, et les cartes événements ont leur petit succès. Et surtout ils trouvent que leurs personnages sont finalement mieux caractérisés par les aspects et métiers que par la liste de compétences sous SaWo.

Dans les bons points, je crois que je n'ai pas à pousser mes joueurs à faire les choses de manière spectaculaire ou héroïque. Ça reste du poncif du genre, mais ça fonctionne bien. Et ils ont plutôt bien pris le fait que je leur laisse broder un peu de narration sur pas mal de points. Ils ont été surpris quand je leur ai demandé de décrire le restaurant, mais après ils ont adopté le principe. Ce qui me donne des pistes de scénarios sans avoir à me creuser la tête....




Sinon je cherche une musique dans l'esprit pulp pour sonoriser le générique (je compte faire une intro à chaque partie, puis générique et enfin scénario). Des idées ? parce que j'avoue que je sèche...... quelque chose de court, dont la phrase musicale se retient facilement, mais qui ne soit pas connoter classiques cinéma du genre (donc pas de générique Indiana Jones)


 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
guillaume


Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2013
Messages: 667

MessagePosté le: Dim 26 Mai - 01:07 (2013)    Sujet du message: [Sawo puis Cheap Tales] Arkeos Répondre en citant

Suite des Larmes de la Tsarine


Pré-générique : j'étais frustré de ne pas en avoir mis la dernière fois. Là comme ce n'est pas un début de scénario, je ne pouvais pas faire jouer une intro complète, donc la joueuse d'Etienne a été nominée pour raconter la séance de la derniere fois avec quelques pré-requis :
- les moments importants
- une vision subjective
- pas d'info balancée, mais des morceaux de scènes racontées
- pas plus de 1mn (avec préparation)
Une intro de série tv quoi !


Générique : j'ai enfin trouvé mon morceau pour le générique. Il s'agit du Main Title du film Sky Captain & the world of Tomorrow. Ça a le mérite d’être dans le ton et en plus c'est court !


Scénario :
Ellipse. Les personnages sont dans le train direction Varsovie. Petit coup de stress quand le train s’arrête à la frontière. Des policiers allemands sont là, mais ce sont ceux de Pologne qui montent, pour vérifier les passeports.
A Varsovie, les personnages prennent une chambre dans le grand hôtel central. Luxe, calme. Nathaly s'écroule comme une masse, tandis qu'Etienne va au bar et discute avec le professeur. Ce dernier se met au piano et entame un morceau polonais. Sean de son coté utilise une carte et va draguer la splendide hôtesse d’accueil. Il veut juste la séduire et ne pas conclure, histoire d'avoir une carte repli / aide en cas de nécessité. Il finit par rejoindre Etienne et les deux comparses passent une partie de la nuit à gouter la totalité des types de vodka disponibles au bar. Le lendemain, ils écopent pour la peine d'un -1 à toutes leurs actions grâce à leur jet de vigueur loupé (peu aidé par des failles comme estomac fragile, ne refuse jamais un godet....)
Au petit déjeuner, ils décident de se séparer pour arpenter la ville et voir comment entrer à l'ambassade. Nathaly accompagnera Julia pour faire le tour des hôtels et bars et pister les soldats russes, tandis qu'Etienne et Sean iront à l'ambassade.

Sur place, ils entrent sous le prétexte d'une demande de visa. Tout en inspectant la sécurité (importante) des lieux ils croisent deux soldats au port non réglementaire, qui s'échangent des blagues. Sean tente une approche mais se fait rembarrer. En sortant de l'ambassade le joueur de Sean me demande si dans le cas où chaque joueur claque 1 point d’héroïsme, cela peut permettre qu'ils croisent dans la cour des fourgonnettes venant livrer les provisions pour une soirée mondaine organisée le soir même par l'ambassadeur. Demande acceptée, donc ce soir l'ambassadeur reçoit.

Coté ville, Nathaly repère un militaire russe arrivant vers elles. Il ne les a pas vu, et Julia panique à moitié, rentre dans un magasin pour se cacher. D’après elle, c'est un des lieutenants d'Ilouchine. Apres s’être assurée qu'il avait continué son chemin, elles rentrent directement à l’hôtel, rejointes peu de temps après par Etienne et Sean. En discutant des événements, Nathaly leur apprend que l'ambassadeur du Royaume Uni en place à Varsovie est un ami de sa famille et qu'il pourrait leur permettre d’être invité le soir. Au moment où le groupe décide d'aller le rencontrer, Sean se rend compte que quelqu'un les observe. En sortant son miroir afin de se remaquiller, Nathaly confirme qu'il s'agit du russe qu'elles ont croisé en ville. Rapidement, le groupe décide de lui tendre une embuscade. Ils sortent donc, direction le château et les vieux quartiers, et au détour d'une venelle, Etienne lui tombe dessus par derrière (grâce à une carte initiative remportée) et l'endort au chloroforme. Malheureusement il en beaucoup trop mis et le soldat n'est pas prêt de se réveiller. S'ensuit un cafouillage sur quoi en faire, et ils décident de le planquer dans un tonneau au fond du ruelle.

