forums de l'ours Index du Forum

forums de l'ours
Un forum dédié aux jeux de rôles des Livres de l'Ours et de ses comparses

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[L'Anneau Unique] Ma campagne plus ou moins officielle

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forums de l'ours Index du Forum -> Vos aventures extraordinaires -> Vos CR de parties
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
trickytophe


Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2013
Messages: 213
Localisation: Cannes
Masculin

MessagePosté le: Mer 6 Mar - 11:33 (2013)    Sujet du message: [L'Anneau Unique] Ma campagne plus ou moins officielle Répondre en citant

Salut à tous, 
 
Je vous file un CR de ma campagne actuelle à L'Anneau Unique. Pour le moment, j'ai fait jouer à mon groupe tous les scénarii officiels parus : "La Cloche des Marais" (LdB), "Paroles du Sage" (sur le net) et une 1ère création perso. Ce CR reprend ma dernière création (la 2ème donc pour A-U). Il s'agit d'une transition avant de passer à la suite de la campagne officielle qui se trouve dans le dernier ouvrage sorti pour la gamme "Contes et Légendes des Terres de l'Est". Pour ceux que cela intéresse, les autres CR se trouvent sur le forum dédié à l'A-U d'Edge dans le post "Ma Campagne". 
 
Ce scénario en deux séances est tiré d'un comics US, le tome 2 de Vampirella intitulé "Un vol de corbeau". C'est une sorte de pari perso : adapter en jdr méd-fan et surtout dans la Terre du Milieu une BD US moderne et sombre. Vous me direz ce que vous en pensez Okay  Comme d'hab', c'est long à lire mais bon j'espère ! 
 
Introduction au nouveau volet de la campagne

Nous sommes au début du mois de mars 2947. L'hiver s'achève. Déjà, le printemps s'invite aux portes des Terres de l'Est. Il est en avance cette année et tout le monde s'en réjouit ! Précoce, la douceur est au rendez-vous. Les pluies sont rares ou légères. Le soleil brille plus souvent qu'à son habitude dans le ciel. Il réchauffe le Long Lac qui resplendit d'un bel éclat émeraude. Esgaroth sort peu à peu de sa torpeur pour retrouver son activité trépignante. L'année 2947 s'annonce bien.

Après le Rassemblement des Cinq Armées et le Conseil du Nord, les personnages ont passé un hiver relativement calme. Ils ont ainsi pu se remettre parfaitement de leurs précédentes aventures. Ils ne sont cependant pas restés totalement inactifs. Les personnages ont alterné les périodes d'activité et les temps de repos. En service, la communauté a agi tantôt au sein des patrouilleurs volontaires, tantôt plus ou moins directement pour la Couronne Naine via l'émissaire Gloïn. Néanmoins, dans les deux cas, les tâches effectuées ont été subalternes pour ne pas dire mineures. Finalement, après leurs exploits de l'année dernière, la saison froide a surtout été pour eux l'occasion de se familiariser avec un nouveau statut héroïque et avec les nombreuses responsabilités qui en découlent (invitations officielles, réunions avec les autorités de la ville, récits dans les tavernes devant une populace enthousiaste, félicitations de la part des plus anciens, admiration de la part des plus jeunes, etc.).

Le Capitaine Malaric entre dans la pièce avec précaution. Une odeur forte et cuivrée imprègne les lieux. Cela pue le sang et la mort. Le jeune milicien posté à l'extérieur avait raison. Ce n'est pas beau à voir ! Le patrouilleur a été sauvagement éventré. Son corps est crucifié au fond de la pièce. Un mot en lettres de sang a été tracé maladroitement sur le mur près de lui. On peut lire : "Lâcheté". Cette affaire sent mauvais, très mauvais. C'est le deuxième meurtre en deux nuits...

- "Lieutenant Piedfleuri !"
- "Oui, mon Capitaine !"

Le hobbit entre. La scène est atroce. Malgré son expérience et son assurance habituelle, son visage se fige un instant.

- "Allez me chercher Manala, Halgorn, Blain et Groinfre. On va avoir besoin d'eux. Faites au plus vite !"
- "Bien, mon capitaine, j'y vais de ce pas."

Le bras droit de Malaric ne demande pas son reste. Le hobbit file dans la nuit. Le capitaine mercenaire soupire. Il a un mauvais pressentiment.

