forums de l'ours Index du Forum

forums de l'ours
Un forum dédié aux jeux de rôles des Livres de l'Ours et de ses comparses

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[E&E] La lingère de la reine
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forums de l'ours Index du Forum -> Vos aventures extraordinaires -> Vos CR de parties
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 595
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Dim 10 Fév - 12:29 (2013)    Sujet du message: [E&E] La lingère de la reine Répondre en citant

Introduction : Agression et altercation

Par une nuit claire, les pjs, Sylvio (Mousquetaire fils d'un maître d'arme italien), Héloïse de Montivilliers (Noble infiltrée à la cour du roi) et Louise dite la Fouine (enqestrice au service très secret de Sa Majesté) retournent tranquillement à leur QG pour faire un rapport de mission.
En route, ils entendent les cris d'un homme d'âge mûr appelant au secours. Ils se précipitent dans la rue d'où proviennent les cris et assistent à la scène suivante : un gros bourgeois d'une cinquantaine d'années est poursuivi par un bretteur espagnol (imaginez le Scorpion pour ceux qui connaissent) accompagné de plusieurs ruffians qui sortent de la maison du bourgeois.
Le spadassin assomme le bourgeois et envoie ses hommes sur les pjs. Après un combat rapide et meurtrier contre les sous fifres (qui n'ont même pas eu le temps de profiter de leur don d'encerclement), Nos agents spéciaux assistent impuissants à la fuite de l'Espagnol qui s'accroche à la portière d'un carosse qui passe en trombe, conduit pas un colosse germanique. Tout juste ont-ils le temps d'apercevoir par la portière le visage froid et dur, mais d'une grande beauté, d'une brune espagnole dont la voilette ne suffit pas à masquer le regard maléfique. A ses côté, une jeune femme blonde d'une grande beauté, la vingtaine, baillonnée et attachée, qui se colle à la portière et regarde les pjs d'un air suppliant à fendre les cœurs les plus durs...
Seul moyen d'en savoir davantage, réveiller le gros bourgeois et le faire parler. Celui-ci, toujours en habits de nuit, commence par geindre et supplier pour sa vie sauve, promettant de l'or si on le laisse en vie. Les PJs le calment, et son premier réflexe sera alors de vérifier que tout le vin de sa boutique est toujours là, que son or est toujours en place. Il s'assoit, prend un air rassuré, quand tout à coup il blanchit et se précipite à l'étage (vers ses appartements). Un cri déchirant parvient à nos agents. Le bourgeois vient de s'apercevoir que sa femme Bérénice (Sylvio pensait que c'était sa fille, et cette idée reviendra souvent pendan tla partie, héhéhé) a disparu. C'est la lingère de la reine, affirme-t-il, il faut absolument la retrouver.
Après quelques questions (du genre : pourquoi pensez-vous qu'on l'ait enlevée ?), ils le laissent sur place en lui promettant de faire le jour sur cette affaire et de retrouver sa femme.
Dommage, avec quelques questions supplémentaires ils auraient pu connaître l'identité du bourgeois (ils n'ont même pas pensé à lui demander son nom !) et bien que son activité paraisse évidente, ils ne l'ont pas du tout interrogé dessus non plus...

Enquête : Cherchons et trouvons, partie 1

Ils se rendent à leur QG où un agent est toujours de permanence. Ils font leur rapport et vont se coucher.
Le lendemain matin, leur capitaine n'est pas là et les joueurs doivent le rejoindre au Palais du Louvre. D'abord mécontent d'être dérangé pour si peu, il commence à s'alarmer à la description des espagnols, d'autant que la femme décrite ne serait autre que Dona Celestina, une noble membre d'une délégation espagnole venue rendre secrètement visite à la reine pour tenter de trouver une issue diplomatique aux nombreux conflits franco-espagnols qui ensanglantent l'Europe. Dénoncer publiquement l'implication de cette femme dans une telle affaire risquerait de provoquer un incident diplomaqtique sans précédent qui replongerait le pays dans une guerre meurtrière et coûteuse contre les voisins hispaniques. La discrétion est donc de rigueur... Charge aux pjs de retrouver la lingère et de résoudre le mystère de cet enlèvement. Comme d'habitude, on niera toute implication dans cette affaire s'ils se font prendre...
L'enquestrice décide de faire jouer ses contacts parmis les gosses de la rue pour savoir s'ils ont déjà vu passer un carosse conduit par le colosse et ayant à son bord deux espagnols.
En effet, dans les quartiers nord de Paris, des gosses affirment avoir plusieurs fois vu ce carosse passer par la porte nord de la ville pour entrer et sortir... Mais ils n'en savent pas plus. Qu'à cela ne tienne, les pjs prennent leurs chevaux et foncent dans la campagne pour retrouver la trace du carosse. Quelques ornières leur permettent de retrouver des indices du paqqge du carosse pendant la nuit, mais rapide la piste s'efface...
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin


Dernière édition par Blakkrall le Dim 10 Fév - 14:44 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 10 Fév - 12:29 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 595
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Dim 10 Fév - 14:26 (2013)    Sujet du message: [E&E] La lingère de la reine Répondre en citant

Traque : Cherchons et trouvons, partie 2

Sur le chemin, un paysan conduisant son attelage tiré par un âne leur confirme le passage d'un tel carrosse ces derniers jours, mais il ignore la direction qu'il a pu prendre. Un peu plus loin des paysans revenant des champs ajoute que le seul château à proximité est celui du Comte de Saint Germain.
La petite compagnie s'y rend donc, est fort bien accueillie. C'est une ancienne forteresse médiévale qui a été aménagée lors de la Renaissance : les meurtrières ont été remplacées par des fenêtres permettant à la lumière d'entrer. Le Comte affirme ne connaître aucun espagnol, et que de tels individus dans son château ne vivraient pas bien longtemps car il voue à ce peuple une haine féroce depuis la mort de son frère à la guerre...
Il oppose un refus poli à Héloïse qui demande l'hospitalité pour la nuit, car il est attendu à Paris pour la soirée et ferait un bien mauvais hôte en laissant ainsi ses invités sans aucune compagnie. Il leur propose soit de loger à l'auberge du village (il pourra les recevoir à manger le lendemain midi) ou de faire route avec lui jusqu'à Paris.
Au tour des pjs de décliner l'offre de voyage, ils se rendront à l'auberge pour la nuit (ils comptent bien revenir pendant la nuit pour inspecter le château).

A l'auberge : Pictons et cruchons

L'auberge accueille quelques paysans, des voyageurs (commerçants, messagers...). Les pjs font boire quelques paysans qui leur confirment la présence au château du colosse germain et du carrosse. Alors que leurs soupçons se confirment, 6 gardes en livrée du Comte font irruption dans la salle. En contre-jour dans le cadre de la porte, Karl, le géant teuton, ordonne à tout le monde de sortir, hormis les pjs.
S'en suit une bonne bagarre au cours de laquelle Sylvio (après avoir tué les sbires par deux) s'aperçoit que malgré sa force d'ours, il est incapable de soulever la table qu'il veut lancer sur le géant ; il se rabattra sur un tabouret. Festival d'attaques indirectes, ça commence à venir (ainsi que l'utilisation des cartes).
Le couteau planté dans le foie du colosse permettra de lui arracher quelques aveux avant qu'il n'expire... Sur lui, un ordre de mission écrit à la plume, sans signature. Tue-les.