A l'ambassade du Royaume Uni ils sont reçus avec honneur par Mr l'Ambassadeur, qui après quelques hésitations, donne son accord pour leur obtenir un sésame à la soirée russe. Sur le chemin du retour, Nathaly et Sean passent voir la soldat russe, qui commence à sortir du coltar. En jouant une carte, Nathaly lui fait avouer sans mal qu'Ilouchine garde le coffret dans sa chambre, sous bonne garde. Le militaire avoue aussi qu'ils sont censés repartir demain matin pour la Mère Russie. Comme le confirme Sean, c'est donc ce soir, ou jamais !

Fin



Séance courte dans laquelle ça n'a pas beaucoup avancé. Les joueurs - et moi aussi d'ailleurs - étaient en mode léger et il y a eu un paquet de sorties de pistes à base de blagues foireuses. Le top étant toutes celles faites quand deux joueurs ont entendu jus d'orange à la place de J Laurence dans la phrase J Laurence s'assoit à coté de vous. C'est parti assez loin, et ma préférée étant : c'est normal qu'il y ait du jus d'orange, Arkeos c'est un jeu plein de pulp !


Coté système, rien à dire. Ça tourne bien, les failles ont été utilisées par deux joueurs, mais en même temps il n'y a pas eu énormément de jets de dés. L'utilisation des cartes fonctionne, mais j'en suis encore à me demander combien je dois en donner par séance. Là c'était 5, mais je n'ai pas l'impression que ca permet un bon panachage. A voir (Blakkrall a le même souci à M&S)
Par contre, le coup de l'intro en mode narratif, ça a jeté un froid de quelques secondes et le résultat n'a pas été grandiose. La prochaine fois je m'y collerai pour montrer ce que je veux.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 622
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Dim 26 Mai - 08:08 (2013)    Sujet du message: [Sawo puis Cheap Tales] Arkeos Répondre en citant

J'adore le coup du jus d'orange !

Pour les cartes, c'est vrai que c'est point pas facile...
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
childeric maximus


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2012
Messages: 3 676
Localisation: Nice
Masculin

MessagePosté le: Dim 26 Mai - 13:35 (2013)    Sujet du message: [Sawo puis Cheap Tales] Arkeos Répondre en citant

Excellent !


Bravo à la tablée ! 
Revenir en haut
guillaume


Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2013
Messages: 667

MessagePosté le: Lun 14 Avr - 15:46 (2014)    Sujet du message: [Sawo puis Cheap Tales] Arkeos Répondre en citant

Suite des opérations, à peine 1 an après la dernière séance en date..... Je n'ai que 3 joueurs à cette table et je n'arrive pas à les réunir !! Résultat des courses, j'ai largement écourté le dénouement du scénario en cours (voir plus haut pour le résumé). Ce qui ne fut pas un mal puisque j'ai pu le caser en une soirée, et - roulement de tambours - enchainer sur un autre scénario le vendredi suivant. Oui, 2 séances en 2 semaines. A peine croyable.

Les larmes de la tsarine (suite & fin)

Se mettant d'accord pour subtiliser le coffret des mains d'Ilouchine en pleine ambassade Russe, le temps de la soirée cosmopolite organisée par Mr l'ambassadeur, les pjs mettent leur plus belle tenue et se préparent à affronter le pire des dangers : une soirée mondaine.

Comme je suis un mj en mousse, j'avais oublié le jeu Musar de LG (merci Blakk de me l'avoir fait tester), mais j'ai quand même décidé de faire passer une partie du scénario en narration partagée. J'explique le principe aux joueurs (tu décris un truc qui se passe avec obligation que ça débouche sur quelque chose d'utile et jouable), j'ai le droit à des gros yeux en retour, mais tant pis.

Ma première victime est la joueuse d'Etienne. Peu à l'aise dans la foule, son personnage perd de vue le professeur J Lawrence et se retrouve par hasard pile en face de Mr l'Ambassadeur. Il se présente donc, et remarque que sa femme n'a pas l'air à l'aise. Elle jette des coups d'oeil furtifs vers quelques invités qu'Etienne pense, vu leur carrure, être des acolytes d'Ilouchine. Et quand ce dernier arrive, tout sourire, Mme l'Ambassadeur prétexte un impondérable et s'en va. Etienne est présenté à Ilouchine et les deux se jaugent. Puis il regagne le bar où il retrouve le professeur en très charmante compagnie (2 bombes slaves). Un peu jaloux, il décide néanmoins de garder un oeil sur les mouvements des acolytes.