Le printemps est déjà là, l'Espoir renait chaque jour un peu plus, mais l'Ombre s'est déjà invitée à la fête !
 
 
Le 29/01/2013 : Scénario 1 (volet 2) - séance 1

Scénario personnel : "La Couronne aux Corbeaux".

Nous sommes le 03 mars 2947 au soir. Les compagnons fêtent dignement le départ de leur ami, l'émissaire Gloïn, dans sa belle maison de la Place du Marché à Esgaroth. En effet, le vieux nain a été rappelé en Erebor par le Roi Sous La Montagne qui a besoin de lui. L'ambiance est chaleureuse et détendue. L'émissaire annonce qu'il laisse Vidar, son homme de confiance, sur place pour entretenir la maison et être son intermédiaire en son absence, absence qui risque de se prolonger jusqu'à l'hiver prochain.

Le lieutenant Artur Piedfleuri vient malheureusement gâcher la fête. Le Capitaine Malaric des patrouilleurs volontaires de la ville a besoin des personnages immédiatement. Un meurtre a eu lieu dans le quartier populaire de la cité. Le hobbit semble visiblement avoir été bousculé par la scène du crime.

Sur place, les aventuriers découvrent un scène macabre atroce. Un patrouilleur du nom de Skarf a été tué à son domicile. Il a été découvert éventré et crucifié. Le mot "Lâcheté" a été écrit furieusement et maladroitrement au-dessus de sa tête. Les voisins ont entendus à la tombée de la nuit des cris et des appels désespérés. Apeurés, ils ont alerté la milice municipale (de simples conscrits) qui a préféré alerter à son tour les patrouilleurs volontaires.

Le Capitaine Malaric informe les pjs qu'il s'agit du deuxième meurtre de ce genre. Hier, dans la nuit, un important marchand local a été tué de la même manière à son domicile. Mais, c'est le mot "Immoralité" qui a été inscrit. Le maire d'Esgaroth avait demandé au capitaine de taire l'affaire le temps de prendre des dispositions commerciales vu l'influence du marchand en question. Le défunt se nommait Andagis et il était effectivement un des marchands les plus en vue de la ville.

Une enquête minutieuse (interrogatoire du voisinage, fouille des lieux, examen du cadavre, inspection des alentours, communication avec les esprits, consultation des registres de patrouille, etc.) permet au groupe d'en apprendre plus :

- Skarf est un bardide arrivé en ville il y a deux ans environ. Il est patrouilleur depuis un peu plus d'un an. C'est un ancien mercenaire. Cependant, tout laisse à penser qu'il ne s'agit pas de sa première installation à Esgaroth. Il a la réputation d'être un homme froid et distant, à la limite patibulaire. Il était peu apprécié dans le quartier. Les gens se méfiaient de lui. Il recevait régulièrement la visite de soldats de fortune, de tireurs d'épée sans le sou, à son domicile pour des soirées bien arrosées. Skarf travaillait souvent avec un autre patrouilleur d'origine bardide nommé Ulfarr.

- Le meutre a été perpétré à la tombée de la nuit. Un combat rapide a eu lieu dans la maison. Le ou les assassins sont entrés par une trappe située sur le toit. Ils n'ont laissé aucune trace. Leur force physique est impressionnante vu l'état de Skarf et sa crucifixion. Les voisins ont entendu des cris et des hurlements horribles mais ils n'ont rien vu.

- Une étrange et grande plume noire sera trouvée sur la toiture. Une puissante aura d'Ombre corruptrice émane d'elle. Cette plume pourrait appartenir à un gigantesque corbeau.

Forts de ces informations, les compagnons décident d'aller interroger Hraf, le corbeau des montagnes, ami/conseiller de Gloïn. L'oiseau intelligent est un notable chez les corbeaux des montagnes et un féru d'histoire. Ainsi, l'animal pourrait leur en apprendre plus sur la ou les créatures ailées qui ont attaqué Skarf.