Retour au château : Entrons et fouillons

Dans la tenue des gardes (récupérée sur leurs dépouilles), les pjs arrivent à la grille du château. Un seul garde de faction, qui s'étonne de ne voir revenir que trois gardes sur les six, et sans le germain. Ils lui répondent que les autres sont restés fêter le succès de la mission à l'auberge. Le garde est impatient qu'on le relève, il ne fait pas attention à la voix de son interlocuteur.
Cependant, Héloïse ne résiste pas à l'envie de lui poser une question (un coup de bluff pour savoir si la lingère est ici). Le garde s'étonne de ne pas reconnaître la voix, et avant qu'il ait pu donner l'alerte, il est assommé, ficelé et bâillonné comme il faut.
Dans la cour, le carrosse. Visiblement, le Comte est toujours là (en fait il a fait chercher Dona Celestina à Paris). "On lui crève les pneus !"
Ils pénètrent donc dans le château, et chacun y va de son jet d'obstacle pour retrouver Bérénice. Sylvio tue deux gardes, La Fouine ouvre discrètement les portes et Héloïse étudie l'architecture pour déterminer quel est l'endroit le plus judicieux pour enfermer quelqu'un.
Ils finissent par trouver la salle où est retenue la lingère, les espagnols en sortent en devisant dans leur langue natale. Ils ferment à clé derrière eux et quittent le couloir. Les pjs ouvrent la porte mais font du bruit (et cassent les outils de crochetage de la Fouine). Ils ont tout juste le temps d'attraper Bérénice, de la rassurer quand elle se réveille, et de fuir dans la direction opposée aux espagnols qui se lancent à leur poursuite. Ils se retrouvent pris entre deux feux dans la salle d'arme du château. D'un côté des gardes (encore 6 !), de l'autre les espagnols.

Final : Saucissons et révélations

Le sort des gardes est vite réglé, grâce à des lances décrochées des murs, quelques stylets lancés par Héloïse (mais non, pas ton stérilet, blague qui a fusé), et aux pistolets de La Fouine (qui lui auront valu quelques malheurs pendant la partie, l'un ayant explosé, l'autre mal chargé...).
Les espagnols prennent le relais : l'homme, Alvaro, affronte Sylvio et Louise, pendant que Dona Celestina, sortant les mains du manchon qui les cachait, défie Héloïse de ses bagues-griffes enduites de poison. C'est une vraie furie, mais Héloïse en vient à bout grâce à ses stylets. Elle viendra même terminé le travail de ses compagnons en faisant un garrot à Alavro qui lui tournait le dos. Celui-ci n'avait plus de rapière, car il venait de la briser sur la flasque en métal portée au niveau du cœur par Louise (superbe combinaison de l'armure de Louise avec la carte objet qui se brise). Il n'avait donc plus qu'une lance et quelques trous dans la chemise...
Alors qu'ils s'apprêtent à les ficeler comme des saucissons, ils entendent le rire du Comte de St Germain : "vous avez vaincu ces idiots d'espagnols, mais apprenez que mon plan se déroule à merveille. Vous ne pourrez pas empêcher la mort du roi. Il est trop tard pour lui ! Mouahahahahahahahahha !"

Clap de fin.

Et là, mes joueurs restent médusés, normal. Surtout quand je leur dit qu'ils ont laissé passer des indices au début, qu'ils nont pas posé assez de questions.
"Quoi, à l'allemand ?
- Non, avant.
- Aux paysans ?
- Non, avant.
- Au capitaine ?
- NON. AVANT.
- A le père de la lingère.
- Euh, c'est son mari."

Rendez-vous pris pour jouer la suite.
Je vais leur autoriser une question rétroactive chacun à poser au mari. Une seule chacun, sans droit à d'autres précisions. Il leur faudra bien réfléchir et être les plus précis possibles dans leur demande.

Ce qui m'a fait plaisir, c'est que ma femme, qui est souvent assez critique (ce qui me plaît, j'aime avoir des avis francs sur ma masteurisation) me dit qu'elle a vraiment aimé la séance, et que les combats sont chouettes dans ce jeu, parce que ça ne dure pas longtemps et que c'est efficace.

Bref, je suis content de moi. J'ai vraiment trouvé mon système de jeu, même si j'ai encore des difficultés avec les annonces pour les échecs et les faiblesses (que je ne donne plus systématiquemnt, parce que si on ne trouve rien, c'est que ça ne sert à rien d'en donner une). J'espère m'en sortir aussi bien la semaine prochaine, avec l'autre sœur de ma femme, qui m'a demandé, avec son mari, de leur faire découvrir le jdr.
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
EtienneB


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 1 565
Localisation: Près de Rennes (35)

MessagePosté le: Dim 10 Fév - 17:56 (2013)    Sujet du message: [E&E] La lingère de la reine Répondre en citant

Effectivement, il semble avoir eu une bonne ambiance autour de la table :D
_________________
Libreterre, éditeur optimiste
Les Folandes n'attendent que vous !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kobayashi
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 3 467