La joueuse de Nathaly prend la main et ba puis ca - fouille. Je prends rapidement la main, et elle se fait aborder par un charmant jeune homme qui l'invite à danser. Etienne pense qu'il est un acolyte d'Ilouchine et invite une femme à danser et essaie de s'approcher le plus possible de Nathaly pour lui soufler l'info. Danse endiablée, ronde fatiguante, et Nathaly comprend que son partenaire de danse est alcoolique. Elle prétexte néamoins un mal de pieds pour arreter de danser. Le militaire lui propose alors de l'emmener à la salle de bain pour qu'elle puisse enlever ses chaussures et reposer ses pieds. Elle accepte, et la joueuse ajoute que le lieu est tout proche du bureau d'Ilouchine.

Le joueur de Sean décide de se mettre en retrait et écoute les conversations. Il joue en plus une carte qui lui permet de récolter des informations dans une telle situation. Il apprend vite qu'Ilouchine doit faire un discours, que la femme de l'ambassadeur est en froid avec ce dernier depuis que ses hommes ont saccagé une partie de l'aile est dans une soirée vodka et qu'un ou plusieurs représentants de l’Allemagne seraient ici.... Apercevant Nathaly partir à l'étage avec son chevalier servant, il tente de les suivre mais se fait interdire le passage. Le joueur décide alors que Julia vient le voir, l'embrasse à pleine bouche et accuse alors un invité de la draguer avec insistance. Sean joue le jeu, intimide l'homme, puis en frappe un troisième qui lui intimait l'ordre de bien se comporter. Une mini bagarre éclate, les gardes de l'escalier s'y précipitent, et Sean réussit tant bien que mal  à s'éclipser à l'étage.

Je reprends la main avec les infos ainsi distillée et en demandant comment utiliser ça.
Coté salle de bain, le militaire tente l'approche subtile pour embrasser Nathaly, mais comme cette dernière ne donne pas suite, il force le destin en la plaquant au mur et lui tenant fermement les mains. Nathaly tente de se débattre, et Sean arrive à temps en assommant l'impoli. Ils se dirigent alors vers le bureau d'Ilouchine, ouvrent la porte et en fouillant, trouvent un coffre. Sean utilise ses talents pour le forcer et s'empare du coffre.

Pendant ce temps dans la salle de réception, Ilouchine commence son discours. Il parle de la grandeur de la mère patrie et tout ce genre de trucs. Nathaly fait discrètement signe à Etienne qu'il est temps de partir et celui ci récupère en chemin le professeur et Julia. Tout le monde sort de l'ambassade. Étienne, Nathaly et le professeur montent dans leur voiture tandis que Sean et Julia dans la seconde. La première voiture arrive au point de rendez vous au petit matin. Sean, lui, se réveille au volant, la tete un peu vaporeuse. Il n'a plus le coffret et son dernier souvenir est Julia sortant une flasque de sous sa jupe et lui en proposant une rasade. Une belle utilisation fair play de son aspect l'alcool a meilleur gout que la flotte ! Dans sa poche un mouchoir avec les traces au rouge à lèvres de la bouche pulpeuse de Julia.

Il se fait réprimander par le reste du groupe et tout le monde décide de partir rapidement. Le professeur étant le chainon manquant pour l'ouverture du coffre (Julia ayant la clé et le coffre), les joueurs décident de lui payer une traversée transatlantique et le cacher chez un contact de Sean.

Fin


Pour la suite je comptais enchainer sur la vraie campagne Arkeos. Mais après relecture, je ne vois pas ce que je peux en faire. C'est extrêmement mal écrit (en gros ce n'est pas un scénario mais un CR), c'est incompréhensible et les bonnes idées sont noyées dans un flot de trucs nuls.
J'ai donc passé la semaine d'avant à compiler des légendes au sujet de destinations où je veux envoyer les joueurs (Egypte, Bolivie, Antartique, ......) et trouver un point pour relier tout ça. J'avoue avoir fait la fainéant et choisit l'Atlantide. La trame sera donc simple pour cette campagne : une voyage au tour du monde révélant l'existence d'une civilisation disparue ayant laissé des indices pour retrouver leur Cité Merveilleuse. Avec les nazis en antagoniste principal et un dilemme de fin ressemblant à "détruire Atlantide pour éviter que les Nazis mettent la main sur un artefact puissant, ou préserver cet eldorado archéologique et l'étudier en profondeur pour découvrir maints secrets"
A l'heure actuelle, je n'ai evidemment rien de précis pour le déroulement et ai décidé de placer une introduction ouvrant la voie sur 3 destinations possibles, l'ordre étant au choix des pjs.