Hraf paniquera en voyant la plume. Il est terrifié. Il fait immédiatement référence à une légende de son peuple concernant les mystérieuses Karasu Shimai, les Soeur du Corbeau en langue commune. Hraf raconte qu'il y a bien longtemps le Noir Lieutenant (Sauron) a forgé bien des artefacts maudits. L'un d'eux est la Couronne aux Corbeaux. Il s'agit d'une couronne enchantée d'acier noir qui permet d'appeler et de contrôler trois créatures légendaires et impies issues de l'Ombre, trois soeurs maléfiques, des tueuses impitoyables et perverses. Pour créer la couronne et lier ces terribles engences, le Faiseur d'Ombre (Sauron) a sacrifié quasiment toute l'ancienne lignée royale des corbeaux des montagnes. Les Karasu Shimai sont donc en quelque sorte liées à jamais au peuple de Hraf. De tout temps, les Soeurs du Corbeau ont servi l'Ombre et ses desseins. On dit par exemple qu'elles étaient les assassins personnels à la solde du Roi Sorcier d'Angmar. Elles se nourrissent de sang et de vengeance. Elles obéissent au porteur de la couronne mais, versatiles et cruelles, elles suivent aussi leurs propres buts. Si elles sont en ville alors le malheur va s'abattre sur le Long Lac. Hraf est un des rares descendants des corbeaux royaux sacrifiés. Cette histoire, tel un conte horrible avec ses croquemitaines, a baigné son enfance. Il est terrorisé à l'idée que les némésis de sa race foulent de nouveau la Terre du Milieu.

Alors que les pjs quittent Hraf, plus inquiets que jamais, la plume trouvée se met à suinter un liquide huileux infect. Groinfre n'hésite pas à l'examiner au plus près. Le hobbit goûte même le ténèbreux nectar. Se faisant, il déclenche un lien mystique inattendu avec les Karasu Shimai qui repérent de fait Hraf. Un croassement résonne dans la nuit. Les trois soeurs apparaissent comme par magie et investissent la demeure de Gloïn. Un combat s'engage. Il sera terrible et désespéré. Les créatures mythiques semblent invulnérables. Leurs pouvoirs sont effrayants. Les pjs ne sont pas à la hauteur du défi. Finalement, un à un, les aventuriers tombent. Seul Halgorn arrive à fuir in extrémis. Malgré l'intervention de Gloïn, Vidar et de quelques gardes nains, les Soeurs du Corbeau assassineront sauvagement Hraf et repartiront sans être inquiétées. Un des soeurs apostrophera Halgorn dans sa fuite. Elle se moque de sa lâcheté et parle en termes flous de la fondation d'un monument à six facettes dédié à l'Ombre et à leur libération.

To be continued...

Les pnjs importants :

- Skarf : ex mercenaire devenu patrouilleur à Esgaroth. La deuxième victime des Karasu Shimai.
- Andagis : Puisssant et riche marchand local. Première victime des Soeurs du Corbeau.
- Ulfarr : collègue bardide de Skarf.
- Karasu Shimai : les Soeurs du Corbeau. Des créatures de l'Ombre (mi femme, mi corbeau) avides de sang et de larmes liées par magie à un artefact millénaire nommée la Couronne aux Corbeau qui aurait été enchanté par Sauron lui-même. Au nombre de 3, chacune porte un masque différent symbolisant le plaisir, la rage et le désespoir.
 
 

 
 
Le 05/03/13 : Scénario 1 (volet 2) - séance 2

Scénario personnel : "La Couronne aux Corbeaux" (transition vers la suite de la campagne officielle)

Les personnages se remettent difficilement de l’attaque des Karasu Shimai. Dans une ambassade maintenant dévastée, Vidar soigne les blessés grâce à une émeraude enchantée. Gloïn est attristé par la perte de son ami, Hraf. Il jure de tout mettre en œuvre pour le venger. Les aventuriers décident de poursuivre leur enquête et d’également tout faire pour s’opposer aux sombres machinations des Sœurs du Corbeau. Pour les aider dans cette quête commune, l’émissaire royal nain leur remet un antique grimoire contenant une somme d’informations sur l’Ombre et ses séides.

Après une nuit de repos bien méritée, le groupe se rend à la demeure du marchand Andagis, première victime des créatures de l’Ombre. Ils espèrent trouver une piste et surtout un lien entre les victimes. La maison cossue pour ne pas dire luxueuse est tenue par la sévère intendante Shimra dans l’attente du règlement de la succession d’Andagis. Celle-ci déplore la mort de son patron mais ne semble pas vraiment attristée. Grâce à une enquête rondement menée au sein de la demeure (fouille, interrogatoires, déductions, etc.), les pjs apprendront les faits suivants :

- L’examen de la scène de crime confirme une attaque des Karasu Shimaï.