MessagePosté le: Dim 10 Fév - 20:34 (2013)    Sujet du message: [E&E] La lingère de la reine Répondre en citant

Félicitations pour la partie !  Okay
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 595
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Dim 10 Fév - 20:36 (2013)    Sujet du message: [E&E] La lingère de la reine Répondre en citant

Merci Mr. Green
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
childeric maximus


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2012
Messages: 3 674
Localisation: Nice
Masculin

MessagePosté le: Lun 11 Fév - 11:49 (2013)    Sujet du message: [E&E] La lingère de la reine Répondre en citant

Je viens de lire ton CR. Excellent !
Bravo à toi.  Okay


C'est un grand bonheur pour le MJ quand il a permis à ses joueurs de passer un excellent moment et surtout, quand ils en redemandent.
Revenir en haut
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 595
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Lun 11 Fév - 17:20 (2013)    Sujet du message: [E&E] La lingère de la reine Répondre en citant

Merci.

J'espère que la suite sera du même niveau.
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 595
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Ven 15 Fév - 19:52 (2013)    Sujet du message: [E&E] La lingère de la reine Répondre en citant

Kobayashi a écrit:
Félicitations pour la partie !  Okay
En fait sans tes idées cette partie n'aurait pas eu la même saveur

Et un point important, capital même : pas un seul aparté pendant la partie. C'est l'avantage de faire une bouffe avant pour causer un peu, et après on joue.
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 595
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Ven 22 Fév - 20:14 (2013)    Sujet du message: [E&E] La lingère de la reine Répondre en citant

Ma belle sœur et son homme viennent de m'appeler, ils viennent demain soir jouer la suite. C'est ça de faire un cliffhanger qui déchire, ils veulent connaître la suite de l'aventure. Sauf que j'ai pas eu le temps de préparer la suite... Ça va être chaud !
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
childeric maximus


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2012
Messages: 3 674
Localisation: Nice
Masculin

MessagePosté le: Ven 22 Fév - 20:28 (2013)    Sujet du message: [E&E] La lingère de la reine Répondre en citant

J'ai une idée .... improvise !  Mr. Green Mr. Green


CM, taquin en cette fin de semaine.
Revenir en haut
EtienneB


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 1 565
Localisation: Près de Rennes (35)

MessagePosté le: Ven 22 Fév - 20:36 (2013)    Sujet du message: [E&E] La lingère de la reine Répondre en citant

childeric maximus a écrit:
J'ai une idée .... improvise !  Mr. Green Mr. Green

Y'a une autre façon de mener ? Shocked
_________________
Libreterre, éditeur optimiste
Les Folandes n'attendent que vous !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
trickytophe


Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2013
Messages: 213
Localisation: Cannes
Masculin

MessagePosté le: Sam 23 Fév - 10:03 (2013)    Sujet du message: [E&E] La lingère de la reine Répondre en citant

Sympa ton CR  Okay  
_________________
Dicepower !!!
Revenir en haut
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 595
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Sam 23 Fév - 10:23 (2013)    Sujet du message: [E&E] La lingère de la reine Répondre en citant

Merci !
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Blakkrall


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2012
Messages: 5 595
Localisation: Montivilliers (76)
Masculin

MessagePosté le: Dim 24 Fév - 01:00 (2013)    Sujet du message: [E&E] La lingère de la reine Répondre en citant

On vient de terminer, le roi est sauf, ils ont fini par trouver la piste du vin et à retrouver les bouteilles et le fût empoisonné.

Le Comte de St Germain est désormais fortement recherché.
Les corps de l'allemand et des deux espagnols ont disparu.

Mission accomplie, tout le monde a fait sa petite augmentation de trait et a gagné l'avantage " j'ai sauvé la vie du roi"
_________________
When you have to shoot, shoot, don't talk !

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Maks


Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2012
Messages: 39
Localisation: Guyane Française
Masculin

MessagePosté le: Dim 24 Fév - 01:07 (2013)    Sujet du message: [E&E] La lingère de la reine Répondre en citant

Et ils en redemandent j’espère ?! 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:37 (2017)    Sujet du message: [E&E] La lingère de la reine

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forums de l'ours Index du Forum -> Vos aventures extraordinaires -> Vos CR de parties Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com