Franken-momie
(sur la base d'une découverte archéologique récente en Ecosse)

Nathaly rend visite à sa grand mère dans la manoir familial écossais. La vieille dame vit seule, entourée de domestiques, et adore voir sa petite fille. Récemment elle a acceptée la requete d'un vieil ami de son défunt mari (un archéologue très réputé, mystérieusement disparu) et des fouilles ont lieu au nord de sa propriété (+1H de cheval du manoir quand meme).

Mené par deux spécialistes de la civilisation picte, le chantier acceuille aussi Sean, engagé comme ouvrier spécialisé mais aussi garde. Un matin, le trio déterre une roche avec la fossile d'un insecte géant. Sean pense qu'il s'agit d'une sorte de blatte mais est incapable de l'identifier. Il propose à ses collègues de faire venir son ami Etienne, entomologiste réputé. Ce dernier met 2 jours pour arriver depuis Paris. Durant ce laps de temps, le temps se dégrade, et Nathaly entend parler des fouilles et s'y rend. Elle y retrouve Sean, apprend la venue d'Etienne et décide d'inviter tout ce monde pour une soirée au manoir.

La soirée est alcoolisée (mais avec de l'alcool de tres bonne qualité), le repas est délicieux, la grand mère se révèle sympa et les histoires sur le papy archéologue ne manquent pas de piquant. Etienne trouve quand meme le temps d'étudier le fossile et est étonné d'y reconnaitre une blatte de Madagascar. La bete n'étant pas du tout endémique de l'écosse (!!), en trouver un fossile dans un chantier d'une supposée ruine picte est plus qu'intriguant. C'est donc tôt le lendemain que le trio retourne sur le chantier pour le continuer. Une structure du type mur en pierres est rapidement mis à jour et Nathaly s'etonne de sa forme rectangle alors que généralement les habitats pictes sont circulaires. Le jour d'après, les fouilles mettent à jour un squelette adulte en position fœtale. Il n'est pas encore totalement déterré que deux choses sont remarquables :
- le crane a des dents en joyaux et la boite crânienne surdevelopée
- le crane est celui d'un homme tandis que les hanches sont celles d'une femme

Nathaly est surexitée car avant de disparaitre son grand père avait mis la main sur un crane similaire dans la jungle colombienne. Elle décide de rentrer au manoir pour chercher dans les notes de l'archéologue. Etienne l'accompagne. Sean quant à lui s'y rend aussi, mais juste pour passer un coup de téléphone à ses employeurs de l'Université de Londres pour demander du matériel supplémentaire. Il revient ensuite au camp et veille toute la nuit

A suivre

Ce fut un scénario posé, avec bcp de RP. J'avais comme note d'intention d'Arkeos de maintenir un rythme élevé, mais mes vieilles habitudes ont repris le dessus. Ceci dit mes joueurs ne s'en plaignent pas et ça a laissé le temps de poser certaines de la campagne à venir, en particulier le grand père de Nathaly. La joueuse m'ayant envoyé un historique sympathique et ouvert (la disparition, le crane avec les dents en pierres précieuses...) agrémenté de photos, j'ai envie de l'exploiter comme toile de fond.
Sur le coté mécanique de la partie, peu de jets de dés au final et seulement 3 cartes jouées.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
childeric maximus


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2012
Messages: 3 676
Localisation: Nice
Masculin

MessagePosté le: Lun 14 Avr - 15:59 (2014)    Sujet du message: [Sawo puis Cheap Tales] Arkeos Répondre en citant

Merci pour ce CR.


Comme tu as réuni tous les ingrédients pour une campagne épique, j'espère qu'il ne faudra pas attendre un an pour la suite.  Mr. Green
Revenir en haut
Kobayashi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 3 501

MessagePosté le: Lun 14 Avr - 16:33 (2014)    Sujet du message: [Sawo puis Cheap Tales] Arkeos Répondre en citant

En plus l'Altlantide ce ne sera jamais cliché (et le Disney qui est sorti dessus est vraiment très bien et très pulp avec une belle galerie de PNJ et pas une seule chanson à l'horizon, si ça peut t'aider...).
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:42 (2017)    Sujet du message: [Sawo puis Cheap Tales] Arkeos

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forums de l'ours Index du Forum -> Vos aventures extraordinaires -> Vos CR de parties Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com