- Andagis était un homme tourné vers la luxure. Ce marchand très puissant, riche et influent avait un goût certain pour les jeunes filles et les jeunes hommes. Il aimait les belles choses, la bonne chair et la chair tout court. Andagis, malgré ses airs d’ami des arts, de mécène et de bon samaritain, était au fond un pervers lubrique.

- Timora, une jeune servante avoue aux héros que son maître n’était pas seul le soir de sa mort. Il était en galante compagnie avec une jeune fille blonde.

- Halgorn découvrira dans la chambre une statue antique représentant un magnifique cheval de guerre. En rentrant en contact avec l’esprit de la sculpture, l’elfe découvre avec surprise que l’âme du cheval en question est liée à sa représentation de pierre. Il s’agit d’Éclat de Lune, la monture elfique du célèbre héros du Rohan Ynion. Celui-ci fut un guerrier et un cavalier exceptionnel qui a mené bien des batailles au nom de son roi.

- Poussée dans ses retranchements face aux déductions des pjs, Shimra finit pas tout dire. Ainsi, les pjs découvrent qu’Andagis connaissait bien Skarf (la 2ème victime). C’était son ancien garde du corps. Ils se rencontraient régulièrement ici même avec un autre homme, une certain Béran, un épicier local. Les trois semblaient être bons amis.

Rencontré et intimidé, Béran explique qu’il y a dix ans environ. Il a fait la connaissance d’Andagis et Skarf au sein de l’ancien orphelinat de la ville. A l’époque, Béran était un simple commis, un livreur de denrées. Andagis finançait en tant que mécène les bonnes œuvres de la structure mais en profiter aussi pour « approcher » les jeunes pensionnaires. Un jour, Skarf et Andagis ont demandé à Béran de délivrer un faux témoignage sur la mort d’une jeune orpheline (14 ans) nommée Amalina. Tout porte à croire qu’Andagis a tenté d’abuser de cette jeune fille. Dans sa fuite pour échapper aux griffes du pervers, Skarf l’a bousculé et elle s’est cassée le cou en tombant dans un escalier. Au moment des faits, face à la garde, Béran a témoigné qu’il s’agissait d’un accident. A l’époque, une autre personne était au courant de la vérité : une domestique travaillant pour l’orphelinat du nom de Gelvira. Cette femme vénale et rebelle était aussi en lien d’affaire avec le marchand et favorisait ses « rencontres » avec les jeunes de l’orphelinat. A présent, grâce à ses relations et à ses capacités d’entremetteuse vénale, cette femme est devenue la mère maquerelle d’Esgaroth.

Le groupe décide d’emprisonner Béran dans les geôles à la fois pour son délit mais aussi pour le protéger des Karasu Shimaï.

Les aventuriers rendent ensuite visite à Gelvira. Sur place, ils se confrontent à une femme insolent, très sûre d’elle et de ses relations. Elle est accompagnée d’un jeune amant fougueux et belliqueux nommé Talweck, un bardide soldat de fortune. Cependant, confrontée aux événements et à la vérité, sans échappatoire, Gelvira confirme toute l’histoire. Elle précise en autre qu’Amalina avait un frère aîné nommé Walderan, lui aussi recueilli, et que celui-ci a fui l’établissement peu de temps après la mort douteuse de sa sœur. Comme pour Béran, le groupe décide d’emprisonner Gelvira.

Afin d’en savoir plus sur les deux anciens pensionnaires et de retrouver la trace de Walderan, les héros se rendent à « La Maison des Enfants du Lac », le nouvel orphelinat de la ville reconstruit après l’attaque de Smaug. Sur place, Cinda, la vieille directrice au visage brûlé indique que la visite des pjs tombe bien car Walderan est de retour depuis peu dans la ville et qu’il a demandé à loger justement ici le temps de son séjour au Long Lac.

Face aux aventuriers, Walderan tente de fuir. Le jeune homme est devenu un guerrier redoutable et un suppôt de l’Ombre acharné. Encerclé, il attaque le groupe avec rage et puissance. Affaiblis, les pjs ont du mal à lui faire face avec efficacité. Heureusement, grâce à une réelle synergie, ils finissent par défaire le porteur de la Couronne aux Corbeaux. Ils constatent surtout avec soulagement que Walderan n’a pu faire appel aux Sœurs du Corbeau dans le combat. Il semblerait que les créatures impies ne peuvent s’incarner librement et que seul le porteur peut les invoquer et ce seulement à la nuit tombée.

Épilogue :

Walderan sera condamné à mort pour ses crimes. Béran et Gelvira seront eux-aussi jugés et condamnés à la prison pour leur ancienne affaire. Le groupe récupérera la Couronne du Corbeau. L’objet est maudit, lié à l’Ombre et donc extrêmement dangereux. Les héros décident d’un commun accord de se rendre auprès de Radaghast, le Mage Brun, afin de trouver une solution pour s’en débarrasser définitivement.

En compulsant le tome fourni par Gloïn, les pjs en savent maintenant d’avantage sur les Karasu Shimaï. Même si elles sont liées de force à la couronne, les créatures n’ont qu’un seul but se défaire de l’enchantement réalisé par Sauron afin de s’incarner librement au sein de la Terre du Milieu. Certes, elles doivent servir le porteur de l’artefact mais rien ne les empêche de tenter de le manipuler, voir de lui nuire, pour arriver à leur fin véritable. Ainsi, de fait, la couronne n’a qu’un seul objectif se trouver un nouveau porteur à corrompre et à flouer. Tout porte à croire que Walderan est entré en sa possession dans ce but. Rongé par la haine et l’Ombre, le jeune homme en quête de vengeance était le candidat idéal. Il a été pour ainsi dire choisi. Son envie de meurtre permettait aux trois sœurs de disposer facilement de victimes sacrificielles pour ériger leur monument symbolique dédié à l’Ombre. Ce rituel est le seul moyen pour elles de briser leur emprisonnement.

Ainsi, le groupe décide de repartir sur les routes en direction du sud et de Rhosgobel (accroche pour la suite de la campagne avec prochainement le début des scénarii officiels des Contes et Légendes des Terres de l’Est).


To be continued...

Les pnjs principaux :

- Shimra : intendante sévère.
- Timora : servante naïve.
- Eclat de Lune : destrier elfique de héros (note : Halgorn a récupéré la statue et donc l'esprit d'Eclat de Lune).
- Ynion : ancien héros du Rohan.
- Béran : épicier malhonnête.
- Amalina : jeune orpheline victime.
- Gelvira : mère maquerelle insolente et trop sûre d'elle.
- Talweck : amant fougueux.
- Cinda : directrice d'orphelinat au corps brûlé.
- Walderan : frère en colère, avide de vengeance, suppôt de l'Ombre et porteur de la Couronne aux Corbeaux. 

Ouf, tu as fini, amigo
 

_________________
Dicepower !!!
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 6 Mar - 11:33 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kobayashi
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 3 501

MessagePosté le: Mer 6 Mar - 11:55 (2013)    Sujet du message: [L'Anneau Unique] Ma campagne plus ou moins officielle Répondre en citant

Je vais relire tout ça attentivement, mardi prochain on enchaine le premier scénario du recueil Contes & Légendes des Terres Sauvages (je fais l'impasse sur les Paroles du Sage qui ne m'inspire pas trop...) donc les idées des autres m'intéressent toujours, merci de partager !  Okay
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
childeric maximus


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2012
Messages: 3 676
Localisation: Nice
Masculin

MessagePosté le: Mer 6 Mar - 12:11 (2013)    Sujet du message: [L'Anneau Unique] Ma campagne plus ou moins officielle Répondre en citant

Superbe CR et excellent scénario. 
Quelle réussite ! Bravo !  Okay


Hop ! Copié-collé sur mon DD. Cette histoire peu servir dans bcp de contexte.
Revenir en haut
trickytophe


Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2013
Messages: 213
Localisation: Cannes
Masculin

MessagePosté le: Mer 6 Mar - 13:37 (2013)    Sujet du message: [L'Anneau Unique] Ma campagne plus ou moins officielle Répondre en citant

Kobayashi : Pour Paroles de Sage, je l'avais pas mal rebossé afin de le rendre plus intéressant et tendu.

Merci CM Okay
_________________
Dicepower !!!
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:52 (2017)    Sujet du message: [L'Anneau Unique] Ma campagne plus ou moins officielle

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forums de l'ours Index du Forum -> Vos aventures extraordinaires -> Vos CR de parties Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com